AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Tachan


Tachan
  14 décembre 2021
Sorti en même temps que le tome 1, cette suite permet de commencer à vraiment lancer la série, bien que l'auteur semble encore chercher dans quelle direction mener les aventures de son héros.

Le tome est donc très riche en événements. Nous enchaînons la fin de la résurrection de Yusuke, sa nouvelle vie et les missions diverses et variées que lui confient les hautes autorités de l'Enfer. C'est clairement dynamique mais cela donne aussi une petite impression de fouillis car le fil rouge du tome précédent est bien vite évacuer pour en proposer un autre, qui semble déjà en passe d'être évacué lui aussi, comme si l'auteur cherchait sa voie.

Cependant, il est plaisant de retrouver ce héros voyou au grand coeur. L'auteur met toujours en avant de belles valeurs. Il forme un duo intéressant avec Botan, qui elle sait bien plus de choses sur lui sur cet univers s'ouvrant à lui. Son duo avec Kuwabara est toujours aussi détonnant et ils ressemblent de plus en plus à de vieux potes ensemble. J'aime cette dynamique. En revanche, son amie d'enfance qui avait une certaine utilité dans le tome 1 se voit peu à peu éclipser et refourguée au rang de potentielle petite amie du héros ou juste fille amoureuse de lui. Bof. -

En fait, je trouve ce début très classique. Je retrouve des éléments à la mode dans les shonens des années 80-90, comme les références culturelles chinoises, bouddhistes et shintoïstes, avec ces personnages inspirés de leur folklore. Je retrouve surtout les prémices de bien des thèmes développés plus tard dans Hunter x Hunter comme tout ce qui tourne autour des énergies que possèdes les personnages dans la dernière partie. L'auteur commence à établir une sorte de classification autour de la sensibilité, la puissance et l'aura. On voit apparaître des pouvoirs liés à la puissance, à la force de leur caractère, qui se matérialise différemment pour chacun. Ça rappelle beaucoup le Nen.

Côté mythologie de la série, ça y est Yusuke étant ressuscité, on lui confie une mission de détective paranormal. Il rencontre alors ceux avec qui il forme un quatuor plus tard, comme nous le spoile les premières pages de cette réédition. Pour le moment, parmi ces derniers Hiei ne m'a pas fait forte impression. J'ai même trouvé son dessin un peu raté... En revanche, Kurama qui ressemble à un Andromède version démon m'a paru plus prometteur et j'ai aimé son histoire et sa sensibilité.

Cependant, nous sommes encore en phase d'installation de la série. Nous enchaînons encore parfois des chapitres anecdotiques où les missions remplies par Yusuke n'ont rien de transcendantes et de marquantes. Les affrontements que l'on suit, même lorsqu'il doit retrouver des artefacts volés en Enfer, sont prévisibles et un peu bourrins. Seule la dernière partie, où il va participer à un tournoi pour sélectionner l'apprenti d'un maître en énergie spirituelle m'a un peu réveillée, même si cela n'a rien de franchement innovant, mais y voir des prémices de HxH m'a séduite. Yuyu Hakusho est donc un sympathique shonen sur fond de folklore asiatique séduisant dans sa forme mais aussi un brin trop classique pour le moment. L'exposition est un peu longue.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
Commenter  J’apprécie          70



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (7)voir plus