AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2312022605
Éditeur : Les Editions du Net (03/06/2014)

Note moyenne : 4.38/5 (sur 38 notes)
Résumé :
Sur un monde, que se partagent deux continents radicalement opposés et séparés par un immense abyme le combat entre les Mages et les Sorciers va chambouler l'ordre établi depuis dix mille ans. Sur les Terres d'Antyras, pays matriarcal, la magie n'existe pas. Les humains y vivent docilement sous l'égide du Grand Temple et de ses représentantes omniprésentes : les Mères. Ces dernières, responsables entre autre, de l'éducation du peuple, se gardent bien d'évoquer les T... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
Le_plaisir_de_lire
  10 août 2016
Je dois l'avouer, James Tollum et ses romans me faisaient de l'oeil depuis longtemps. Outre les avis positifs quasi-unanimes des lecteurs, mes penchants pour la Fantasy et la maturité qui a l'air de se dégager de ses livres ont finalement eu raison de ma patience. J'ai contacté l'auteur, qui m'a très rapidement et très simplement répondu qu'il me ferait parvenir ce premier tome, Gardiens, ainsi que Djinn, son prochain roman. Et me voilà, une semaine après, en train d'écrire cette critique.
Je ne vais pas, cette fois-ci, être contre les notes des lecteurs : le premier tome de la prophétie des éléments est génial !
L'auteur nous offre une plongée dans un univers riche en créatures et en personnages fascinants, le tout accompagné par une mythologie complexe et envoutante.
J'ai beaucoup apprécié la différence de vie entre les deux continents. Sur les Terres d'Antyras, le Grand Temple, commandé par les Mères Supérieures et la Mère Suprême, dirige tout et dicte sa loi, tout en cachant au peuple que la magie et les créatures qui y sont liées existent. Cette notion est importante, et je l'ai trouvée vraiment bien intégrée. La religion, avec tout ce que ça implique en terme de sacrifices, de secrets et de domination, ça m'a toujours beaucoup attiré dans les fictions littéraires. Je dois dire qu'ici, j'ai été servi, et que l'histoire est d'autant plus intéressante grâce à ça.
L'histoire, elle, reste dans les carcans de la Fantasy, et l'auteur n'invente pas un nouveau genre, mais ce n'est pas ce qu'on lui demande de toute façon.
Une sorte d'Élu apparaît suite à une vieille prophétie, et les forces du Bien et du Mal se battent pour l'aider ou déjouer ses plans. Soit, ça manque un peu d'originalité. Mais il y a beaucoup d'à côtés dans Gardiens. La religion, déjà citée, les différentes créatures, les tensions entre les divers protagonistes (qu'ils soient dans le même camp ou pas), et surtout le fait que l'auteur nous entraine très loin dans le conflit, qui ne se passe pas à un endroit précis mais partout en même temps. En plus de l'action omniprésente (mais pas étouffante, loin de là !), de nombreux rebondissements viennent nous faire oublier les sempiternels clichés.
L'aventure dans laquelle nous sommes embarqués est plutôt épique. Entre la découverte de l'univers, ainsi que des personnages et leur appréhension face à la magie et à tout le reste qui avait été banni par le Grand Temple, l'auteur nous fait voyager.
Dans l'ensemble, l'histoire est vraiment intéressante, suffisamment éloignée de cette écriture codifiée qu'est la Fantasy.
Vous commencez à connaître mon énorme goût pour la magie, alors parlons-en ! Elle est plutôt bien pensée. Bien que les Gardiens soient liés à un élément, ils ont également toute sorte de pouvoirs plutôt originaux. Encore une fois, James Tollum ne réinvente rien à ce niveau-là, mais, dans l'ensemble, j'ai trouvé ça vraiment bien.
Les créatures issues de la magie m'ont réellement comblé par contre. Les Finaï m'ont vraiment intéressés (d'autant qu'ils semblent être issus de l'imaginaire de l'auteur), et les Nagas, créatures que j'affectionne particulièrement (étant un grand fan de l'univers vidéoludique Warcraft) ont également été une très bonne surprise !
Les personnages sont charismatiques. La compagnie du héros est hétéroclite et comprend tant des personnages attachants que détestables, et il en va de même pour les “méchants“. J'ai surtout aimé Prisca, la jeune Novice du Temple, et Irina, qui est parfaitement dans son rôle jusqu'au bout. Bien sûr, les trois protagonistes principaux (Ethan, Mira et Malak) sont également bons.
Puisqu'il en faut bien quelques-uns, certains personnages m'ont un peu moins transcendé. Rambi, le Nain, en premier. Malheureusement dirai-je, car j'aime beaucoup les Nains et je trouve qu'ils ne sont pas suffisamment représentés à leur juste valeur dans la littérature fantastique (ou dans les films, notamment le Seigneur des Anneaux, transformant une montagne de charisme littéraire en clown à deux balles). Arkan, l'un des Sorciers à la poursuite d'Ethan et des autres, n'est pas non plus un personnage que je retiendrai forcément. Bien que certaines scènes lui rendent parfaitement honneur, je trouve qu'il est trop coincé dans son archétype de méchant et aurait peut-être mérité un peu plus de profondeur.
Pour en venir aux deux vrais défauts que j'ai trouvé – ceux sur les personnages étant plutôt des légers regrets – l'un étant d'ailleurs dérivé de l'autre, je dirai que le récit manque un peu de style et d'émotions. de nombreux lecteurs, voire des confrères possédant des blogs, l'avancent également : la plume de James Tollum manque de style. C'est son premier roman, et nous savons tous à quel point c'est difficile, mais de ce que j'ai pu voir sur Internet, il l'avoue également un peu lui-même. Les lecteurs prétendent cependant que les tomes suivants sont bien plus intéressants de ce côté-là.
Découlant de ça, j'ai trouvé que certaines scènes manquaient un peu d'émotion. Certaines auraient pu sûrement, avec un peu plus d'efforts, m'arracher une larme, un rire ou faire parcourir mon corps de frissons. Certes, c'est arrivé (du moins pour les deux dernières propositions), mais moins souvent que prévu.
Pour finir sur un point positif, la fin est vraiment excellente en plus d'être originale et inattendue, et ouvre de nombreux horizons pour les tomes suivants, c'est une très bonne chose !
Bref, ce fut une très bonne surprise !

Retrouvez la critique complète sur le plaisir de lire : http://www.leplaisirdelire.fr/la-prophetie-des-elements-tome-1-gardiens-james-tollum/
Lien : http://www.leplaisirdelire.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Yumiko
  08 mars 2015
J'ai été très agréablement surprise d'être approchée par l'auteur pour découvrir cette saga. Vous connaissez mon penchant pour la fantasy, je n'ai pas hésité une seconde à plonger tête baissée dans l'aventure et comme j'ai bien fait! Ce premier tome est tout simplement exceptionnel! Dès les premières pages tournées, il m'est devenu impossible de ne pas dévorer ce roman. le style de l'auteur y est pour beaucoup, car dans la gamme des plumes accrocheuses, il est tout en haut du panier!
L'auteur nous offre une plongée dans un univers riche en créatures et en personnages fascinants, le tout accompagné par une mythologie passionnante et complexe. Les éléments s'imbriquent les uns dans les autres au fil des chapitres pour nous envoûter et nous emmener sur une route semée d'embûches et d'aventure. L'action est omniprésente ce qui nous fait tourner les pages à une allure folle. Si quelques éléments sont peut-être un peu courus d'avance (mais croyez-moi nous les oublions très rapidement vu la qualité du texte), les rebondissements sont légion et nous prennent souvent par surprise. Sincèrement quoi demander de plus?
A côté de cette histoire passionnante et palpitante, les personnages ne font pas pâle figure car ils sont attachants et charismatiques. Notre joyeuse compagnie est très hétéroclite tout en étant complémentaire et s'agrandit au fur et à mesure pour notre plus grand plaisir. Les relations se nouent, l'attachement aussi, tout comme l'envie de protection et la crainte suivant l'évolution de leur aventure. Humour, amour, danger et action se mélangent pour compliquer la vie de nos héros et nous subjuguer au point que nous en demandons toujours plus.
Vraiment je ne me suis pas ennuyée une seule minute car les éléments sont magnifiquement distillés et parfaitement imbriqués pour que la toile se déploie et nous prenne dans ses filets, nous amenant inexorablement vers des événements qui s'annoncent sombres et dangereux. La révélation de fin laisse présager d'une suite bien mouvementée et je crains le pire pour Ethan, un des personnages les plus étonnants de cette histoire. Mais qui est-il finalement? Que nous réserve encore cette prophétie? J'ai hâte de lire le tome 2 pour en savoir plus et pour poursuivre cette aventure épique car je suis déjà en manque...
En bref, j'ai eu un énorme coup de coeur pour ce début de série et vous garantis que vous allez très rapidement entendre parler de la suite. Si vous hésitez encore à passer à le pas, je ne peux que vous conseiller de vous jeter immédiatement sur cette série passionnante!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          94
Titou75
  13 juin 2014
Acheté à l'origine par pur hasard (je ne connaissais pas cet auteur), je me suis retrouvé pris au piège. Impossible d'arrêter. A chaque fin de chapitre, je me disais, encore un et je me couche. Gardiens et le premier tome d'une série dont j'attends la suite avec impatience. On s'attache très rapidement à Ethan et Mira, mais mon personnage préféré est Rambi, le guerrier Rockshriim. Complexe à souhait et si attachant.
Concernant l'écriture, le style est fluide, très agréable. J'ai apprécié l'évolution des personnages notamment Ethan, dont les aventures à travers les deux Terres balayent toutes ses croyances inculqués par les Mères.
Autre point positif du livre : au fur et à mesure de la lecture on découvre que tous ce que l'on croyait pour vrai, acquis peut s'effondrer. J'ai adoré les rebondissements et surtout ceux de la dernière page. Vivement la suite.
Un roman qui a sa place dans les bibliothèques de tous les mordus de fantasy !
Commenter  J’apprécie          131
Taylor
  16 octobre 2014
Ethan est un jeune homme qui s'ennuie. Il préfère galoper par monts et par vaux plutôt que d'écouter le sempiternel discours des Mères et du Grand Temple.
Le jour où le village est attaqué par des soldats sanguinaires, son quotidien va changer radicalement. Avec les rares rescapés, il va fuir. Ce n'est qu'au cours de ce voyage qu'il va enfin comprendre pourquoi il se sentait différent des autres et quelle est sa véritable identité.
Pour les amateurs de Fantasy, on retrouve tous les codes du genre ainsi que les divers peuples que l'on peut rencontrer : magiciens, sorciers, nains .... L'histoire n'est peut être pas sans rappeler les grands iques mais ce qui fait la différence, ce sont les personnages et le rythme du récit.
Dès les premières pages, le lecteur est pris dans l'action. Les chapitres sont bien construits et finissent toujours de manière à ce qu'on ne puisse s'empêcher d'aller au chapitre suivant.
Les personnages évoluent tout au long de ce premier tome : cette aventure va venir ébranler leur foi et leur confiance dans leur monde. Pour certains d'entre eux, ils vont remonter dans l'estime du lecteur.
Si vous aimez les rebondissements, l'humour et les mondes fantastiques, cette série est faite pour vous.
J'espère que la suite sera à la hauteur des promesses que tient ce premier tome.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Catherine33
  02 décembre 2014
Imprévisible et époustouflant, un roman de fantasy qui tient en haleine jusqu'à un final renversant. On rentre rapidement dans l'histoire et on suit l'évolution des héros sans jamais s'ennuyer. J'espère qu'il ne faudra pas attendre trop longtemps pour avoir la suite.
Je conseils !
Commenter  J’apprécie          140
autres livres classés : mageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1335 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre