AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Michel Jans (Traducteur)
EAN : 9782908551334
159 pages
Éditeur : Mosquito (30/11/-1)

Note moyenne : 4.47/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Les Contes des Mille et une Nuits remonteraient au XIIème siècle. Ils ont su enchanter des générations de lecteurs à travers le monde.

Les contes de Sharaz-De sont ici repris par le célèbre dessinateur Sergio Toppi. Notre enchantement est celui du roi captif des récits à tiroirs de l'envoûtante conteuse, qui chaque nuit, joue sa tête. Mais la poésie des textes distillés par Toppi contraste brutalement avec la vive cruauté du récit.

De t... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
emmyne
  22 février 2012
Après les contes germaniques pour initiation à l'univers graphique du maître italien, je me suis perdue avec fascination dans sa version des Mille et Une Nuits.
Sergio Toppi respecte le procédé narratif de ces contes orientaux : une première histoire en rappelant l'origine, pourquoi une jeune femme chaque nuit mise à mort à l'aube jusqu'à l'arrivée de Shéhérazade et de ses histoires des temps anciens : " et alors dans la nuit silencieuse Sharaz-De prit la parole. "
Et c'est un enchantement dans tous les sens du terme. L'album devient hypnotique autant par les histoires, ce rythme circulaire de nuits en nuits qui s'ouvre et se termine par les invocations de Sharaz-De que par les images.
A chaque histoire, les premiers mots plongent dans l'univers du conte tandis que les derniers évoquent toujours et de manière différente ( en décrivant à chaque fois la préparation d'une activité diurne ) le jour et la vie qui reviennent alors qu'ils vont quitter Sharaz-De : " ...et déjà l'aube efflleurait les clochetons du palais, les musiciens, d'une main encore incertaine, accordait leurs instruments. le jour allait leur apporter de nouveaux chants et pour Sharaz-De la mort. Mais le roi voulut entendre d'autres histoires de sa bouche... "
L'illustration est toujours aussi impressionnante par sa dimension artistique et sa profondeur, d'autant que cet album alterne les récits en noir & blanc à d'autres colorisés. le lecteur se livre à une véritable exploration de la page, de ses reliefs. C'est un orientalisme stylisé qui apparaît dans les arabesques, les lignes entrelacées, les portraits majestueux qui témoignent de la magnificence; des planches hors cadre qui semblent pleine page, mêlant le sacré, le traditionnel et le merveilleux interprétés par une incomparable virtuosité graphique.


Lien : http://lisezjeunesse.canalbl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
alouett
  21 juin 2010
« Il était une fois un grand Roi sage et puissant. Mais seul est sage le Très Haut, béni soit-il. Il régnait sur de vastes étendues depuis le Gowandab qui serpente dans la chaleur étouffante des basses plaines jusqu'aux pics enneigés de Bashra où les tigres d'Hyrcanie perdent leur couleur en hiver. Ce roi avait deux fils, rois eux aussi, leurs royaumes quoiqu'éloignés l'un de l'autre s'étendaient sur des territoires immenses et peuplés de grandes multitudes ».
Shahzam'an, l'un des fils du Roi, découvre par hasard que la Reine, sa femme, le trompe avec un de ses serviteurs. La sanction ne se fait pas attendre : « Au matin sur les murailles, il y avait deux têtes. Celle de la reine était la plus haute ». Shahzam'an se rendit alors chez son frère, le Roi Shahriyar. Ce dernier tenta de réconforter son frère sans succès, jusqu'au jour où Shahzam'an surprit la Reine (sa belle-soeur) en train de tromper son frère. Il finit par relater l'adultère à Shahriyar. La sanction ne se fit pas attendre : « Au matin sur les murailles, il y avait deux têtes. Celle de la reine était la plus haute ». Shahriyar décida ensuite que chaque nuit, il accueillerait dans son lit une jeune et belle vierge, et que son bourreau la décapiterait au matin. Il en va ainsi pendant une longue période, jusqu'à ce que Sharaz-De soit introduite dans les appartements du Roi et que débute alors ses récits nocturnes, repoussant temporairement sa mort jusqu'à l'aube suivante.
Lien : http://chezmo.wordpress.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
kbd
  12 mars 2011
Sharaz-De est une, adaptation des Contes des Mille et Une Nuits. Dans la version originale, Shahryar, le Roi de Perse, apprend que sa femme a commis un adultère. Meurtri et convaincu que toutes les femmes sont viles, il décide de prendre une nouvelle femme chaque soir et de la faire décapiter après la nuit de noces. Un jour la fille du grand vizir, Shéhérazade, se porte volontaire pour entrer dans la couche royale. Elle repousse les avances du Roi et propose de lui raconter une histoire. Au petit matin, alors qu'arrive le moment de son exécution, le Roi est subjugué et demande à la conteuse de poursuivre son récit. Elle accepte à condition d'avoir la vie sauve. le soir venu, Shéhérazade raconte la fin de la légende et débute un autre conte, reportant ainsi de jour en jour le moment de sa mort. Sharaz-De incarne cette héroïne et, avec elle, nous revisitons cet univers peuplés de dragons, de djinns et de chimères tout en étant bercés par les atmosphères orientalisantes qui prennent corps sous la plume de Toppi.
Lien : http://k.bd.over-blog.com/ar..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
ecompiegne
  02 juillet 2013
Sharaz-De est une splendide variation sur le thème des Mille et une nuits, dessinée par un maître de la bande dessinée italienne. le long de ce superbe volume, le verbe de Shéhérazade se déploie naturellement dans un décor ciselé à l'encre de Chine où les animaux, superbement détaillés par Sergio Toppi, observent en silence guerriers monolithiques et princes sanguinaires monter à l'assaut de leur destin tragique. Si Sharaz-De a survécu si longtemps au chevet du calife Shâriyâr, c'est peut-être bien un peu grâce à Sergio Toppi.
Commenter  J’apprécie          30
philteys
  24 juillet 2018
Quel sentiment étrange à la lecture de cet opus ! Toppi possédait un dessin très marqué années 70, à la limite du psychédélique et en même temps, une grande précision et un sens du découpage hors du commun et original. Quel délice de replonger dans les histoires racontées par Shéhérazade mais là on l'on pourrait s'attendre à de la lumière, Toppi en fait des contes sombres, presque « gothiques » à l'image de l'âme humaine. Malheureusement, cette oeuvre est restée inachevée et c'est bien dommage tant l'on laisse prendre au charme vénéneux de ces récits.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
JudithbouJudithbou   18 octobre 2016
et déjà l'aube effleurait les clochetons du palais, les musiciens, d'une main encore incertaine, accordaient leurs instruments. Le jour allait leur apporter de nouveaux chants et pour Sharaz-de la mort. Mais le roi voulut entendre d'autres histoires de sa bouche. Il donna l'ordre qu'on l'épargne jusqu'à la nuit suivante et c'est ce qu'il advint.
Commenter  J’apprécie          10
JudithbouJudithbou   18 octobre 2016
Mais le roi ne voulut pas que Sharaz-de meure et avec elle ses histoires.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Sergio Toppi (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sergio Toppi
Art master Sergio Toppi
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature italienne, roumaine et rhéto-romane>Romans, contes, nouvelles (653)
autres livres classés : adaptationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3768 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre