AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de florencem


florencem
  10 janvier 2019
Très très bonne surprise avec ce roman de fantaisie. Je ne sais pas s'il y aura une suite ou pas, car il y a matière selon moi pour poursuivre l'aventure, mais dans les deux cas l'auteur a su mener son histoire jusqu'au bout et avec brio. Ce qui dans le genre n'est pas forcément évident. L'univers est fort sympathique, nos deux héros aussi et l'intrigue est classique mais prenante. le plus intéressant étant les sujets traités et l'écho qu'il y a vis-à-vis de notre société actuelle.

Nous entrons donc dans un monde où magie et technologie se côtoient. La première étant plus ancienne, elle a un certain prestige mais aussi un côté désuet qui nous fait penser à une religion qui perdrait peu à peu son influence. Elle est contrebalancée par la technologie et ses avancées spectaculaires avec un côté steampunk qui n'est pas sans me déplaire. Les deux mondes coexistent mais on sent une certaine animosité tout de même. Animosité qui est d'ailleurs à son paroxysme dans l'Académie où les deux matières sont enseignées. C'est assez parlant avec notre société actuelle, et j'aime beaucoup ce parallèle qui du coup parle beaucoup au lecteur et qui lui permet aussi de réfléchir sur certains sujets. L'auteur pousse même encore un peu plus loin cette ressemblance avec les limites que peuvent avoir la science et la théologie (la technologie et la magie donc). Entre extrémisme et détournement de choses qui au départ n'étaient pourtant faites que pour le bien être de la population.

Oui, le roman a un côté politique assez engagé. Peuple oppressé par des riches qui veulent toujours devenir plus riches et qui se moquent bien de ces pauvres gens que l'on parque dans des quartiers à part. Guerre à tout va pour plus de pouvoir. Machination vile que l'on justifie sans peine. Corruption à tout va, après tout quand on met le prix, difficile de résister à un "petit" service qui va vous enrichir. Tant pis si quelqu'un en souffre. Mais bien entendu, il n'y a pas que cela. Ce n'est pas une histoire de propagande où l'auteur chercher à vous assommer avec sa morale. Non, bien au contraire. le parti pris avec nos deux héros notamment est une prise de conscience. Grise et Cyrus sont deux enfants issus de la haute société, n'ayant jamais manqué de rien, et ayant droit à une éducation de premier choix. La première est mécanicienne, le second mage. Deux mondes qui s'opposent malgré leur héritage de bien nés. Les enfants vont donc non seulement de voir apprendre à passer outre leurs préjugés mais aussi à découvrir ce qu'il se passe en dehors de leur cage dorée. C'est efficace, bienveillant, drôle, sans pour autant épargner le lecteur.

Ce roman d'aventures et de fantaisie nous porte donc à l'orée d'une révolution. Prenant, il nous entraîne dans différents univers, et où nous apprenons petit à petit les rouages de Celumbre et de ses environs. C'est un monde d'émerveillement qui cache aussi une part très sombre. J'avoue avoir deviné quelques éléments de l'intrigue mais cela ne gâche absolument rien. Efficace, allant droit au but sans trop de superflue, pour moi cette lecture a été un vrai petit bonheur. Difficile de ne pas s'attacher à Grise, Cyrus ou Quint qui arrivent vraiment à nous charmer malgré leurs petits défauts. Les personnages secondaires m'ont un peu laissé de marbre pour une fois, mais là encore, rien qu'y n'entache la lecture.

En clair, si l'auteur décide de poursuivre ou bien de réitérer dans le genre, c'est avec grand plaisir que je retenterai une aventure livresque avec lui.
Commenter  J’apprécie          350



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (35)voir plus