AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2800117834
Éditeur : Dupuis (22/11/1990)

Note moyenne : 3.53/5 (sur 94 notes)
Résumé :
Piégés par le KGB, nos intrépides amis se voient obligés de combattre un adversaire de longue date.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
cicou45
  18 janvier 2016
Alors qu'ils s'apprêtaient à partir en vacances à Tahiti avec pour seuls bagages des maillots de bains et des affaires légères, non deux héros, sans oublier Spip (mon chouchou) se retrouvent à Moscou par une température d'environ -35 ° C...avouez qu'ils sont loin d'être ravis ! D'autant plus que sur place, une importante mission leur est confiée ; celle de se faire passer pour deux agents du KGB afin de déjouer les plans machiavéliques du chef de la mafia russe, un certain Tanaziof. Ce dernier se prétend être l'héritier du trône mais nos deux détectives sont loin d'être dupes et ont très vite repéré, derrière un masque qui ne trope pas, le visage de leur plus vieil ennemi ! Vous voulez savoir de qui je parle ? Je suppose que vous l'aurez déjà deviné mais afin cependant de faire perdurer un peu le suspense -si suspense il y a car pour les fans de Spirou et Fantasio, il ne leur faudra guère de temps pour comprendre à qui je fais allusion - , je ne vous révélerai pas le nom !
Un ouvrage un peu trop exagéré à mon goût dans le sens où je trouve superflu de la part des auteurs d'avoir écrit à l'envers afin de faire raisonner l'accent russe mais une bande-dessinée néanmoins originale, remplie de gags qui mérite d'être découverte !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Epictete
  03 septembre 2014
Alors qu'ils devaient partir en vacances, destination Moscou, cette fois-ci pour nos héros, dans un contexte de services de renseignements, d'espionnage et de mystère.
Le rythme est enlevé, les aventures et les rebondissements sont nombreux. C'est amusant, l'histoire est basée sur quelques éléments d'information sans bien sûr se vouloir historique.
Les personnages sont évidemment caricaturés et les traits sont grossis, mais c'est à mon avis un des albums de Spirou les mieux travaillés au niveau du dessin (Parmi ceux que je connais).

Commenter  J’apprécie          180
Nonivuniconnu
  15 novembre 2012
Le fond de l'histoire de cet album n'est pas bien compliqué : alors qu'ils s'apprêtent à partir en vacances, Spirou et Fantasio se font enlever par les services secrets français en vue d'être utilisés comme monnaie d'échange. Destination : Moscou, où le KGB réclame leur aide pour se débarrasser d'une menace de plus en plus gênante : la Mafia, dont le chef (un certain « prince blanc ») serait bien connu de nos deux aventuriers. Grosso modo, cet album de Tome et Janry contient la plupart des ingrédients qui font un bon album de Tome et Janry : c'est rigolo, souvent ironique, vachement dynamique, consistant, et tout simplement prenant. Il s'intègre aussi tout à fait à la série de part certains de ses personnages. Mais bref.
La raison pour laquelle j'aime particulièrement cet album n'est pas seulement là. Ce qui me plaît beaucoup, c'est que Spirou et Fantasio à Moscou fut publié en 1990. A l'époque, le mur de Berlin est déjà tombé, le bloc de l'est est en pleine désintégration et la Gorbimania fait fureur à l'ouest. Moins de deux ans plus tard, l'URSS explosera comme un vulgaire plat préparé laissé trop longtemps au four à micro-ondes, mais ça, personne ne peut le deviner à l'époque. Or, c'est en plein dans ce contexte que débarquent Spirou et Fantasio. J'aime beaucoup l'idée de voir de tels héros classiques coopérer avec le KGB, un peu forcés peut-être, mais en dehors du contexte de la guerre froide. Si cet album avait été écrit cinq ans plus tôt, ou cinq ans plus tard, il aurait probablement été tout à fait différent. En fait, j'ai l'impression de voir là une espèce de photographie (toutes proportions gardées, on parle bien d'un album de Spirou et Fantasio, eh), de cette courte période qui suit la guerre froide mais qui précède la chute définitive de l'Union Soviétique.
Concluons avec le colonel Lafidmèrev : « Pour une fois, faire confiance. Guerre froide terminée. Nous plus manger enfants maintenant ! », et de terminer par un grand rire sonore : « Nous autres Russes aimer humour… »
Lien : http://nonivuniconnu.be/?p=969
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LunaZione
  02 avril 2017
Autant, plus jeune, j'aimais beaucoup les aventures du Petit Spirou autant celles de l'adulte de m'avaient absolument jamais tentée. Ce qui est sans doute dû aux dessins que je ne trouve pas très jolis : c'est trop précis et pointu pour moi. Du coup, c'est vraiment pour la session rouge du Challenge Bookineurs en Couleurs que je me suis lancée dans cette BD en espérant que j'accroche enfin a cet univers des plus connus...
Et j'ai plutôt bien aimé, assez pour passer un bon moment mais pas assez pour me souvenir de l'histoire plusieurs semaines après (j'ai dû relire un peu en diagonale pour pouvoir écrire ma chronique).
J'ai beaucoup aimé l'humour de la bande dessinée que l'on retrouve à travers les jeux de mots, les situations mais surtout les dessins. Il y a des tas de détails auxquels il faut faire attention pour être sûr de passer un bon moment : en fait, j'ai été beaucoup plu sensible à ceux-ci qu'à l'histoire en elle-même.
Celle-ci est effectivement sympa mais vu que je n'avais pas lu les 41 tomes précédents, je pense qu'il me manquait deux ou trois références pour vraiment tout comprendre de cette histoire. Cependant les événements sont logiques - mais pas toujours très crédibles - et m'ont permis de passer un bon moment. Ça fonctionne et tant mieux !
Mais, comme je le disais plus haut, les dessins restent un peu ma bête noire dans cette BD : j'ai vraiment du mal avec ce genre d'illustration qui sont "d'une autre époque" dans ma tête... C'est un argument débile mais il est vraiment que je préfère les dessins plus "ronds" et "unis".
Cependant la narration est très agréable et m'a permis de passer un bon moment.
Un classique plutôt sympa'.
Lien : http://lunazione.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
gayane87
  06 août 2016
Très bon album qui colle bien à l'actualité du moment de sa parution avec toujours autant d'humour et de punch.
Très agréable à lire on ne se lasse pas des aventures de Spirou et Fantasio version Tome et Janry tant au niveau scénario qu'au niveau graphisme.
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
LaLibreBelgique   04 juillet 2014
En pleine ouverture du bloc de l’Est, Tome et Janry propulsent leurs héros à Moscou pour une enquête au service du KGB.
Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
TorellionTorellion   08 avril 2016
Et sous ses dehors austères, le Russe sait à l'occasion manier un humour certain.
- ...D'ailleurs, il se fait tsar ! Hi hi !
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Philippe Tome (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Tome
Interview Philippe TOME - Après SODA et le Petit Spirou, place aux "Minoukinis".
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Le petit Spirou tome 11: Tu ne s'ras jamais grand !

Qui est Spirou ?

un élève
un vieux
un parent

8 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : Le Petit Spirou, tome 11 : Tu ne s'ras jamais grand ! de Philippe TomeCréer un quiz sur ce livre