AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2375060504
Éditeur : Taïfu Comics (28/04/2017)

Note moyenne : 4.08/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Quand Yuiji Hasegawa apprend accidentellement que son camarade de classe, Yoshinaga Yamato, est gay, il comprend rapidement que le regard de ce dernier est tourné vers un amour inaccessible. Faisant partie du même groupe de travail, les deux garçons apprennent à se connaître et à s'apprécier. Yuiji commence alors à se demander s'il ne pourrait pas aider Yamato à se rapprocher de son amour…
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
AurelieLaLivrotheque
17 mai 2017
Tout d'abord un immense merci aux éditions Taifu comics pour ce partenariat et pour leur gentillesse.
J'ai aperçu ce manga en suivant les actualités de Taifu comics, et j'ai flashé sur la couverture. Ce n'est clairement pas mon style de dessins habituel, mais j'ai trouvé beaucoup de douceur et d'innocence dans cette belle couverture qui ressemble tout à fait à l'ambiance tendre et complice de ce premier tome. Et finalement, j'ai trouvé les dessins splendides, très doux et légers, très touchants. de beaux visages d'adolescents qui tentent de cacher la foule d'émotions qui les traverse derrière un masque qui se veut neutre, mais ne l'est pas tout à fait, ce qui est très bien rendu à travers ces belles illustrations, selon moi.
C'est une histoire tout public, que mon aîné de 11 ans a entrepris de lire avec autant de plaisir que moi. Une histoire qui parle d'adolescence, de questionnements, de rapport aux autres. Yamato Yoshinaga est gay, mais il n'ose pas faire son coming out. Quand on est ado, qu'on est en quasi-permanence au lycée, avec d'autres jeunes de son âge, l'image a beaucoup d'importance. Yamato refuse l'idée même de se retrouver isolé, spolié, et son attirance pour les garçons est, pour lui, une épreuve difficile. Il est partagé entre son envie d'assumer qui il est vraiment et son désir d'être comme les autres. A qui parler de ses envies, de ce qu'il ressent, de ce qu'il vit, alors qu'il se sent si différent des autres ? La seule qui sache est son amie Natsumi, qui l'épaule comme elle le peut, mais parmi ses camarades masculins, tout le monde ignore la vérité, et Yamato se sent bien seul, tel un imposteur lâche incapable de dire la vérité, et tout aussi incapable de changer…
Sa vie se retrouve bouleversée quand il se rapproche de Yuiji Hasegawa, un camarade de classe qui l'a entendu par accident expliquer à Natsumi son attirance pour les garçons. Yuiji est d'abord choqué et questionné par ce qu'il a appris sans le vouloir. Son regard sur Yamato change radicalement. Il perçoit ses regards, comprend mieux son comportement. Il souhaiterait n'avoir jamais appris la vérité… et pourtant, quand il se rapproche de Yamato alors qu'ils fréquentent tous deux le même groupe de travail, il découvre que Yamato est un garçon sympathique, gentil, intelligent et drôle, dont il apprécie réellement la présence. Peu à peu, une amitié se forme, et Yuiji devient le confident de Yamato. Au-delà de cela, bien qu'étant hétéro, Yuiji se met à se poser beaucoup de questions sur l'homosexualité, à se renseigner, à réfléchir. A tenter de se mettre à la place de Yamato, pour comprendre ses doutes, ses peurs, ses interrogations.
Les interactions avec les autres jeunes de leurs âges, garçons (majoritairement) et filles, sont nombreuses et riches. L'histoire est certes centrée sur Yamato et Yuiji, mais autour d'eux, amis et camarades sont bien présents. Yamato est amoureux du meilleur ami de Yuiji, un amour à sens unique qu'il sait impossible. Il se questionne beaucoup également sur son amitié avec Seki, son meilleur ami, à qui il n'a pas révélé qu'il était gay mais qui, très clairement, se pose des questions sur son humeur et sa façon d'être, plus lointaine, plus triste, et trop sérieuse. Doit-il lui faire part de ses questionnements, doit-il lui avouer qu'il est gay ? En se taisant, il a l'impression de lui mentir, et de le trahir, mais il craint par-dessus tout son rejet potentiel s'il venait à apprendre ses préférences… Quant à Yuiji, il s'interroge sur sa petite amie, se désespère de ne pas parvenir à retrouver cette proximité, cette complicité du départ…
Ce premier tome nous offre le départ d'une très belle amitié, très touchante. Yamato qui apprend à se livrer en toute confiance, qui se découvre aussi, au fur et à mesure de l'histoire, est un garçon vibrant, entier mais pourtant morcelé par cette dualité qui se débat en lui : faire son coming out ou continuer à se cacher ? Révéler la vérité à ses amis, à ses proches, ou rester simple et ne pas prendre le risque de gâcher ses relations humaines ? Peu à peu, il se repose de plus en plus sur Yuiji qui, s'il a éprouvé au départ une gêne à l'idée que Yamato était gay, s'ouvre à lui, recherche sa présence, lui offre une vraie épaule sur laquelle se reposer et s'émouvoir. Ses paroles sont directes, simples mais efficaces, et cette nouvelle amitié permet aux deux garçons de se poser, chacun de leur côté, des tas de questions. Sur eux, sur l'autre, sur le monde. En bons ados, ils se découvrent et découvrent peu à peu l'immensité du monde dans lequel ils évoluent, et celui qui les verra évoluer dans l'avenir…
Ce premier tome, pour moi, est une belle histoire d'amitié touchante et tendre, complice et complète, qui nous permet d'entrer avec plaisir et émotion dans le monde intérieur, bouillonnant et délicat de deux adolescents qui apprennent à se faire confiance. A la fin de ce tome 1, je n'ai pas la moindre idée d'où souhaite nous mener l'auteure : y aura-t-il une histoire d'amour qui se développera entre Yamato et Yuiji ? Aucune certitude, et j'ai bien envie de laisser la mangaka nous surprendre et nous émouvoir à travers une suite que je pressens tout aussi touchante… Je vous conseille vivement de découvrir cette belle histoire qui ne pourra pas vous laisser indifférents. Et, grand plus pour ce manga, il peut être lu par des adolescents et leur permettre, à eux aussi, de se poser des questions et d'ouvrir leur esprit…
Aurélie, pour La Livrothèque
Lien : http://lalivrothequeblog.wee..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
9004089
30 avril 2017
Ce livre raconte l'histoire de deux jeunes hommes, Yuiji et Yamato, et de ceux qui les entourent. Yuiji découvre par hasard que Yamato est gay et qu'il éprouve des sentiments pour un de ses amis. Acceptant cette différence de sexualité, il le soutiendra à sa façon et les deux tisseront doucement une amitié tout en découvrant et en apprenant à gérer cette homosexualité et ce qui en découle.
Si certains trouveront le récit lent et peut-être plat, j'ai personnellement adoré qu'on se concentre sur les pensées et les émotions des personnages. Mais également qu'on accorde de l'importance à de petits détails qui font toute l'ambiance d'un livre. C'est assez rare que je trouve une réelle profondeur dans un manga et que j'aime autant la manière dont un sujet est traité. J'ai apprécié qu'on se focalise sur ce qui se passe dans la tête des protagonistes parce que cela a permis d'obtenir une vision plutôt nouvelle d'une situation pourtant assez commune.
Je trouve les personnages vraiment touchants et attachants. J'ai aimé la douceur que dégage Yamato et l'esprit singulier et à la fois très simple de Yuiji. Mais les autres personnages aussi sont plaisants et j'espère qu'on les découvrira un peu plus dans les prochains tomes. Aussi, les relations n'évoluent pas forcément comme on s'y attend et j'aime bien ce côté imprévisible qui est rare.
L'histoire est douce et mature. Il se dégage un sentiment vraiment agréable de ce manga, j'ai été totalement conquise et j'ai été proche du coup de coeur. Je ne saurais même pas l'expliquer j'aime juste follement l'ambiance de certaines scènes, les personnages, la manière dont le thème a été abordé… Tout m'a plu dans ce manga !
Je dois bien sûr mentionner les dessins qui, comme l'histoire, sont fins et matures. Ils sont précis et aboutis et il en est de même pour le texte, du coup, si parfois je survole mes mangas là j'étais vraiment bien dedans. C'est une des choses que j'ai le plus aimées dans ce premier tome. Je suis extrêmement fan des dessins, j'en suis amoureuse. Ils sont superbes.
Vous l'aurez compris, j'ai adoré le premier tome de Love Stories et j'ai hâte de lire la suite. (L'auteur prévoyait trois tomes mais je ne sais pas combien il y en aura au final.) C'est une histoire sur l'amour et l'amitié grâce à laquelle on s'interroge avec les personnages, on essaie de comprendre et d'avoir un regard différent. Ce n'est pas un manga adapté à ceux qui veulent de l'action, c'est un fait, mais si vous n'êtes pas contre une histoire douce, magnifiquement bien illustrée et aux personnages attachants, il est possible que ce manga vous convienne.
Lien : http://plumebleuee.com/2017/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Rinne
18 juin 2017
L'histoire se concentre aussi bien sur Hasegawa que sur Yoshinaga et sur la manière dont chacun des deux voient la situation. Il est ici avant tout question de sentiments, qu'il s'agisse de ceux que les personnages ont pour les amis qui les entourent aussi bien que ce qu'ils ressentent vis-à-vis d'eux-mêmes. Ce premier opus pose des questions intelligentes sur la manière donc une personne gay peut se percevoir lorsque tout lui rappelle qu'il est une minorité « anormale ». Les sentiments contradictoires que Yoshinaga a à propos de lui-même serrent le coeur et la douceur du personnage ressort parfaitement bien au fil des pages.
Les dessins contribuent à cette notion de douceur et le manga prend le temps de poser les ressentis de chacun des personnages avec de longs moments de réflexions de Hasegawa à propos de ses relations avec les autres. On s'aperçoit vite que chacun des deux garçons est finalement un peu perdu entre ce qu'il montre de lui et ce qu'il montre aux autres.
La culpabilité est aussi un thème qui revient plusieurs fois au fil des pages, de manière différente selon celui qui la ressent. Doit-on tout dire à ses amis ? Faut-il culpabiliser de leur cacher des choses ? Vaut-il mieux tout leur dire au risque de les perdre ou dissimuler une partie de soi-même ?
L'amitié qui se noue entre Hasegawa et Yoshinaga repose finalement sur une histoire de confiance comme de curiosité. Si Yoshinaga est un personnage très sérieux et posé, il souffre de ne pouvoir être lui-même. Les moments qu'ils partagent avec Hasegawa, pour étranges qu'ils soient, lui permettent d'être en accord avec ses sentiments et de s'exprimer plus librement. Quant à Hasegawa, la manière d'être de son camarade entraîne chez lui des réflexions sur sa propre façon de vivre.
En bref un premier tome tout doux qui posent de nombreuses questions de façon intelligente. J'ai vraiment hâte de découvrir la suite ~
Lien : https://tempsdemots.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Yoda_Bor
11 mai 2017
Love Stories est un manga un peu étrange, un premier tome à la fin duquel on se demande ce que l'auteur veut nous raconter, mais par lequel je me suis agréablement laissé porter.
Yuiji découvre que Yoshinaga, un camarade de classe, est homosexuel et amoureux de Kyôsuke, son meilleur ami. Celui-ci semble hétérosexuel et aucun rapprochement entre les deux garçons ne semblent se profiler à l'horizon, d'autant plus qu'ils ne fréquentent pas les mêmes clubs de sport.
Pourtant, les trois garçons font finir par se rapprocher lorsqu'ils ne vont se mettre à réviser leurs cours en compagnie de Natsumi et des liens vont se tisser entre eux.
Sans rebondissement exceptionnel, le scénario se contente de suivre les pensées de Yuiji, ses questionnements par rapport à l'amitié, la sexualité, l'amour, les rapports qu'il peut avoir avec les personnes selon qu'il connaît ou non leurs pensées.
Ça peut parfois sembler un peu redondant, sans beaucoup d'avancées, mais c'est finalement assez réaliste. Dans la vie non plus on n'évolue pas du jour au lendemain et j'aime que Yuiji soit tout de même capable de réfléchir sur des réactions qu'il trouvait jusque là logiques.
Ce petit groupe d'amis qui se construit, entre le groupe d'études, les cours et le sport, m'a aussi beaucoup plu. Il ancre la série dans une réalité, avec un quotidien tangible et des personnages réalistes et variés qui sont loin d'être parfaits, y compris Yuiji qui ne se montre pas comme étant le petit-ami idéal à l'heure actuelle.
L'ambiance douce et délicate du récit est soulignée par le dessin qui met toujours ses personnages au centre du récit.
On peut sans doute reprocher à ce tome d'être un peu trop contemplatif ou aux personnages de trop tourner en rond, pour ma part j'ai apprécié que chacun prenne un moment pour réfléchir à ce qu'il souhaite faire.
Il me semble que l'auteur a décidé de prendre son temps, même si son récit ne devrait pas trop s'éterniser, et j'ai envie de continuer à faire un bout de route avec elle.
Lien : https://yodabor.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lecturesdemistigris
16 mai 2017
Il s'agit du premier tome d'une série en cours au Japon. Ce manga est un Yaoi, c'est à dire qu'il a pour thème une boy's love. Personnellement, j'aime lire des yaoi car ils sont souvent drôles et romantiques.
Le graphisme est assez joli, par contre il y a deux personnages masculins qui se ressemblent beaucoup, ce qui parfois m'a obligé à relire des passages pour arriver à suivre l'intrigue.
J'ai trouvé ce Yaio très différents de ceux que j'ai déjà lu, car il y a moins de légèreté et de romance. En effet, l'auteur s'est centré sur le ressentis des personnages (deux adolescents, l'un gay et l'autre non), sur la question de l'homosexualité dans leur vie quotidienne (famille, école, amis, amoureux), leur rapport à l'autre, le dire ou non, accepter l'autre comme il est et la peur du rejet.
J'ai trouvé cette approche très intéressante, par contre l'histoire n'a pas avancé assez "vite" à mon goût. En effet, on reste essentiellement sur les questionnements des uns et des autres.
Pour conclure, il s'agit d'un premier tome introductif et cette approche peut être un choix de l'auteur afin de présenter ses personnages et leurs problématiques. Il reste à voir si les choses vont évoluer vers plus d'action dans les tomes suivants ou si l'auteur va rester sur le thème de l'introspection.

Je remercie livraddict et les éditions Taifu comics pour ce partenariat.
Lien : https://leslecturesdemistigr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
kobaitchikobaitchi14 mai 2017
J'aime pas être une minorité.
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : lycéensVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
635 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre