AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Paul Lequesne (Traducteur)
EAN : 9782825103845
148 pages
Éditeur : L'Age d'Homme (02/07/1993)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Sous la plume de Tolstoï, les conseillers d'Etat deviennent des vieillards gâteux et malfaisants, les vieilles générales des monstres assoiffés de sang, les pères de famille de brutes et des tyrans, les officiers des pantins sautillants; on se jette à la bouche de la première inconnue venue, on se promène à demi-nu au milieu de cortèges de nymphes dévêtues, on va jusqu'à donner le fouet à de belles demoiselles éperdues!
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
EmniaEmnia   23 mai 2015
Serait-il possible, me dis-je, que Sdenka ne fût pas la jeune fille pure et innocente qu'elle semblait être il y a deux ans ? [...] Et moi qui croyais la connaître ! Mais qu'importe ! Si Sdenka n'est pas une Diane comme je l'ai pensé, je puis bien la comparer à une autre divinité, non moins aimable et, vive Dieu ! je préfère le rôle d'Adonis à celui d'Actéon !
Si cette phrase classique que je m'adressais à moi-même vous paraît hors de saison, mesdames, veuillez songer que ce que j'ai l'honneur de vous raconter se passait en l'an de grâce 1758. La mythologie alors était à l'ordre du jour, et je ne me piquais pas d'aller plus vite que mon siècle. Les choses ont bien changé depuis, et il n'y a pas fort longtemps que la révolution, en renversant les souvenirs du paganisme, en même temps que la religion chrétienne, avait mis la déesse Raison à leur place. Cette déesse, mesdames, n'a jamais été ma patronne quand je me trouvais en présence de vous autres et, à l'époque dont je parle, j'étais moins disposé que jamais à lui offrir des sacrifices.

"La famille du vourdalak"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
EmniaEmnia   29 mai 2015
Pareil à vous, je ne croyais alors à rien de ce que les gens sont convenus de nommer "surnaturel" ; mais en dépit de cela, j'entendais souvent résonner en mon sein d'étranges échos qui venaient ébranler ma conviction. J'aimais à leur prêter l'oreille, parce qu'en comparaison de la prose glacée du monde où nous vivons, celui qui s'ouvrait alors à moi offrait un contraste qui me ravissait. Cependant, je contemplais les tableaux qui se déployaient devant moi comme un spectateur observe un drame non dénué d'intérêt. Le jeu animé des acteurs le transporte, mais il sait au fond de lui-même que les coulisses sont en papier et que le héros, une fois quittée la scène, troquera son casque pour un bonnet.

"Oupires"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
EmniaEmnia   21 mai 2015
Il y avait surtout une légende populaire qui m'avait toujours donné la chair de poule : on prétendait que parfois dans cette forêt les voyageurs étaient poursuivis par un homme gigantesque, d'une pâleur et d'une maigreur effrayantes, qui courait à quatre pattes après les voitures et s'efforçait d'en saisir les roues en poussant des cris et en demandant à manger.

"Le rendez-vous dans trois cents ans"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          73
EmniaEmnia   27 mai 2015
Tandis qu'il s'apprêtait à se coucher, Rounievski jeta encore un regard au portrait, qui lui rappelait tant les traits du visage à présent gravé dans son cœur.
"Si l'on s'en remet à toutes les lois du fantastique, se dit-il, voilà un portrait qui doit absolument prendre vie et me conduire dans quelque souterrain jusqu'à son squelette intact !"

"Oupires"
Commenter  J’apprécie          60

autres livres classés : russieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz autour du "journal" d'Anne Frank

1. Sous quelle forme le livre est-il écrit?

A. Un roman
B. un Journal intime
C. Un conte

10 questions
346 lecteurs ont répondu
Thème : Journal d'Anne Frank de Anne FrankCréer un quiz sur ce livre