AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Roland Topor (Illustrateur)
EAN : 9782020060974
154 pages
Seuil (01/03/1982)
3.64/5   22 notes
Résumé :
" Vau-l'Eau me demanda à brûle-pourpoint ce que je faisais dans la vie.
- Oh, des trucs, répondis-je sans me mouiller.
- Comment, tu ne sais pas qui c'est? s'exclama Cul-Sec, vantant la marchandise. C'est un humoriste.
- Tu es un comique, quoi?
- Pas vraiment, enfin, si tu veux...
- Parce que les comiques, ils me dépriment. C'est vrai, ça, je n'aime pas être obligé de rigoler sur commande.
Je le rassurai comme je pus.'Il pou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
PauvreType
  02 avril 2021
A trois heures du matin, je me suis dit qu'il était temps de me coucher. Un ouvrier allait débarquer huit heures plus tard et il m'en fallait au minimum deux pour donner une apparence point trop dégueulasse à mon logis. L'ouvrier en question est un ami de mon proprio et je sais bien qu'il n'hésitera pas à me dégager sans préavis. La veille, j'avais déjà rempli quatre poubelles de cinquante litres, après avoir vidé les fonds de canettes aux chiottes.
Après m'être couché, j'ai ruminé quelques minutes, pratiqué la masturbation somnifère et pensé à la mort. Mon triptyque habituel. Je me suis demandé comment ça devait être, clodo en temps de pandémie. du temps où j'ai pratiqué la cloche, il était facile de passer le jour à la bibliothèque, à lire Giovanni Papini et Gaston Lagaffe, et la soirée dans quelque boite de nuit interlope où on se fait facilement offrir un verre. Mais là ! Autant crever directement ! D'ailleurs, j'y travaille.
Je me suis réveillé toutes les cinq minutes pendant une partie de la nuit, puis quand je me suis endormi, mon téléphone a sonné. L'ouvrier était en bas, en avance. Je lui ai demandé cinq minutes, fait ce que j'ai pu et ouvert.
Un barbu a fait son apparition. Je lui ai proposé un café et, n'en ayant pas, espéré qu'il refuse. Ce qu'il a fait. Il a repéré ma pipe, posée sur Café panique, et a commencé à me causer de ça. Il avait commencé en hommage à son grand-père. Il a continué à parler tout en analysant le chauffe-eau. Je me suis autorisé une bière et lui en ai proposé une. Il a accepté et s'est assis. Il m'a parlé de son boulot et du prix du tabac à pipe au Mont Noir. Il a fini sa bière et ramassé son barda. Il m'a demandé une clope. Son patron ne cesse de lui piquer les siennes. Je lui ai filé un paquet. Il m'en restait quatorze. Et il s'est barré.
J'ai rouvert une bière et je me suis dit que j'étais con de voir le danger partout, que cet ouvrier était un brave type, que parfois il est bon de partager une bière avec quelqu'un, en parlant de nib, juste pour faire la nique à la solitude et au désespoir. Comme dans les livres de Topor.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
cedratier
  17 septembre 2017
Je suis tombé sur ce Café par hasard, et n'ayant jamais rien bu de Topor, mais en ayant l'image d'un génial touche-à-tout aux talents multiples, auteur, acteur, metteur en scène, dessinateur, barman… Bref, je saute dessus pour le siroter. Déception en goutant au mauvais breuvage. Ce sont 38 « brèves de comptoirs » qui se veulent drôles, loufoques, déjantées, quasi surréalistes ; ça n'est que répétitif, lassant, morne, ça n'a pas de goût, ça ne grise pas ; Topor use et abuse jusqu'à la corde des mêmes procédés stylistiques, on s'ennuie, on se dit que Raymond Devos avait du talent, lui. Les sept ou huit dessins de l'auteur (assez réussis) ne suffisent pas à sauver le livre. Bref, arrivé presque à la moitié, j'ai fini par me souvenir du 3ème des dix droits du lecteur de Pennac : « le droit de ne pas finir un livre ».
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
marina53marina53   17 février 2013
On n'est vraiment mort que quand on vous a oublié. Pas Avant.
Commenter  J’apprécie          310

Lire un extrait
Videos de Roland Topor (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Roland Topor
Improvisation de Roland Topor sur le thème de son livre : "LES MEMOIRES D'UN VIEUX CON"
autres livres classés : humourVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
17462 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre