AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756015806
Éditeur : Delcourt (19/11/2008)

Note moyenne : 3.27/5 (sur 39 notes)
Résumé :
Ben Tanaka a des problèmes. Non seulement il est cynique, sarcastique et insensible, mais en plus sa relation avec sa copine se passe mal. Miko Hayashi lui reproche d'être attiré par les femmes blanches parce que justement, il est asiatique. Souffre-t-il d'un complexe sexuel ? Voit-il dans la figure nord-américaine typique le moyen de s'intégrer socialement ? Pendant que Ben reste en Californie, Miko s'enfuit à New York. Leur histoire s'inscrit dans l'Amérique multi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (5) Ajouter une critique
colimasson
23 juillet 2012

"- Tu te souviens de ce type à la cité U… Elvin, un truc comme ça. […]
- Un type qui mettait tous ses problèmes sur le compte du racisme.
- Parfaitement ! Eh bien, tu en es le parfait opposé. Tu préfères ne rien voir."

Ben Tanaka, d'origine japonaise, nie l'existence de toute considération raciste vis-à-vis des gens de sa communauté -peut-être pour se donner le droit, à son tour, de tenir des propos de même nature. Les japonais sont pour lui des gens communs qui ne méritent pas la moindre attention. Victime de la mondialisation ? il rêve devant les images d'occidentaux, son canon de beauté n'étant autre que la femme blanche, aux yeux et aux cheveux clairs. Autant le dire tout de suite, mauvaise pioche puisqu'il partage sa vie avec la très japonaise Miko. Leur couple est sur la mauvaise pente, et on se demande ce qui a pu un jour les rapprocher. Certainement pas leurs opinions politiques, encore moins leurs goûts artistiques, ni leurs conceptions de la race ou de la culture. le caractère de Ben n'arrange pas les choses : éternel insatisfait, il déploie tout son cynisme à critiquer ce qui le rattache au Japon, mais voue au contraire une admiration illimitée –pour ainsi dire, ridicule et naïve- au monde occidental. Il est malheureux et met en cause l'étroitesse du milieu japonais dans lequel il évolue. Se sentant l'âme d'un occidental sans jamais sembler se souvenir qu'il est lui aussi japonais, il rejette sa petite amie et se lance dans la quête avide de son fantasme.
Loin d'être parfait répartit d'une manière juste les différentes étapes de la trajectoire de Ben de façon à la rendre crédible du point de vue du personnage. Toutefois, Adrian Tomine n'oublie pas de mettre en avant les failles de son raisonnement. Sans doute pour cette raison, il ne nous semble jamais sympathique, mais plutôt veule et prétentieux. Il cherche des coupables à son malheur et s'acharne à détruire le bonheur à chaque fois qu'il le voit apparaître chez les autres. le titre de l'ouvrage est totalement justifié : Ben Tanaka dénigre les failles de chacun, mais ne semble jamais se souvenir un instant que lui aussi est loin d'être parfait
Dans la forme longue, Adrian Tomine a réussi à fonder un ouvrage plus dense qu'à son habitude. Son ton est juste et au-delà de l'aspect dramatique réussi, Loin d'être parfait permet également au lecteur de prendre du recul sur sa propre manière d'agir et sur l'influence que peut avoir son comportement vis-à-vis des autres. A méditer à chaque fois que l'envie nous prendrait de faire l'apologie de son propre comportement…


Lien : http://colimasson.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
yvantilleuil
01 mai 2011
L'histoire de fond de ce one-shot de la collection Outsider des éditions Delcourt, est une histoire d'amour somme toute assez banale entre Ben Tanaka et Miko Hayashi. Si cette relation sentimentale est décrite avec beaucoup de justesse, l'intérêt de cette histoire se situe cependant ailleurs.
Tout comme l'auteur du récit, Adrian Tomine, les deux personnages centraux sont d'origine asiatique et vivent leur condition de manière diamétralement opposée. Alors qui Miko cherche à entretenir ses origines et à les mettre en valeur, Ben, lui, les rejette totalement. Croyant que son intégration dans la société américaine passe par le rejet de ses origines, il en arrive même à ne plus supporter les yeux bridés de sa copine et à se tourner vers les femmes à peau blanche. Mais, en reniant ses origines il éprouve finalement beaucoup plus de mal à se trouver et se retrouve finalement isolé d'une société qu'il cherche à intégrer à tout prix.
Le dessin réaliste et dépouillé se met entièrement au service de ce récit qui aborde des thèmes tels que la relation de couple et l'homosexualité, ainsi que le fait qu'il ne faut pas renier ses origines quand on est à la recherche d'une identité et d'une vie heureuse.
Un one-shot introspectif très intelligent !
Lire l'article complet : http://brusselsboy.wordpress.com/2011/04/28/adrian-tomine-loin-detre-parfait/
Lien : http://brusselsboy.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ChezLo
05 octobre 2013
Ben et Miko, tous deux d'origine asiatique, vivent en couple aux Etats-Unis. Leur relation n'est pas au beau fixe. Ben est de plus en plus sarcastique et se refuse à se poser en victime ni en immigré japonais. Quand sa copine Miko s'envole pour un stage à New-York, il a à la fois la voie libre pour toutes les conquêtes qu'il souhaite et la place pour une remise en question de sa vie amoureuse, épaulé par sa bonne copine, Alice.
Un album un peu décevant, un peu déprimant, à l'image de son personnage principal, Ben, hautain, aigri, ironique, faux. Il incarne l'homme dur avec les autres, dur avec lui-même, intransigeant, convaincu d'être parfait, parfaitement sûr de lui, parfaitement intégré dans la société américaine d'aujourd'hui.
Sa copine Miko gratte sous la façade de ce personnage et lui reproche de lorgner bien souvent sur des filles de type physique occidental sans admettre ce fantasme qui cacherait une peur du regard de l'autre sur sa condition d'homme différent. Ca semble un peu niais comme défaut à souligner chez Ben, mais cela prend des proportions importantes. Et quand également Miko sort avec un "blanc", cela creuse le fossé.
Alors oui, que la physique ethnique prenne une place aussi sensible dans un couple m'a paru sinon irréaliste, au moins nunuche. Mais j'ai peut-être tort.
A côté de ça, les tensions au sein du couple sont parfois rendues de manière assez (...................)
Lien : http://chezlorraine.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
alouett
04 octobre 2011
L'histoire de Ben Tanaka, un jeune trentenaire qui partage sa vie entre Miko (sa petite amie), Kim (sa meilleure amie lesbienne) et son cinéma (il en est le gérant). Les parents de Ben sont d'origine japonaise et tout autour de Ben baigne entre les deux cultures (asiatique et américaine). Miko et Kim ont également cette double culture mais lorsqu'elles abordent le sujet, Ben se braque. Il rejette cette double appartenance.
'ai trouvé le personnage de Ben horripilant. Il est mou, mal dans sa peau, ambigu. Les questions de l'appartenance culturelle et de l'identité sont intéressantes, le regard de l'auteur est pertinent mais Adrian Tomine nous fait tourner en rond. J'avais lu des avis positifs sur cet album. Une réflexion certes intéressante mais un univers ennuyeux et fade. A personnage distant, lecteur distant.
Lien : http://chezmo.wordpress.com/..
Commenter  J’apprécie          20
xgalaup
01 avril 2012
Comédie sentimentale
A. Tomine dessine une comédie sentimentale qui prend la forme de la biographie douce amère de Ben, un américain ordinaire. Celui-ci se noie dans son indécision, il vit avec une femme tout en étant séduit par une autre sans oser la draguer franchement… et quand il se retrouve seul, Ben hésite entre plusieurs femmes tout en cherchant les complications. le scénario n'est pas d'une grande originalité mais A. Tomine instille une ambiance grâce à l'acuité de son regard sur les personnages qu'on aime et qu'on déteste en même temps. Loin d'être parfait est un objet dessiné non identifié à découvrir.
Lien : http://xg-melanges.tumblr.co..
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
GregorGregor21 décembre 2011
Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours senti mon père distant. Peut-être à cause de la barrière de la langue. Parfois, je lui donnais un coup de main dans sa vieille usine de biscuits. C'est là que, avec le temps, mon appréciation changea. Finalement, il ressemblait à ce à quoi il avait travaillé toute sa vie. Une coquille bien dure qui renfermait un haïku plein de sagesse.
Commenter  J’apprécie          70
colimassoncolimasson23 juillet 2012
- Est-ce que l’expression « seconde guerre mondiale » signifie quelque chose pour toi ? Les gens de ta race ont violé les miens et pillé nos villages.
- Hum…
- Ma grand-mère refuse toujours de mettre les pieds dans un restaurant japonais. La seule chose qui plaide en ta faveur c’est que, à mon avis, ils préfèrent encore me voir sortir avec un garçon japonais qu’avec une fille coréenne.
- Je vois… Les violeurs d’enfants sont plus acceptables que les homos, c’est ça ?
- N’importe quoi est préférable aux homos.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
colimassoncolimasson31 juillet 2012
- Tu sais ce qui est pathétique, Ben ? S’accrocher à quelque chose parce qu’on est inapte au changement.
- Donc c’est ça mon principal crime ? Je laisse jamais tomber, hein ? Oh là là, quel monstre !
Commenter  J’apprécie          90
colimassoncolimasson01 août 2012

- Tu te souviens de ce type à la cité U… Elvin, un truc comme ça. […]
- Un type qui mettait tous ses problèmes sur le compte du racisme.
- Parfaitement ! Eh bien, tu en es le parfait opposé. Tu préfères ne rien voir.
Commenter  J’apprécie          50
colimassoncolimasson30 juillet 2012
Si je voulais, je pourrais être vraiment honnête avec toi. Mais je ne suis pas sûre que tu puisses t’en remettre.
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Adrian Tomine (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Adrian Tomine
Lowboy with John Wray and Adrian Tomine
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
2742 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre