AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791028110284
Éditeur : Bragelonne (18/10/2017)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Personne ne disparaît jamais complètement... Un jour, vous partez travailler. Un jour comme les autres, jusqu'à ce que vous rentriez chez vous, le soir, dans une maison vide. Votre petit ami est parti et il a tout emporté. Pire, il a effacé la moindre trace de son existence, jusque sur les réseaux sociaux. A son bureau, personne ne l'a vu depuis plusieurs semaines. C'est comme s'il n'avait jamais existé.
Est-il vraiment possible de disparaître comme ça ? Le ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
Anaislectrice
  04 décembre 2017
ALERTE COUP DE COEUR !
Si je veux être honnête jusqu'au bout avec vous, je vous dirais que j'ai eu quelques craintes en commençant ce livre car l'histoire me semblait relativement proche de certaines autres du genre que j'avais pu lire, et auxquelles je n'avais pas forcément accroché. Je n'apprécie pas vraiment ce que je classe comme thrillers « féminins ». Je m'explique parce que je sais que certains vont hurler en lisant ça… 🙂 Ce que j'appelle « thriller féminin« , c'est pour moi un thriller qui, d'une part, plaira plus au public féminin, et d'autre part qui a pour contexte des sujets plutôt accrocheurs pour la gente féminine, tels qu'une histoire tournant autour d'un couple, ou bien une histoire d'adultère, de vengeance amoureuse, ou tout ce qui touche à la maternité et à la détresse amoureuse. Je n'aime pas ça, parce que ce sont des sujets dont je ne me sens absolument pas proche, même si je suis une femme. Je n'aime pas non plus les films pour public féminin du type Bridget Jones… Bref, en gros j'étais pas du genre à jouer avec une poupée quand j'étais gosse (rires!)
Clairement, dans Ne me quitte pas, on est dans ce genre de thriller : nous suivons le parcours d'une femme qui a été abandonnée par celui qu'elle considère comme l'amour de sa vie, il l'a laissée seule, il a débarrassé la maison emportant toutes ses affaires, effaçant toute trace de vie, il a clôturé tous ses réseaux sociaux de manière à ne plus laisser aucune trace de lui. D'abord totalement abattue, la jeune femme mènera ensuite une traque, deviendra totalement obsessionnelle pour retrouver celui qu'elle aime. En soi, le sujet avait tout pour me faire fuir…
Et pourtant !
Méfiez-vous des apparences ! Car derrière cette histoire à priori dramatique et qui semble un peu cliché dit comme ça, se cache un redoutable thriller psychologique, poignant, qui va forcément toucher quelques cordes sensibles en vous, surtout si vous êtes en couple.
Il se dégage de cette écriture et de cette intrigue une sombre violence, induite par le sentiment de profonde détresse ressenti par la jeune femme, une violence qui s'amplifie au fur et à mesure de l'avancée de ses recherches, jusqu'à ce qu'elle perde pied, devenant totalement obsédée par cette recherche, annihilant tout de sa vie personnelle et professionnelle, écartant ceux qui tenteront de la raisonner pour atteindre son but.
Dans ce thriller psychologique, l'action monte crescendo, pour exploser vers les trois quart du livre, au moment où Hannah sera complètement déconnectée de la réalité. de là, ses actes deviendront irraisonnés et elle n'arrivera plus à réagir de manière objective et à faire la différence entre le bien du mal. Seules ses pulsions la guideront alors.
Pour autant, faut-il condamner son comportement de plus en plus déviant ? La question se posera logiquement au lecteur qui l'aura prise en pitié, parce que, qui peut bien dire quelle serait sa réaction suite à un choc émotionnel aussi intense, face à une souffrance aussi profonde et violente face à l'abandon ? Ne chercheriez-vous pas, avec acharnement, à comprendre pourquoi ?
C'est un peu une histoire de deuil impossible que nous propose l'auteure. Comment faire le deuil de quelqu'un qui vous a abandonné sans crier gare ? Est-il mort ou est-il vivant ? Qu'avez-vous fait pour mériter ça ? Je reste persuadée que la violence induite par un deuil impossible est une des plus intenses qu'un être humain peut supporter. Et parfois, sur un esprit fragile, cela peut faire de terribles et irrémédiables dégâts.
Mary Torjussen s'attache à décrire de manière détaillée tout le processus de folie qui s'empare de son personnage. Hannah passera par toutes les étapes du deuil, et l'auteure appuiera son intrigue en se basant sur les émotions ressenties par la jeune femme. Je dois bien avouer que le livre étant totalement immersif, je me suis identifiée à elle et à sa souffrance et je me suis d'ailleurs demandé comment je vivrai cette situation si elle me tombait dessus.
Et puis à côté de l'aspect psychologique, il y aura également quelques faits troublants qui interviendront, distillés de manière judicieuse tout au long du livre histoire d'ajouter un peu de piment et de faire perdre quelques neurones au lecteur qui s'acharnera à essayer de trouver le dénouement final.
Si certaines scènes peuvent paraître répétitives, j'ai surtout eu l'impression qu'elles l'étaient pour accentuer le constat que le lecteur commence à faire au sujet d'Hannah, à savoir qu'elle bascule dans la folie et qu'elle devient complètement hors de contrôle. Elle agira de plus en plus comme une psychotique, et ses actions répétées ne sont que le résultat de son esprit fragile et malade.
[Le mot de la fin]
A partir du moment où j'ai commencé ce livre, il est devenu une obsession pour moi. Il a été lu en deux jours, je l'ai commencé juste avant de m'endormir un soir et je dois vous avouer que les premiers chapitres m'ont tellement ébranlée que j'en ai fait un cauchemar, et dans ce cauchemar, c'était moi qui étais abandonnée par mon conjoint !
Finalement, je pense avoir ressenti une grande empathie envers Hannah, malgré tout ce qu'elle est et malgré le fait qu'à un moment j'ai eu envie de la prendre par les épaules et de la secouer en lui disant « ça suffit maintenant il faut que tu passes à autres chose ! ». Je pense que ce sentiment est dû au fait qu'involontairement, je me suis projetée dans sa situation.
L'ambiance pesante enfermera le lecteur dans cette histoire pour le laisser, lorsque la dernière page est tournée, le coeur un peu plus lourd qu'avant de l'avoir commencée.
Et vous, êtes-vous sûr de bien connaître votre conjoint ?
Lien : https://anaisseriallectrice...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
coquinnette1974
  07 novembre 2017
Ne me quitte pas de Mary Torjussen est un thriller que je n'ai pas quitté à partir du moment où je l'ai ouvert :)
Le titre porte bien son nom ;)
J'ai eu l'occasion de lire ce roman grâce à net galley et les éditions Bragelonne, que je remercie chaudement car j'ai adoré cette lecture.
L'histoire est assez simple, Hannah va à un séminaire pour son travail et quand elle rentre, son compagnon Matt a disparu. Plus de traces de ses affaires, personne ne sait où il est...
Simple et pourtant... On va de surprises en surprises, et j'avoue que je m'attendait à tout sauf à ça.
C'est un excellent thriller qui mérite cinq étoiles. Lisez le, il vous surprendra vous aussi si vous être amateur (ou amatrice) du genre :)
Commenter  J’apprécie          130
brinvilliers
  01 novembre 2017
Hannah se rend à un séminaire pour son travail où elle va apprendre qu'elle est susceptible d'avoir la promotion qu'elle espérait. Elle n'a qu'une hâte l'annoncer à son compagnon Matt. Lorsqu'elle rentre, elle retrouve sa maison vide des affaires de Matt, c'est comme si il n'avait jamais habité avec elle, de plus elle ne retrouve ni photos, ni numéros de téléphone, ni sms, le vide total. Hannah se confie à sa meilleure amie Kathie, pour Hannah il n'est pas possible que Matt l'ai quitté. Hannah délaisse son travail, se réfugie dans sa recherche de Matt, croit que c'est lui qui l'appelle. Kathie est avec l'ex petit ami de Hannh. Mais Hannah ne nous a pas encore révélé sa vraie personnalité, et nous irons de surprise en surprise.
Fascinant et déstabilisant.
Commenter  J’apprécie          90
analyse
  10 décembre 2017
Je remercie Netgalley et les éditions Bragelonne de m'avoir permis de découvrir ce roman et son auteure Mary Torjussen.
Je dois reconnaître que je ne m'attendais pas à une fin comme celle-ci. Mary Torjussen, pour son premier roman a su aborder et mener à bien un sujet encore assez tabou aujourd'hui avec cette fin à la fois surprenante et effrayante.
Pendant les trois quart du livre, nous sommes avec Hannah, une trentenaireà qui tout semble réussir.
Hannah part pour un séminaire et apprend que d'ici peu, elle sera promue dans son entreprise. Heureuse et excitée de fêter la bonne nouvelle avec son compagnon Matt, elle se dépêche d'acheter une bouteille de champagne et de rentrer.
Elle entre et découvre que Matt est parti et la quitté en emportant toute ses affaires. Choquée et effondrée elle va chercher à le joindre pour connaître la raison de son départ. Malheureusement Matt a pris soin d'effacer toutes ses traces sur les réseaux sociaux, sur le téléphone et l'ordinateur d'Hannah .
Hannah va alors entamer sa descente vers l'enfer en se mettant à la recherche de son compagnon.Cette recherche va devenir obsessionnelle pour Hannah qui va pour ainsi dire ne penser qu'à ça en mettant en danger sa santé et sa carrière.
Pendant la durée de toutes ses recherches (3 mois beaucoup trop long pour moi mais indispensable pour le dénouement de l'histoire) on va sentir son obsession pour Matt la dévorer.
Au début on a de l'empathie pour elle mais petit à petit quand elle s'obstine à retrouver Matt , on sent qu'elle entre dans une psychose malsaine ( divers indices semée par l'auteure) on commence sérieusement à se poser des questions à son sujet.
Entre temps, elle reçoit des sms de numéros de téléphone qu'elle ne connait pas. Elle est aussi sure que quelqu'un s'introduit chez elle en son absence mais au lieu de changer de serrures comme n'importe qui le ferait, elle est persuadée que c'est Matt qui est à l'origine de toutes ces choses. En parlant de ces choses à son entourage, elle passe pour nana complètement barrée.
Et puis cette fin ou on découvre enfin son vrai visage!!! Pari gagné l'auteure nous a scotché!!!
Lien : https://chapitrealire.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Malavita
  27 septembre 2017
Hannah brigue une promotion dans le cabinet d'expertise où elle travaille. Elle s'apprête à l'annoncer à Matt, au retour d'un séminaire. Sauf que Matt n'est plus là. Et qu'il a embraqué toutes ses affaires. Il a remis en place celle d'Hannah avant son emménagement, comme s'il n'avait jamais fait partie de sa vie. La pilule est très dure à avaler.
Et puis les bizarreries se multiplient. Les fleurs fanées sont remplacées par des fraîches en son absence, des objets disparaissent. Il y a aussi les coups de fil anonymes. Ses amis lui sont d'une aide toute relative, idem pour ses commères de voisins, et sa belle-mère n'a jamais pu l'encadrer.
C'est à devenir dingue et c'est ce qui guette Hannah. Seule, elle entreprend de retrouver Matt. Elle veut savoir pourquoi. Et ça vire vite à l'obsession.
Ce roman est diabolique. Attendez-vous à quelques nuits blanches parce que vous aussi, vous voudrez tout savoir. Ça va tellement loin qu'on anticipe une fin capillotractée qui va tout gâcher, mais non. Tout se tient. C'est incroyable de vraisemblance.
Mary Torjussen rivalise avec Harlan Coben et Linwood Barclay réunis. C'est un sans-faute pour Gone without a trace (je préfère le titre original), qui surprend jusqu'au dernier mot.
Merci aux éditions Bragelonne pour cette excellent découverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   25 octobre 2017
À cette pensée, je me suis mise à pleurer. Comment pouvait-il m’abandonner ainsi, sans explications, au bout de quatre années de vie commune ? Et remettre en place mes vieilles affaires de cette façon ? C’était comme s’il n’avait jamais été là ! J’ai avalé le verre suivant presque d’un trait, lui aussi, et mes sanglots ont redoublé. J’aimais Matt. Depuis toujours, depuis le début. Il savait ce qu’il représentait pour moi ; je le lui avais dit tellement souvent. Nous étions inséparables, et l’idée de vivre sans lui me paniquait. J’ai tendu la main vers mon téléphone – j’aurais voulu parler à quelqu’un –, mais je me suis ravisée. J’avais honte de m’être fait larguer ainsi. Quelle humiliation ! Comment pourrais-je raconter à qui que ce soit ce qu’il avait fait ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   25 octobre 2017
De la femme qu’il avait prétendu aimer. S’il était apparu devant moi à ce moment-là, je ne sais pas comment j’aurais réagi.
Et pendant qu’il planifiait sa sortie, il s’était comporté avec moi comme si de rien n’était. Cette pensée m’obsédait. Je ne voulais pas me souvenir de lui ainsi. S’il était mort, j’aurais été capable d’évoquer nos bons moments, nos rires, nos vacances, nos instants complices sur le canapé, nos corps se touchant par hasard. Maintenant, je risquais de ternir ces souvenirs en y mêlant ce terrible soupçon : À quoi pensait-il vraiment alors ? Était-il en train de préparer son coup ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
brinvilliersbrinvilliers   01 novembre 2017
- Non, ai-je répondu. Ecoute, je suis très fatiguée et j'ai sommeil. Je ne dirais rien à Kathie si tu pars maintenant.
Depuis le pas de ma porte, j'ai regardé sa voiture s'éloigner. Ce ne serait pas le premier secret que je ne partagerais pas avec Kathie. On ne peut pas tout dire même à une amie. Mais la visite de James me mettait mal à l'aise. J'avais senti quelque chose en lui, en colère qu'il n'avait jamais manifesté depuis longtemps, depuis notre jeunesse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   25 octobre 2017
Je sais qu’une victime est souvent éclaboussée par le crime commis contre elle, mais je n’aurais pas cru me retrouver dans la position où je ne pouvais pas parler de la disparition de mon petit ami sans paraître étrange aux yeux de mes voisins.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   25 octobre 2017
Difficile de se faire du mouron pour quelqu’un qui prend soin de débarrasser ta maison de tout ce qui lui appartient avant de disparaître sans laisser de traces. C’est même une perte de temps.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : thriller psychologiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1213 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
. .