AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9798592649363
324 pages
Éditeur : Auto édition (11/01/2021)
4.42/5   24 notes
Résumé :
Dans les Ardennes, des corps sont retrouvés atrocement mutilés. Clément et Candice, détectives privés à Paris, reviennent dans leur région d’origine afin de prêter main-forte à la police sur cette enquête. Cette traque les conduira non seulement à affronter leurs propres peurs, mais aussi à frôler l'abomination de l'âme humaine. Sauront-ils comprendre et se rapprocher de ce tueur sanguinaire ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
4,42

sur 24 notes
5
16 avis
4
3 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

dannso
  17 juin 2021
Ce n'est pas la bête du Gévaudan, mais un ange vengeur qui depuis quelques semaines sévit dans les Ardennes : un chien qui ne s'attaque qu'à des personnes coupables de crimes pédophiles, qui les réduit en pièces en prenant soin de les faire souffrir.
Clément et Candice, un couple de détectives originaires de la région, y reviennent pour participer à l'enquête : ils sont doublement impliqués : parce qu'ils connaissent la région et certains des policiers, mais aussi par leurs liens avec certaines victimes de ces pédophiles assassinés.
C'est un sujet sensible qui est abordé par l'auteure : la pédophilie et de là, la notion de justice, du bien et du mal : qui peut s'arroger le droit de faire justice lui-même, peut-on justifier un assassinat par la nature odieuse de celui qui en est victime ? L'auteure nous amène à réfléchir sur ces questions.
La peinture du milieu pédophile et de ces crimes même si elle reste sobre est effrayante. L'auteur décrit aussi très bien la loi du silence qui va protéger ces hommes et femmes, quand ils sont prêtres ou puissants. Les scènes de violence sont réalistes, mais sans aucune surenchère. L'auteure nous laisse imaginer, ce qui peut parfois être pire que des descriptions sanguinolentes.
Les personnages sont attachants, nuancés, que ce soient les enquêteurs ou l'ange… L'ange qui regrette d'avoir enseigné à son chien de tuer : on ressent fortement l'amour entre l'humain et l'animal .
Mon avis reste cependant mitigé ; j'ai trouvé le roman trop linéaire, l'écriture sans relief. Je n'ai pas ressenti ni la tension, ni l'atmosphère que j'aime retrouver dans un roman policier. Si ce roman se lit vite, il ne m'a pas emportée : je ne me suis pas retrouvée au milieu des bois ardennais, guettant avec anxiété cet ange vengeur.
Peut-être ne l'ai-je pas lu au bon moment, ou a-t-il souffert de la comparaison avec ma lecture précédente. Les autres critiques soulignent à l'inverse une lecture addictive, prenante.
Merci quoiqu'il en soit à l'auteure pour sa confiance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
coquinnette1974
  06 janvier 2021
Je remercie chaleureusement Nelly Topscher pour l'envoi, en service presse et en avant-première, de son tout dernier roman : Ultricem Angelus.
Dans les Ardennes, des corps sont retrouvés atrocement mutilés. Clément et Candice, détectives privés à Paris, reviennent dans leur région d'origine afin de prêter main- forte à la police sur cette enquête. Cette traque les conduira non seulement à affronter leurs propres peurs, mais aussi à frôler l'abomination de l'âme humaine. Sauront-ils comprendre et se rapprocher de ce tueur sanguinaire ?
Ultricem Angelus est un excellent thriller, avec pour thème principal un sujet difficile : la pédophilie. Sujet très bien abordé ici, de façon pas trop sordide même si certains passages sont très forts. Notamment quand Clément et Candice se lancent à corps perdu dans cette affaire, allant jusqu'à fouiller et regarder des photos et vidéos tout bonnement in regardables pour nous, citoyens lambda non attirés par la pédopornographie. Par moment, il faut s'accrocher car comme souvent l'imagination prend le pas sur ce que l'on lit et... âmes sensibles s'abstenir. Malgré ça, chapeau car l'écriture est très juste, tout comme le ton. Nelly Topscher n'en fait pas trop, ne va pas trop loin.
L'autrice parle du bien, du mal, et parfois comme la frontière entre les deux peut être très mince...
J'ai été surprise par la fin, très différente de ce à quoi je m'attendait. Et je la remercie, car même si cette fin risque de ne pas plaire à tout le monde ; je dois avouer que c'est grâce à ça que je n'oublierais pas ce roman.
Il est fort, et m'a captivé. J'étais triste de quitter les personnages, leur psychologie est bien décrite et quelques pages de plus ne m'auraient pas dérangé. Je ne vais pas les oublier de suite.
Vous l'aurez compris, je suis contente d'avoir pu profiter de mon après-midi de repos pour lire d'une traite : Ultricem Angelus, un thriller qui ne vous laissera pas indifférent.
Ma note : cinq étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Auroreaupaysdeslivres
  18 février 2021
😊 A la découverte de 😊
Ultricem Angelus de Nelly Topscher
Auto-édité
Merci à l'auteur de me faire découvrir son dernier thriller.
À noter au passage la très belle couverture réalisée par Ludovic Metzker!
Un homme est séquestré sans qu'il sache pourquoi. Pourtant une vieille photo lâchée par son ravisseur le ramènera vers un sombre passé où il a causé bien du tort. La sentence sera la mort!
Mais pour sa famille, sa soeur, il reste un membre de la famille qui a déjà payé pour ses fautes. Sa soeur Agnès va donc se tourner vers son vieil ami détective privé Clément pour retrouver son frère. Mais Clément n'est pas près d'oublier non plus celui qui a été condamné pour attouchements sur mineurs par le passé et qui a causé le suicide de sa propre soeur.
Pourtant même si la mort de Pierre a tendance à réjouir Clément, le fait que deux délinquants sexuels soient mystérieusement morts à moitié dévorés par un molosse rend la piste de l'accident peu crédible.
Clément et son ex-femme Candice vont enquêter sur ces morts mystérieuses qui ont lieu dans la région des Ardennes.
Nous allons suivre d'un côté le duo d'enquêteurs intrigués par ces morts qui semblent dictées par la vengeance car seuls les criminels sexuels sont ciblés, et de l'autre cet ange de la mort qui s'attaque aux pédophiles armé uniquement de son chien.
L'enquête va replonger le couple dans les heures sombres de son passé, les confronter aux monstres qui s'en sont pris à leur famille et à leurs amis. Ils ont envie de découvrir la vérité cachée derrière ces attaques, même si au fond d'eux ils ressentent comme une sorte de justice qui s'effectue. Justice enfin contre ces pédophiles impunis et qui sévissent encore en toute impunité.
Un livre inhabituel car on a du mal à plaindre les victimes de ce thriller, on se réjouit même de leurs souffrances! Car toutes ces victimes sont des pédophiles endurcis, responsables d'enfances gâchées et de suicides. Certains ont été rattrapés par la justice mais ont fini par être libérés, quand d'autres ont réussi à étouffer les plaintes.
Alors on est plutôt content que quelqu'un oeuvre dans l'ombre pour mettre un terme définitif à leurs agissements.
Mais peut-on justifier la vengeance en dehors du cadre de la justice? Même si le sujet de la pédophilie est abominable et que la parole des enfants n'est pas toujours écoutée, peut-on cautionner cette façon de faire?
Outre le sujet de la pédophilie et de la vengeance, on retrouve un sujet qui semble cher à l'auteure: l'amitié homme-femme. Dans le précédent livre que j'ai lu de Nelly, La rock star du thriller, l'auteure traitait justement de cette amitié sans ambiguïté, sans arrière pensée qui peut exister entre un homme et une femme.
Avec notre couple Clément-Candice, on retrouve cela car si ce couple de divorcés entretient d'excellents rapports, travaillant ensemble, il n'y a aucune volonté de leur part de se remettre en couple, quoiqu'en pensent les gens autour d'eux.
J'avoue que je me suis régalée à la lecture de ce livre. Une histoire intéressante, crédible et menée toute en sobriété malgré le sujet sensible traité. Les violences sexuelles faites aux enfants n'est jamais jamais facile car on peut vite tomber dans le choquant. Ici l'auteure ne va pas tomber dans la facilité et contourner habilement cet aspect glauque.
On va plus se concentrer sur les conséquences, les séquelles pour ces enfants et la justice (ou l'absence de justice) pour ces coupables.
Ce livre nous interroge sur ce droit, en tant que victime, de faire valoir sa vengeance. Après tout, si la parole de ces enfants n'est pas écoutée, il ne reste plus que la violence pour réparer les torts.
Je ne doute pas que de nombreuses personnes dans les forces de l'ordre et la justice oeuvrent efficacement pour débusquer et stopper les réseaux et responsables pédophiles. Mais il y a tellement de cas, de scandales, d'enfances brisées à tout jamais que l'on se demande parfois si l'on aurait pas besoin d'un Ultricem Angelus parmi nous!
Pour retrouver ce livre, c'est par ici https://www.amazon.fr/Ultricem-Angelus-Nelly-Topscher/dp/B08STLPCHN
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Coetseslivres
  08 janvier 2021
ATTENTION ! le thème abordé dans ce roman est la pédophilie.( On le sait dès le début du livre donc ce n'est pas spoiler, même si l'accroche n'y fait pas allusion).
Le livre s'ouvre sur un homme qui a été enlevé. Il apprendra pourquoi juste avant d'être tué par un molosse lâché par sa ravisseuse... Un départ sur les chapeaux de roue.
Cette femme est l'un des personnages principaux. Plusieurs chapitres la concernant sont intercalés avec ceux concernant l'enquête.
Celle-ci sera menée par Clément et Candice, deux détectives privés, ex mari et femme ayant gardé un lien d'amitié très fort. Originaires des Ardennes, ils sont partis à Paris ouvrir leur cabinet qui marche très bien. Ils retournent rarement chez eux, « fuyant » de mauvais souvenirs.
Et pourtant, ils vont y retourner… Une ancienne connaissance de Clément vient le trouver pour qu'il enquête sur la disparition de son frère. Clément commence par refuser, ce Pierre n'est autre que celui qui a violé sa soeur et qui l'a ainsi conduite au suicide.
Mais finalement, il ira voir sur place. C'est là qu'un ami d'enfance lui apprend que Pierre est mort d'une façon atroce, sous les crocs d'un énorme chien. Même s'il est très loin d'être ému, Clément est intrigué, d'autant plus qu'il apprend que ce meurtre n'est pas le premier dans le genre…Le procureur étant d'accord pour que deux privés aident la police, Clément demande à Candice de le rejoindre.
Ils n'ont aucune empathie pour les victimes, qui étaient toutes deux des pédophiles, et se sentent plutôt du côté du meurtrier. Mais ils sont surtout en quête de vérité. Qui est cet « ange vengeur » ? Va-t-il s'arrêter un jour ? Pourquoi agit-il ainsi ? Y aura-t-il d'autres victimes ?
*******
Le livre commence de manière très accrocheuse pour un amateur de thriller. Quelques pages qui nous donnent envie d'aller plus loin, d'en savoir plus. Un intérêt qui ne faiblira pas tout au long du roman.
Les personnages sont bien étudiés, leurs émotions paraissent on ne peut plus réalistes. Clément et Candice sont attachants. Ils ont vécu des choses difficiles. On les sent forts malgré leurs faiblesses et leurs doutes et ils sont bien déterminés à mener cette enquête à terme, à savoir enfin qui est l'ultricem angelus. Ils ne se privent pas non plus de quelques petites « piques » ou traits d'humour, comme pour s'évader un peu de cette enquête dont le sujet les touche personnellement. L'occasion aussi pour nous de souffler un peu. Mais L'auteure nous entraîne là où elle le veut, les évènements s'enchainent et on ne peut faire autrement que de les suivre. le rythme est soutenu, pour notre plus grand plaisir !
Le sujet est dur, et on ne peut s'empêcher de ressentir une certaine forme d'empathie pour cet ange vengeur. On peut comprendre ce qu'elle fait, sans pour autant l'excuser. Qui sait comment nous réagirions si nos enfants ou l'un de nos proches étaient victimes d'un acte aussi odieux ?
*******
Je pense que vous avez compris que j'ai aimé ma lecture. le style est agréable et on avance dans l'histoire sans s'en apercevoir. On a envie de savoir comment cela va se terminer. Et cette fin n'est pas forcément celle à laquelle vous vous attendez. Malheureusement, hors de question que je vous en parle pourtant j'aimerais tellement ! Vous n'avez plus qu'une solution pour comprendre de quoi je parle, lire cette histoire !
Je vous souhaite une bonne lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
Azrael54
  16 janvier 2021
Bonsoir chères lectrices et chers lecteurs, ce soir, je vais vous parler d'un de mes coups de coeur de cette année 2021, « Ultricem Angelus » de Nelly Topscher.
Tout d'abord, je voudrais remercier l'auteure qui a bien voulu me confier son dernier-né à lire.
Résumé :
« Dans les Ardennes, des corps sont retrouvés atrocement mutilés. Clément et Candice, détectives privés à Paris, reviennent dans leur région d'origine afin de prêter main-forte à la police sur cette enquête. Cette traque les conduira non seulement à affronter leurs propres peurs, mais aussi à frôler l'abomination de l'âme humaine. Sauront-ils comprendre et se rapprocher de ce tueur sanguinaire ? »
Nos deux détectives, anciens mari et femme dans la vie personnelle, travaillent ensemble professionnellement à Paris en résolvant différentes enquêtes. Mais suite à cette série de meurtres, plus horribles les uns que les autres qui se passent dans les Ardennes, la police, au sein de laquelle travaille un de leurs amis, et les autorités de la région demandent l'aide de Clément et Candice.
Ceux-ci vont être confrontés à des peurs qu'ils ont enfoui au plus profond de leur tête, pour Candice, sa peur ancestrale des chiens et pour Clément, le thème de la pédophilie.
Vont-ils réussir à vaincre leurs peurs et pouvoir trouver ce coupable et son molosse ?
Dès les premières pages, j'ai été emballé par cette histoire qui nous prend à la gorge. C'est le premier thriller de Nelly Topscher que je lis, avant j'avais lu deux « feel-good » que j'avais adoré et c'est surtout par la plume de l'auteur que j'ai été tenté de lire un de ses thrillers et je n'ai pas été déçu, loin de là.
Nelly Topscher a la capacité de nous entraîner dans la vie de ses personnages en nous positionnant comme si nous étions les yeux de ses personnages.
Le combat que mènent Candice et Clément face à leurs peurs est très bien construit. Chaque chapitre montre l'évolution du tueur et de son chien, avec des rappels sur son histoire, comment il en est venu à cela et le déroulement de l'enquête de nos deux détectives avec des retours en arrière sur leurs propres vies.
Je parle d'un tueur mais la question que l'on peut se poser c'est : est-ce une femme ou un homme ?
Pour le savoir, il vous faudra lire ce super thriller que je vous recommande. Attention car certaines scènes sont difficiles à lire et à assimiler. A ne pas mettre dans toutes les mains.
Pour ma part, je vais continuer à lire les chefs d'oeuvres de Nelly Topscher.
Bonne soirée, bises livresques hivernales. 😘📖🥶👿
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
collectifpolarcollectifpolar   01 mars 2021
La voix joignit le geste à la parole et sortit de sous son large manteau une vieille photo jaunie.
Il fixa le cliché et, d’un coup, il reconnut qui étaient les deux jeunes gens qui posaient, un petit sourire crispé aux lèvres.
— Ah, je vois que tu te souviens !
— C’est de l’histoire ancienne.
— Quinze ans, en effet.
— Je n’ai plus eu aucune nouvelle de ces jeunes.
— Ils se sont suicidés à cause de ce que tu leur as fait.
— Quand j’ai quitté le village, ils étaient encore vivants !
L’homme regretta aussitôt sa phrase. Il venait quasiment d’avouer qu’il avait quelque chose à voir avec ces jeunes adolescents.
— Ils ont vécu quelques années après ton départ, mais le souvenir de toi et de tes actes a scellé leur mort.
— Je n’ai jamais voulu leur faire du mal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolarcollectifpolar   01 mars 2021
Le masque éclata de rire en écoutant la prière à peine chuchotée désormais par son détenu.
— Prie toute la journée. Ce soir, tu seras libre.
L’homme releva son visage vers la silhouette noire, surpris par ces paroles. Sur un dernier regard qu’il devina, la silhouette noire tourna les talons et le laissa seul.
La journée lui parut une éternité. Il pria beaucoup pour recouvrer sa liberté et se remémora ce passé qui lui était aujourd’hui reproché.
Le masque revint bien plus tard. Il toisa en silence l’homme un long moment.
— Dégage, lui intima-t-il.
L’homme, surpris, ne bougea pas. Son geôlier le tira violemment par le bras de sa main gantée.
— Sors ! J’en ai fini avec toi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolarcollectifpolar   01 mars 2021
Le masque le regarda s’éloigner sur le pas de la porte. Sur le côté gauche du cabanon, un couinement lui rappela la présence de son arme destructrice. Il posa sa main gantée sur la tête de son allié qui s’était approché.
— Tue-le, ordonna la silhouette sombre.
Elle fixa son ami se mettre à courir. Elle compta dans sa tête et releva son masque pour profiter de la fraîcheur. Un sourire perfide naquit sur son visage au moment où un hurlement jaillissait au loin dans le bois.
Une chouette hulula et s’envola. Le silence retomba et l’ange vengeur s’avança dans la noirceur du bois à la rencontre de son compagnon de quête. Ils avaient encore une fois mené leur mission à bien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolarcollectifpolar   01 mars 2021
Il releva la tête vers le visage de celui qui le retenait ici. Il tomba sur un masque argenté de style vénitien. Le contraste entre la clarté de ce visage et la noirceur du manteau qui couvrait le corps était effrayant.
— Tu sais qui je suis ? demanda la voix derrière le masque.
L’artifice déformait la voix et rendait la vision encore plus angoissante pour l’homme exténué physiquement comme psychologiquement. Il réprima un frisson. Il ne sut dire si c’était de froid ou de peur.
— Absolument pas ! Je ne sais même pas ce que je fais là !
— Et si je te montre cette photo, tu retrouves la mémoire ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolarcollectifpolar   01 mars 2021
L’homme se leva enfin et se dirigea vers la porte. Il ne comprenait plus rien. À quoi bon l’avoir séquestré si c’était pour le laisser partir ?
Il décida de se raccrocher à cette promesse de liberté et se mit à courir comme un fou vers l’extérieur. Il ne voulait pas prendre le risque que l’autre change d’avis.
Une fois dehors, il se retrouva dans un petit bois. Il avait été emprisonné dans une sorte de cabane en pierre. C’est tout ce qu’il remarqua avant de commencer à courir. Il devait fuir ce fou qui l’avait gardé prisonnier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : angesVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
747 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre

.. ..