AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Michel Jans (Traducteur)
EAN : 9782352830092
70 pages
Éditeur : Mosquito (01/02/2008)

Note moyenne : 4.32/5 (sur 11 notes)
Résumé :

Shikibo, princesse japonaise, vécut au Xe siècle de notre ère. Sa renommée de poétesse fut immense. On ne sait rien d'elle, seul un poème -un Tanka- nous est parvenu. À partir de ses cinq vers, Toppi a composé la première histoire de ce recueil : l'éducation sentimentale d'un Rônin qui comprendra que pour séduire sa belle, il est d'autres offrandes qu'une tête tranchée...

... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
jamiK
  24 février 2017
4 petites histoires japonaises dessinées par un artiste italien.
Le graphisme est superbe, tout en noir et blanc, un travail tout en finesse et élégance, à la plume, de grandes planches avec assez peu de vignettes. On est dans le monde des samouraïs, du Japon ancien, c'est une suite de légendes où la sagesse se confronte à la violence, l'orgueil à l'humilité. Superbe !
Commenter  J’apprécie          120
Blackbooks
  06 janvier 2020
« Je n'aurais jamais dû ouvrir les yeux , J'aurais mieux fait de rêver », contempler ce Japon irradiant de nostalgie. « Je n'aurais pas vu mes larmes, Comme une chaude pluie d'été Sur une lame brisée », les honneurs bafoués à jamais. Les familles courbées sous les ans et l'attente du retour du guerrier, les princesses flétrir dans leur isolement aveugle et les samouraïs refuser de se donner la mort.
Toppi réinvente le Tanka, son encre instille, distille, titille la poésie des périodes les plus troublées de l'histoire. Les êtres viles sèment la mort au rythme des mores du poème, les quêtes riment avec défaites dans ce monde humain où la beauté se regarde derrière des paravents de peau. le dessinateur italien dépeint l'âme, les faiblesses, l'orgueil, l'amour, son trait interroge, ouvre de nombreuses portes. Tanka réuni quatre nouvelles parues entre 1976 et 1988 pour nous replonger dans le monde des rônins et des samouraïs, une époque de codes et de guerre, où les vraies valeurs ne sont pas toujours chez les bonnes personnes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
alouett
  22 septembre 2010
Le « Tanka » est un poème court japonais, sans rimes. Cette construction particulière a inspirée Toppi pour cet album, un recueil de quatre nouvelles publiées entre 1976 et 1988.
La première de ces nouvelles, Tanka, est l'histoire de la princesse Shikibo qui depuis longtemps vit recluse dans son temple délabré, vêtue de haillons. Elle refuse d'ouvrir les yeux depuis le massacre de ses proches. Un jour, un rônin se présente à elle : « écoute, Gente Dame, je te voyais passer drapée de soie sur ton cheval en ces temps heureux. Tu ne me regardais pas. On ne regarde pas plus un brin d'herbe au milieu d'une prairie qu'un rônin qui ne possède que son sabre. Depuis lors, j'ai rêvé de toi, je t'ai recherchée et je t'ai retrouvée vêtue de haillons. Pour moi rien n'a changé puisque je te vois. Je suis venu pour que tu ouvres à nouveau tes yeux à la lumière et à la vie ».
Kimura, publiée en 1982, parle de Masamune, un maître fabriquant de sabres réputé qui refuse de forger des sabres au tout-venant. Ses convictions vont froisser plus d'un samouraï.
Sato, publié en 1982, est l'histoire d'un gueux solitaire, peureux et résigné… mais il faut nous méfier des apparences.
Ogari 1650, publiée en 1976, nous parlera d'humiliation et de culpabilité…
Lien : http://chezmo.wordpress.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


Video de Sergio Toppi (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sergio Toppi
Art master Sergio Toppi
autres livres classés : samouraïsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3766 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre