AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Warnant (Illustrateur)
ISBN : 2800115157
Éditeur : Dupuis (16/09/1987)

Note moyenne : 3.87/5 (sur 89 notes)
Résumé :
Soda tente d'arrêter Larcey, une ex-infirmière qui a juré de se venger de Lincoln, un médecin aux méthodes peu orthodoxes, qui a mis un contrat sur sa tête...

Surtout, ne dites pas à sa mère que Soda est flic. La chère femme le croit pasteur... Et David Elliot Hanneth Solomon (son véritable patronyme) ne tient pas à voir sa vieille maman morte d'inquiétude chaque fois qu'il part en mission. Les rues de New-York sont si peu sûres... Alors, pour ne pas ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Lou987
  19 septembre 2017
[Cette critique concerne toute la saga, que j'ai dévorée!]
Avec toutes les BD qui paraissent chaque année depuis des décennies, je vais vous présenter une BD idéale pour les férus de BD à la fois policières et humoristiques mais surtout, très humaines. C'est dans ces tonalités que Philippe Tome (scénario), Luc Warnant, Bruno Gazzotti, Dan (dessinateurs), Stéphane de Becker et Cerise (couleurs), assurent le cycle Soda depuis 1987. Oui, ça fait longtemps que ça dure et c'est pour ça que plusieurs dessinateurs et coloristes se sont succédés, bien que le scénariste soit fidèle à son poste. Cette BD, c'est un concentré d'action, d'humour, de dessins inhabituels et de vie. le cadeau idéal pour le papa ou le frère ou la soeur ou la maman ou quiconque aimerait lire une bonne BD originale près de la cheminée en hiver.
> Coup de crayon
Bon, il est vrai que les as du crayon se sont succédés depuis 1987. Pourtant, il faut reconnaître une constance et une fidélité aux premiers croquis qui ont donné son identité à Soda. Les traits sont dynamiques, voire secs et peu esthétiques pour certains, ce qui confère à la BD sa personnalité. Les personnages n'ont pas des visages aussi parfaits que nos Witch, les décors ne sont pas aussi détaillés que TDB, bref, rien n'est fait pour ressembler à une BD lambda, et c'est pour le meilleur. Les coups de crayon sont personnels, directs, nets et efficaces, tous les ingrédients du bon polar drôle sont réunis : les jeux de contraste, les clairs-obscurs … Ces traits vous rappelleront sans doute les Gaston Lagaffe et autres Spirou, aussi faut-il rappeler que Soda est née dans les années fastes de la BD franco-belge où le trait rappelle le dessin manuel, loin des pratiques à l'ordinateur à la limite du 3D des BD d'aujourd'hui. Je ne dis pas que toutes les BD contemporaines se font à la Oui-Oui, mais le rapport au crayonné et au croquis était plus visible dans les années 80 qu'aujourd'hui. Et c'est ce qui ressort de Soda, une espèce de tradition franco-belge qui perdure (le cycle est toujours en cours) tout en innovant avec des traits inhabituels. Soda, c'est idéal pour les mélancoliques de la période Spirou.
> Coup de plume
Philippe Tome est le papa de Soda depuis le début. Il donne au personnage son identité, il le rend attachant, et puis, et puis, oui, on en parle de la maman juste trop mignonne de David (aka Soda) ? Il parvient à développer une véritable relation entre la mère et le fils, et ça nous rappelle les polars dont les héros n'ont que très peu d'attaches mais quand ils en ont, ils sacrifieraient leur vie pour les sauver. Soda fait partie des personnages pour lesquels on développe une réelle empathie. Il ne parle pas beaucoup, il est solitaire mais pas fermé sur lui-même. C'est un flic à New-York qui fait croire à sa mamanchou, très pieuse et cardiaque, qu'il est prêtre. Oui, oui, le scénario est absolument magique. Un mensonge pour la bonne cause qui rend leur relation encore plus forte. Soda est un policier glacial qui apprend à troquer sa tenue de prêtre contre son uniforme, le temps d'un trajet en ascenseur. Soda, il est pas très commode aux premiers abords mais je vous promets qu'il est badass et qu'il est cool. Chaque tome, c'est une nouvelle aventure, une nouvelle preuve que Soda c'est le meilleur flic de New York. Ou le meilleur prêtre. Ca dépend à qui on demande !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
bdelhausse
  27 janvier 2016
Un premier épisode, c'est toujours plein de références, plein de "trop", afin de poser le décor et de foncer au coeur des choses.
Ici, on démarre en fanfare par une course poursuite digne des meilleurs films de genre made in Hollywood. Mais le ton est également donné: comédie, humour, dérision... les maître-mots de la série.
Le scénario dépote, fonce à toute berzingue. C'est plein de clichés, d'emprunts aux films et à la littérature de genre... Carton plein en ce qui me concerne. Et de un...
Côté dessin, je suis fan du crayonné parfois un peu brut de Warnant. Il y a de l'action, du dynamisme, un petit côté sombre, une sorte de violence rendue par une apparence de manque de finition. Je n'aime pas les traits trop lisses, la ligne claire et ces choses-là. Warnant me covient bien. Dur d'expliquer, on est dans le domaine du ressenti. Mais je relis ce tome avec le même plaisir à chaque fois. Et de deux...
L'intrigue... on peut regretter une forme de simplicité, de simplisme, dans le déroulement de l'enquête. On boucle en 1 tome, alors qu'on aurait sans doute pu tirer un peu en longueur. On donne le ton aussi... malgré un trait non réaliste et de l'humour, les morts vont s'enchaîner et personne ne sera épargné.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Bdalex
  28 juin 2013
Eh non ! Tome n'a pas que dessiné Spirour et Fantasio et sa déclinaison infantile du Petit Spirou (érotico-infantilisante j'entends au fonds de la classe. Peut-être, mais c'est pas gentil de le dire. Faut bien payer ses impôts).
Donc, il a aussi dessiné Soda. Et scénarisé aussi. Et là je le préfère sans nul doute.
La vie n'est pas simple pour un flic new-yorkais à qui il manque 2 doigts à la main gauche et qui cache à sa petite maman cardiaque qu'au lieu d'être curé, mensonge officiel à son intention, il est inspecteur de police.
Tome alterne avec un certain bonheur les scènes humoristiques et les scènes tragiques. Privant tel un maniaque, son héros du bonheur d'avoir une vie simple et une copine.
Mais c'est pour le bien du lecteur. (Ange ou démon ?)
Commenter  J’apprécie          40
Florellia
  16 juillet 2017
Quand un flic réquisitionne un corbillard pour poursuivre une voiture de police conduite par une prévenue… Pour rappel, c'est l'épisode avec une jolie stagiaire infirmière, utilisée par un chirurgien peu scrupuleux pour faire des injections létales et récupérer des organes… L'histoire est décrite par des dessins très expressifs, tout est bon, le rythme, les images, la mise en scène – la scène des crocodiles, l'humour. On attend les épisodes suivants !
Commenter  J’apprécie          50
celosie77
  08 mars 2018
Soda est un policier de New-York dont la mère, avec qui il vit depuis le décès du père, croit qu'il est pasteur. Il doit donc jongler entre ses deux identités. Dans ce premier épisode de la série, Soda est à la poursuite de Larcey, une jolie infirmière qui cherche à se venger d'un médecin véreux qui s'est servi d'elle pour faire passer quelques patients de vie à trépas afin d'utiliser leurs organes comme greffons.
C'est une BD franco-belge mais on est vraiment dans l'ambiance des séries américaines de l'époque. (première parution dans Spirou en 1986).
Les dessins sont un peu datés, on y retrouve des éléments que l'on ne verrait plus aujourd'hui comme par exemple les traits des Noirs qui sont excessivement caricaturés par rapports aux autres.
Il y a du rythme, les scènes d'action à l'américaine alternant avec les dialogues, il y a de l'humour, plutôt à l'européenne cette fois, et j'aime bien la "voix off" qui commente le début et la fin de l'histoire.
Mais je trouve que ce n'est pas le meilleur tome, l'enquête reste vraiment très limitée et puis, personnellement je préfère les dessins de Bruno Gazzotti qui prendra la relève à partir du tome 3.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
KakinoKakino   01 mai 2013
- UN ! vous deviez convoyer un prévenu au tribunal. Il vous échappe au volant de VOTRE propre voiture de police...
- UNE prévenue ! J'ai dû quitter le véhicule un moment elle en a profité.
- DEUX ! mais une première dans l'histoire de New York ! Vous réquisitionnez un CORBILLARD !!
- A part une trottinette et un Portoricain en rollerskate, c'était le seul véhicule disponible les taxis étaient en grève sur Fifth Avenue.
- Encore un coup de l'internationale communiste, je présume ? TROIS ! Vive les dégâts : après avoir mis hors de combat deux motards, une quinquagénaire phlébitique, son pékinois, un crocodile et un dromadaire, vous perdez définitivement Lacey... pour découvrir que le corbillard transportait la dépouille de l'oncle de l'épouse de l'attorney général. Vous avez ses compliments.
- Je n'ai pas pensé à demander ses papiers au défunt
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
bdelhaussebdelhausse   30 janvier 2016
- Impressionnant, vous auriez des dispositions dans la police !
- Je laisse ça à des ringards dans votre genre... Mes ennuis me suffisent. (p.27)
Commenter  J’apprécie          20
FlorelliaFlorellia   16 juillet 2017
- C'est le pasteur : il hurle à la vierge Marie dans le couloir, un calibre à la main !
- Mektoub ! L'église chrétienne est en crise. Les roumis repartent aux croisades. Triste siècle !
Commenter  J’apprécie          10
AstroAstro   02 décembre 2013
Flic ou pasteur, qu'est-ce qui peut pousser un type à faire un job pareil ?
Commenter  J’apprécie          30
bdelhaussebdelhausse   30 janvier 2016
Ce matin, comme tous les jours, une vieille lady inquiète m'a conseillé de ne pas prendre froid dans ma chapelle... (p.46)
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Philippe Tome (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Tome
Interview Philippe TOME - Après SODA et le Petit Spirou, place aux "Minoukinis".
autres livres classés : new yorkVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

SODA: retrouver les titres

Un ange ...

passe
trépasse
est mort ce soir
dans le bastringue

8 questions
13 lecteurs ont répondu
Thème : Soda, tome 1 : Un ange trépasse de Philippe TomeCréer un quiz sur ce livre