AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Paul Jennequin (Traducteur)
ISBN : 2840551756
Éditeur : Delcourt (30/11/-1)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Passons sur le titre. C’est très certainement la chose la moins réussie de ce recueil. Passons également sur les jolies couleurs de la couverture, avec son ciel bleu Hollywood. A l’intérieur, il n’y a que des pages noir et blanc — et surtout noires.

Douze histoires. Douze tranches de vie, parfum doux-amer. De son style un peu anguleux, un peu farouche, Adrian Tomine nous cisèle de petits drames, de ceux dont on ne parle que rarement : ces douleurs sou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
colimasson
  12 mars 2013
Adrian Tomine nous livre un nouveau regroupement de ses petites histoires dont il a le secret… Après Blonde Platine qui avait fini par m'achever de tourmente adolescente, Les yeux à vif permettront-ils de me faire découvrir un nouvel aspect des inspirations d'Adrian Tomine ? Cruelle déception ! Jugez-en par le résumé de ces multiples variations :

- Somnambulisme : Histoire d'un mec seul. le matin de son anniversaire, il reçoit un coup de fil de son ex petite amie. Ils décident de se revoir. Drôle de chute.
- Echo ave : Histoire d'un couple qui se convertit presque inconsciemment au voyeurisme. C'était pas fait exprès.
- Tarif de nuit : Un jeune homme demande à sa petite amie de lui dire des saloperies au téléphone.
- Chute : Quatre cases, une chute. Un peu abrupt, comme l'indique le titre.
- Pause-déjeuner : Y a-t-il autre chose à comprendre dans cette histoire que la misère de gens qui, voués à la solitude, trouvent le nécessaire de relations sociales dans l'espionnage de leurs semblables ?
- le fil d'Ariane : Petites annonces et rendez-vous manqués. On pense souvent à Daniel Clowes. du coup, ce n'est pas mauvais. Même si ce n'est quand même pas aussi bon.
- Job d'été : Tout est dans le titre.
- Glaçage rose : La vie et la triste fin d'un gâteau au glaçage rose. Paix à son âme liquoreuse.
- Transit : Les pérégrinations d'un homme qui, après avoir raté son avion, se trouve obligé de rester en ville une soirée de plus.
- Traces : Après l'histoire d'un gâteau, l'histoire d'un mur. Moins appétissant.
- Dylan & Donovan : Histoire de deux soeurs jumelles racontée du point de vue de l'une d'elles. Celle-ci décrit avec une acuité perçante les relations avec sa soeur, mais aussi avec les gens de leur âge et avec le reste de la famille.
- Pris en otage : Expression à la mode utilisée ici pour définir le petit jeu de deux personnes qui s'amusent à créer le malaise en interpellant des gens dans un bus et en visant leurs points faibles apparents.

Comme d'habitude, les histoires d'Adrian Tomine se lisent sans déplaisir mais ne parviennent pas à passer l'étape de l'enthousiasme et du souvenir. L'humour aurait pu être convaincant s'il n'avait pas été doublé de tant de pathétique. le grinçant aurait pu devenir véritablement malsain si les personnages n'étaient pas aussi misérables. Malheureusement, Adrian Tomine ne semble pas être un maître dans le dosage de ces proportions…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Gregor
  19 août 2011
Douze histoires. Douze tranches de vie, parfum doux-amer. de son style un peu anguleux, un peu farouche, Adrian Tomine nous cisèle de petits drames, de ceux dont on ne parle que rarement : ces douleurs sourdes que l'on apprivoise avec le temps, ce mal-être que l'on ne s'avoue jamais, ces petites peurs et ces grandes inquiétudes d'une vie en mal de contact humain... de ce livre, il faut écouter les silences.
Aux artifices faciles, à la débauche de verbe ou d'images fortes, Adrian Tomine préfère la justesse et la subtilité d'une narration en ellipse, légère et sensible. Ici, la douleur est toujours hors-champ ; que ce soit dans la plus courte de ces histoires — l'une des plus terribles, dans la brutalité de son unique page — ou dans celles, plus lentes, qui accompagnent plus longuement ces non-héros qui nous ressemblent.
Et c'est certainement cela qui fait toute la force de ce livre : cette ressemblance, cette proximité, cette sympathie (dans le sens premier du terme, « souffrir avec ») que l'on ressent à la lecture. On se retrouve dans ces histoires, on reconnaît l'écho de l'une de ses expériences inavouées ... et l'on a à nouveau le coeur serré.
XaV
www.du9.org
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
frenchbluesfrenchblues   01 juillet 2012
"La nuit précédente, quand nous nous étions endormis dans les bras l'un de l'autre, je lui avais dit "Je t"aime" pour la première fois. Je n'avais pas médité cet aveu. Ma voix était devenu rauque sur la dernière syllabe, rendant par trop évidente mon hésitation.

Elle avait répété "Je t'aime", cela m'avait paru automatique et dénué de sens.
Commenter  J’apprécie          00
GregorGregor   19 août 2011
- Il est au moins 5 heures du matin. J'ai sommeil. Je veux rentrer et me coucher, mais je suis coincé ici, à me demander quand cette dépanneuse va arriver. La rue est déserte et j'entends à peine une voiture au loin, de temps en temps. Je m'appuie contre la mienne et je ferme les yeux.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Adrian Tomine (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Adrian Tomine
Lowboy with John Wray and Adrian Tomine
autres livres classés : tranches de vieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3341 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre