AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Le choc du futur (6)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  

Ajouter une critique
Jeanmarc30
  30 novembre 2018
Le Choc du futur est un livre du sociologue et futurologue Alvin Toffler, publié en 1970 ... qui parait désuet aujourd'hui et dont le propos prête parfois à sourire.
Pourtant, le concept mis en avant par l'auteur était fort intéressant à l'poque : en effet, le terme de choc du futur (« Future Shock ») décrit l'état psychologique des individus et des sociétés confrontés au sentiment selon lequel « trop de changements se passent en trop peu de temps ». le concept est alors perçu comme proche de celui de singularité technologique.

Le propos de Toffler est novateur et il met en avant des avancées et bouleversements aujourd'hui incontournables dans des secteurs très variés, aussi bien d'ordre technologique, scientifique qu'économique qu'illustrent notamment Internet, le clonage, le phénomène des délocalisations … En décrivant il y a près d'un demi siècle une société fondée sur l'information et le savoir et en analysant les conséquences du rythme inégalé du changement (la consommation en mode "kleenex" selon ses dires), Toffler s'est rapidement illustré en tant que référence mondiale de la «futurologie».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
ildibad
  23 mars 2012
Le "choc du futur" a évidemment beaucoup vielli et n'intéressera probablement que ceux qui s'interessent à la prospective sous un angle historique.

A l'époque où je l'ai lu, il y a de ça une vingtaine d'année, c'était un grand coup de poing dans l'estomac.

le fond de la thèse d'Alvin Toffler était que les entreprises se structureraient sur le modèle de l'aéroport : une petite équipe gère les infrastuctures et la finalité de l'outil. Celui-ci est exploité par une multitude de firmes indépendantes et spécialisées : compagnies aériennes, catering, carburant, maintenance, agences en douane, commerces, cultes, ...

Il pensait que ce modèle se généraliserait.

Dans une grande mesure, il avait vu juste : les entreprises louent leur bureaux, leur matériel roulant, voire une partie de leur outillage. Une partie du personnel est sous-traité, de même que des activités telles que la maintenance, les contrôles, la comptabilité, etc.

Dans le domaine de l'énergie, on assiste même à des centrales, propriété d'une compagnie électrique, entièrement construites, opérées et maintenues par des tiers.

définitivement un livre de référence
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          131
ChristianLV
  17 août 2016
Bonsoir,

C'est un ouvrage qui fait date dans l'histoire de la sociologie de mon point de vue.

Cet ouvrage expose dès 1970 les principes de l'entropie exposés dans les théories de physique qui se traduisent par l'accélération exponentielle des changements.

Ce qui était valable à l'échelle tout au moins d'une génération et donc n'occasionnait pas de changement dans la vie d'un individu, ne l'est plus et ne le sera plus jamais selon Alvin TOFLER. Il expose l'accélération de la vitesse à laquelle les nouveautés sont périmées et comment un savoir-faire valable un jour, est remis en cause en quelques années seulement. Et comment s'organiser pour survivre dans un tel monde sans être rattrapé avant la fin de sa vie par une obsolescence qui vous met au rancard et vous réduit à la misère. L'exemple : le développement de la société du temporaire, du jetable et comment dans cet univers, l'individu jette son ancre et cultive quelques points de permanence pour ne pas perdre pied.

Un véritable exposé moderne d'une impermanence de plus en plus évidente et omniprésente.

Intéressant : des développements sur l'avenir du commerce des prestations "expérientielles" qui à l'époque font résonance avec l'ouvrage d'Aldous Huxley "Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes" à relire à l'aulne du développement de la consommation de prestations de spectacles en tous genres et du tourisme aussi.

Pour ma part, j'ai lu cet ouvrage à un moment crucial de ma vie au début des années 80, dans une communauté religieuse. Où j'ai compris que les changements et LES COÛTS D'ADAPTATION A CEUX-CI DOIVENT ETRE ANTICIPES. La monoculture religieuse, les rigidités fonctionnelles et idéologiques de certaines structures religieuses programmaient leur implosion. Cet ouvrage a été pour moi un véritable manuel de survie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32
rchdslh
  20 février 2014
un livre qui passait pour de la fiction en 1970.
Commenter  J’apprécie          20
musicouleurs
  17 décembre 2013
alarmisme
Commenter  J’apprécie          20
ywctrade
  29 juin 2019
Il décrit en 1970, la société du prêt à jeter, avec des robes de mariées en papier puisque de toutes façons ce n'est que pour une fois
Lien : https://ywc.trade
Commenter  J’apprécie          00
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
424 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre