AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Baby-sitters tome 5 sur 22
EAN : 9782344000700
192 pages
Glénat (03/09/2014)
4.19/5   18 notes
Résumé :
Les petits Kotaro et Taka partent à un festival en compagnie de leurs grands frères. Tout laisse à penser que tout va bien se dérouler et que tout le monde ne pourra que s’amuser. Pourtant, les choses ne se déroulent pas aussi bien que prévu...
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Un tome que j'ai moins apprécié que les autres. Pour quatre points, dont deux qui sont récurrents. le premier est l'attitude de Hayato, le grand frère de Taka. Je sais qu'il se montre assez dur pour « aider » Taka mais franchement, j'ai de plus en plus de mal avec son comportement. Il se montre attentionné à sa façon, on le voit à de nombreuses reprises, et oui, je comprends ce qu'il veut faire passer à son petit frère, mais il reste son PETIT frère. Je ne sais pas si Hari Tokeino veut faire passer ce mauvais caractère pour un effet « comique » mais j'avoue que plus cela va, plus je trouve cela « violent ».

Ensuite, l'histoire du rêve avec le chat… Pourquoi, mais pourquoi introduire un personnage féminin avec la poitrine proéminente et à peine cachée… J'ai peut-être loupé quelque chose, mais pour moi Baby-sitters est un shojo mignon, pas à visée « fangirl »… Et on voit aussi cela avec Tomoya. le personnage le plus mal placé qui soit, qui saigne du nez quand il voit des gamins en bas âge… Non mais sérieusement, pour ceux qui lisent des mangas depuis longtemps, ce « phénomène » est très connecté sexuel. Alors, la mangaka fait passer cela pour un effet « il trouve ça trop mignon », mais non…

Le dernier point : le père de Kirin… OH MY GOD ! Déjà, bonjour le stéréotype, ensuite, ce n'est pas drôle, ce n'est pas touchant, c'est juste embêtant à souhait. Franchement, j'ai eu envie de fermer le manga à cause du personnage. J'espère qu'on ne le reverra pas, plus jamais même.

Sinon, il y a tout de même des moments qui sont chouettes. Nos deux frangins sont toujours aussi adorables, et il y a de plus en plus d'interactions avec d'autres personnages, et on voit qu'ils se créent tous les deux une autre famille. C'est très sympa de poursuivre sur cette voix. le chapitre sur Noël était adorable à bien des niveaux. Mais mon moment préféré est le dernier chapitre. On en apprend beaucoup plus sur Usaida. Il était temps après cinq tomes, et le jeune homme devient bien plus intéressant. On voit un peu de son passé, comment il a atterri à la crèche et il n'est plus seulement le type qui dort tout le temps et qui se moque de tout. J'aimerais d'ailleurs bien voir ce personnage évoluer un peu plus à l'avenir. Je pense qu'il y a de quoi faire quelque chose de sympa.
Commenter  J’apprécie          130
Le tome 5 est l'occasion d'en apprendre plus sur Usaida ainsi que sur le secret que cache Kamitani à son petit frère concernant l'identité de son père. J'adore toujours autant pour ma part le petit Taka, la petite teigne impulsive de la bande. Qu'est-ce qu'il est drôle ! Baby-sitters n'aurait pas son pareil sans lui ainsi que son frère qui n'a de cesse de le cogner pour calmer ses bêtises. Il aime jouer au héros et développe un énorme brother complex envers son aîné qu'il adore qualifier de "stupide grand frère". J'ai trouvé le tome un peu en dessous des autres niveau qualité scénaristique, la première histoire sur le festival d'été ainsi que celle sur le père Noel auront été mes préférés avec Usaida qui prend malin plaisir à faire chouiner le petit Taka pour le plus grand plaisir des lecteurs! (Je crois que j'aurais fait pareil à sa place ^^)
Commenter  J’apprécie          20
Un tome où l'on apprend beaucoup de choses sur la vie de différents personnages. Un tome riche, toujours aussi mignon et tendre.
Vivement la suite !
Commenter  J’apprécie          70
Quel plaisir de retrouver tous ces enfants dans un cinquième tome. de grandes aventures sont proposées à ces petits, de plus en plus attachants. C'est un régal de les suivre dans leurs joies mais aussi dans leurs chagrins. Les moments précieux de partage avec les parents sont très agréables. Les dessins restent très jolis et aident vraiment le lecteur à se retrouver au coeur des actions des personnages. J'espère pouvoir lire la suite très rapidement!
Commenter  J’apprécie          10
Dans ce volume on commence tranquillement par un festival où une nouvelle fois, Taka va devoir apprendre une leçon de son grand-frère adoré.

Mais ce n'est pas tout, dans ce volume on fait surtout la connaissance de deux nouveaux papas ! Et cela est vraiment intéressant, car nous avons d'un côté un papa complètement gaga de sa fille ce qui provoque des scènes assez humoristique où nous avons le plaisir de voir nos baby-sitters/baby-brothers habillés en fille ! (oui moi ce genre de chose, ça me plaît toujours). Et de l'autre, un papa plus austère ce qui fait vraiment une nette différence.

Une nouvelle fois, nous sommes dans la continuité des précédents volumes mais nous faisons tout de même place ici à des histoires un peu plus sérieuses. Les histoires de familles ne sont pas toujours rose et facile et dans la plupart des cas, on peut dire que ce n'est pas drôle, rare sont les familles qui n'ont pas de secrets et où tout se passe vraiment bien !

On l'observe un peu ici même si le sujet n'est qu'effleuré, pour ensuite se retourner vers des sujets plus légers ce qui n'est pas plus mal car ce n'est pas un manga qui a pour but de nous donner des leçons. C'est un manga de divertissement qui nous emmène loin de nos soucis quotidiens, de ce fait, la fraîcheur de la dernière histoire est plaisante surtout qu'on en apprend un peu plus sur ce mystérieux Usaida !

Un cinquième volume toujours aussi plaisant et dont on espère une suite dans le même ton.
Lien : http://www.nakamanga.net/201..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Même si tu n’as pas de papa, contrairement à Kirin et aux autres, toi, tu as un grand frère, et pas eux. Regarde Kotaro n’a pas de papa et pas de maman, mais il a Ryu. Toutes les familles ne sont pas forcément pareilles, tu sais.
Commenter  J’apprécie          130

Lire un extrait
autres livres classés : bébésVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
18795 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre