AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Baby-sitters tome 4 sur 23
EAN : 9782723499118
192 pages
Glénat (02/07/2014)
4.27/5   22 notes
Résumé :
Pour la première fois depuis qu'ils ont été recueillis par la Directrice, Ryuichi sort avec des amis sans Kotaro. Comment celui-ci va-t-il passer le temps en son absence, et en tête à tête avec M. Saikawa ? Puis, lors de la Saint-Valentin à l'académie Morinomiya débute la passionnante affaire des chocolats.
Que lire après Baby-sitters, tome 4Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Pour contrebalancer les mangas où les hommes se font tuer par des géants ou des extraterrestres, je lis Baby-sitters, un manga très tendre. Ce quatrième tome ne déroge pas aux précédents : les bébés de la crèche sont toujours mignons avec leurs corps tout ronds. Ryuichi, fidèle à lui-même, toujours aussi serviable et il aborde encore avec prudence la directrice…
Peu de réelles évolutions dans ce manga, avec Inomata, très sérieuse qui s'énerve très vite et qui semble avoir un faible pour Ryuichi. On s'intéresse un peu à la culture japonaise avec les petites poupées japonaises et la présence d'un fantôme étrange lors d'une sortie de ski. Délicieusement drôle parfois avec les répliques à part la présence d'un nouveau un peu étrange…
A suivre le tome 5…
Commenter  J’apprécie          180
Un tome quatre un peu bizarre avec l'arrivée d'un nouvel élève qui a semble-t-il un faible pour les petits. Je sais pas mais… c'est quand même un peu glauque à mon goût même si ça reste très soft, mais rien que le fait de le laisser suggérer… Enfin, on ne le voit pas beaucoup, et les scènes où il apparait sont plutôt comiques mais je ne vois vraiment pas ce que la mangaka chercher à faire avec ce personnage.

Le reste du tome est toujours aussi sympathique. J'ai eu l'impression qu'il y avait beaucoup plus de place pour les adolescents dans ce volume d'ailleurs. C'est plaisant, car ça change un peu, même si les scènes sont tout aussi mignonnes car on parle des « amourettes » de Ryuichi. Mais on voit aussi notre grand-frère avoir du temps à lui, sortir un peu. Ce n'est pas la grande séparation, bien entendu, mais c'est sympathique et je pense que c'est une bonne chose que les deux frères soient moins souvent collés l'un à l'autre.

J'ai beaucoup apprécié aussi le fait qu'on voit plus la directrice, personnage que j'adore vraiment ! Elle est drôle et j'aime beaucoup ses petites crises de colère qui ne font que cacher ses sentiments. Les autres histoires montrent encore une fois parfaitement le petit quotidien des enfants : leur franchise, leur interprétation de certaines choses, le courage dont ils font preuve… Pour ma part, je ne me lasse toujours pas de ce manga. La mignonnerie est toujours présente et c'est tout ce que je lui demande !
Commenter  J’apprécie          100
Autant les trois premiers tomes m'avaient littéralement fait fondre, autant celui-ci m'a paru plutôt fade. Je ne saurais pas trop dire pourquoi mais je l'ai trouvé ennuyeux.

L'intrigue m'a semblé assez décousue, comme si l'auteur ne savait pas très bien comment poursuivre son histoire. On passe d'une scène à l'autre, mais il n'y a pas vraiment de fil conducteur, d'élément moteur qui fait avancer l'ensemble. le babillage des enfants est omniprésent dans les pages et, pour le coup, ne sert pas à grand chose. Les dessins restent mignons mais ce n'est malheureusement pas suffisant pour moi.

La fin de ce quatrième tome laisse suggérer une possible idylle entre Ryuichi et Inomata. Pourquoi pas, du moment que cela redonne un peu de densité et de rythme à la série...
Commenter  J’apprécie          20
Baby sitters remonte plus le moral qu'il ne donne de passion, c'est une oeuvre découpée en plusieurs petites tranches de vie sans aucun fil conducteur qu'on aime lire et même relire pour contrer les coups de blues. Dans ce tome ci les bambins découvrent la neige pour la première fois, Kotarou fait une mémorable souvenir le jour du festival des poupées, et tous savourent le chocolat de la Saint Valentin. So kawaii, so chubby, so lovely...
Commenter  J’apprécie          30
Encore un tome fabuleux, et très diversifié : en plus des histoires tendres et rigolotes des bébés, on avance dans les aventures sentimentales de Kashima, on en apprend beaucoup sur Madame la Directrice, on passe du temps avec le majordome, on rencontre un "psychopathe des bébés"... On a même droit à une étrange histoire de fantôme, et à un bonus hilarant.
Beaucoup d'éclats de rire dans ce tome !!!
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
- Mais au fait, à qui sont ses poupées ?
- Ce sont les miennes. Ça te pose un problème ?
Mais oui ! Elle a été petite fille à une époque, elle aussi !
- Merci de nous prêter des objets aussi vieux... Non, je veux dire, euh...
Commenter  J’apprécie          170
- Au fait, Kashima, pourquoi tu portes un tablier ?
- Hé ? Oh ! J'ai oublié de l'enlever !
- Moi qui me demandais pourquoi tu le gardais... C'était un oubli ? T'es neuneu, toi !
- Si tu avais remarqué, il fallait me le dire !
- Ah... Bon, alors, faut que je te dise... que tu as des stickers plein les fesses !
Commenter  J’apprécie          60
Ça fait bientôt un an que Kotaro et moi sommes arrivés chez la directrice et cette maison est sans aucun doute devenue à mes yeux au moins celle que je considère comme la mienne.
Commenter  J’apprécie          110

autres livres classés : shojoVoir plus
Les plus populaires : Manga Voir plus


Lecteurs (44) Voir plus



Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1520 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre

{* *}