AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2413014691
Éditeur : Delcourt (29/08/2018)

Note moyenne : 4.51/5 (sur 35 notes)
Résumé :
L'histoire vraie d'un homme qui a dû tout quitter : sa famille, ses amis, sa propre entreprise... parce que la guerre éclatait, parce qu'on l'avait torturé, parce que le pays voisin semblait pouvoir lui offrir un avenir et la sécurité. Un récit du réel, entre espoir et violence, qui raconte comment la guerre vous force à abandonner votre terre, ceux que vous aimez et fait de vous un réfugié.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Cancie
  06 février 2019
L'auteur, Fabien Toulmé, nous raconte, en préambule, d'où est née l'envie de faire un livre sur les migrants.
En 2015, se produit le crash d'un avion piloté par un homme dépressif et qui fait cent cinquante victimes. Ce drame horrible sera à la une de tous les journaux télévisés durant les jours qui suivent. Lors d'un de ces JT, le présentateur ajoute qu'un drame de l'immigration vient de se produire et a coûté la vie à quatre cents personnes, information donnée sans plus de commentaires…
Devant notamment les questions de ses enfants, l'auteur dit : « J'ai donc eu envie de rencontrer ces gens, de les connaître et de les faire connaître. » Les Syriens représentant la très grande majorité des réfugiés qui tentent d'atteindre l'Europe, et ne pouvant les entendre tous, c'est vers l'un d'entre eux, Hakim, qu'il va aller pour nous transmettre son témoignage.
C'est donc l'histoire d'Hakim et l'histoire de sa famille qui vont être retranscrites dans L'odyssée d'Hakim, série en trois tomes dont le premier s'intitule « de la Syrie à la Turquie ».
Ce premier opus va d'abord nous faire découvrir la vie d'Hakim en Syrie avant 2011, jusqu'au début des évènements, l'escalade de la violence et son emprisonnement. Il prend alors la décision de partir seul, dans un premier temps pour Damas, en décembre 2012. Ensuite, il gagne Beyrouth, au Liban, en janvier 2013, puis Amman en Jordanie à la fin de ce même mois et Antalya, en mars. Cela se termine par le départ pour Istanbul avec la femme qu'il a épousée à Antalya, Najmeh, les parents, les frères et la soeur de cette dernière, espérant toujours pouvoir s'installer pour une vie meilleure.
Je ne suis pas du tout une fan de bande dessinée, même si j'en lis de temps en temps. J'avoue qu'avec celle-ci, je me suis régalée. Un dessin sobre, coloré dans des nuances de bleu et de beige, des personnages bien différenciés aux visages expressifs m'ont tout de suite plu. J'apprécie également beaucoup le format 17 x 24.
Dans le préambule, deux cartes géographiques simples et un tableau récapitulatif des forces en présence dans ce conflit syrien facilitent bien la compréhension et permettent de rentrer tout de suite dans le récit.
Le thème des réfugiés, tellement d'actualité, est fort bien traité dans cette BD. de façon simple et chronologique, en nous restituant le témoignage fort et touchant de ce jeune Syrien, Fabien Toulmé nous fait entrer dans la vie d'un migrant, ces migrants dont, finalement, nous ne connaissons que peu de choses.
Et comme le dit Hakim : « Jamais je n'aurais imaginé que ça m'arriverait, et je me rends compte que n'importe qui peut devenir un « réfugié»… Il suffit que ton pays s'écroule. Soit tu t'écroules avec, soit tu pars. »
J'attends avec impatience de pouvoir lire les deux autres tomes qui devraient finir par amener Hakim jusqu'à Aix-en-Provence où il est installé, en 2015.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          391
Ladydede
  04 novembre 2018
C'est l'histoire d'un homme, Hakim, syrien qui décide de quitter son pays...
C'est l'histoire d'un homme qui veut aider sa famille...
C'est l'histoire d'un homme qui espère revenir chez lui...
C'est l'histoire d'un homme qui veut survivre...
Par sa plume et son crayon, Fabien Toulmé nous raconte cette histoire. Sans aucune prétention, ce dessinateur (notamment connu pour sa propre autobiographie Ce n'est pas toi que j'attendais) veut nous parler des réfugiés, de ces personnes, comme vous et moi, qui cherchent à vivre mais qui ne peuvent malheureusement pas le faire dans leur pays.
Chaque année, des milliers de réfugiés sont tués et personne n'y fait plus attention. Alors Fabien Toulmé souhaite nous parler de Hakim.
Cet homme, trentenaire, a quitté sa Syrie natale en 2011 alors que la guerre éclatait. Il a dû laisser sa famille là-bas à Damas pour trouver du travail ailleurs, car, ce conflit lui a valu la perte de son entreprise, une pépinière. Il a été aussi torturé et son frère est porté disparu. Sa manière d'agir est alors de partir.
Dans ce premier tome (cette odyssée en comptera trois), on suit Hakim de la Syrie à la Turquie, en passant par la Libye.
Fabien Toulmé réussit, à mon sens, un merveilleux et poignant roman graphique. Ses dessins retranscrivent très bien cette histoire. Les pages se lisent très facilement et on s'attache tout de suite à Hakim. C'est une belle biographie dont j'attends impatiemment la suite.
Un projet livresque plus qu'important à lire absolument et à faire lire autour de soi !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
MuBoDoc
  23 janvier 2019
J'ai retrouvé avec curiosité, Fabien Toulmé, m'interrogeant sur la réussite de ce roman graphique qui évoque le parcours d'un jeune syrien jusqu'en Provence. Après l'évocation autobiographique de l'arrivée de Julia, sa petite fille porteuse de trisomie 21, dans sa vie dans l'ouvrage "Ce n'est pas toi que j'attendais", celle du personnage de ce nouvel ouvrage serait-elle aussi prenante ?
Le livre commence par l'explication de la genèse de ce récit et quels ont été les questionnements de l'auteur, par rapport à ses intentions, dans le respect des personnes d'Hakim et des membres de sa famille.
Le récit à été nourri par des rencontres régulières et il s'étend d'avant 2011, moment politique charnière de la Syrie, et l'année 2013. le parcours chronologique d'Hakim et de sa famille, qui est en train de construire sa vie de jeune adulte au fil de ces années, suit ses déplacements physiques qui sont présentés sur une carte en 4e de couverture.
A travers le quotidien du jeune homme et son expérience on découvre la réalité des pays qu'il traverse, et leur organisation politique, ainsi que leurs conséquences sur les individus. On suit avec intérêt l'évolution du tout jeune homme, ses espoirs, ses prises de décision pour essayer de survivre et faire vivre sa famille.
La violence de certaines situations est illustrée explicitement et donc cet ouvrage est à réserver aux grands élèves de 3e/2nde et 4e averti·es.
On retrouve le trait de Fabien Toulmé au travers de ce récit illustré avec cette façon remarquable de dessiner les "nez"...
Ce roman graphique réussi, au delà de ses qualités pour tout un chacun·e, viendra nourrir le fonds des CDI concernant "Les conflits du Moyen-Orient". A mettre de toute urgence en rayon !
La professeuse documentaliste de cdicollegeguisthau
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
cdicollegeguisthau
  23 janvier 2019
J'ai retrouvé avec curiosité, Fabien Toulmé, m'interrogeant sur la réussite de ce roman graphique qui évoque le parcours d'un jeune syrien jusqu'en Provence. Après l'évocation autobiographique de l'arrivée de Julia, sa petite fille trisomique, dans sa vie dans l'ouvrage "Ce n'est pas toi que j'attendais", celle du personnage de ce nouvel ouvrage serait-elle aussi prenante ?
Le livre commence par l'explication de la genèse de ce récit et quels ont été les questionnements de l'auteur, par rapport à ses intentions, dans le respect des personnes d'Hakim et des membres de sa famille.
Le récit à été nourri par des rencontres régulières et il s'étend d'avant 2011, moment politique charnière de la Syrie, et l'année 2013. le parcours chronologique d'Hakim et de sa famille, qui est en train de construire sa vie de jeune adulte au fil de ces années, suit ses déplacements physiques qui sont présentés sur une carte en 4e de couverture.
A travers le quotidien du jeune homme et son expérience on découvre la réalité des pays qu'il traverse, et leur organisation politique, ainsi que leurs conséquences sur les individus. On suit avec intérêt l'évolution du tout jeune homme, ses espoirs, ses prises de décision pour essayer de survivre et faire vivre sa famille.
La violence de certaines situations est illustrée explicitement et donc cet ouvrage est à réserver aux grands élèves de 3e/2nde et 4e averti·es.
On retrouve le trait de Fabien Toulmé au travers de ce récit illustré avec cette façon remarquable de dessiner les "nez"...
Ce roman graphique réussi, au delà de ses qualités pour tout un chacun·e, viendra nourrir le fonds des CDI concernant "Les conflits du Moyen-Orient". A mettre de toute urgence en rayon !
La professeuse documentaliste
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mesechappeeslivresques
  30 septembre 2018
En 2015, un pilote de la Germanwings se crashe volontairement dans les Alpes faisant cent cinquante victimes. Ce drame se retrouve alors à la une de l'actualité alors, qu'au même moment, quatre cents migrants périssent noyés et suscitent l'indifférence.
Suite à cela, Fabien Toulmé décide de briser les clichés qui entourent les réfugiés et d'aller à la rencontre d'une de ses familles, installée en France. Il s'entretient ainsi à plusieurs reprises avec Hakim, un syrien habitant avec sa femme et ses enfants à Aix-en-Provence, qui va lui conter son histoire.
Hakim a grandi à Damas dans une fratrie de neuf enfants. L'école n'est pas fait pour lui et il décide d'emprunter la même voie que son père en montant sa propre pépinière. Mais, la répression se durcit avec le régime de El-Assad et les manifestations se terminent dans des bains de sang. Pour avoir voulu venir en aide à un manifestant blessé, Hakim sera emprisonné et torturé. Finalement, il n'aura d'autre choix que de fuir s'il souhaite rester en vie. Il devra tout quitter et laisser sa famille derrière lui. Mais la route sera longue avant d'arriver en France…
C'est le troisième roman graphique que je lis de Fabien Toulmé et j'ai été à nouveau époustouflée par la qualité de son travail. Avec justesse et une grande sobriété, il nous relate le parcours d'Hakim sans aucun pathos. Un personnage pour lequel on se prend d'affection et qui, malgré son exil forcé, n'a pas perdu son sens de l'humour.
Le gros point fort de cet album est sans conteste son accessibilité grâce à des propos clairs et pertinents, concernant notamment la situation politique qui touche la Syrie actuellement. Un récit captivant qui n'est pas sans rappeler les célèbres chroniques de Guy Delisle. J'attends désormais avec impatience la parution du second opus.
Avec ce témoignage fort et touchant, Fabien Toulmé sensibilise le lecteur à la question des migrants en nous restituant le parcours de l'un d'entre eux. Un récit salutaire et passionnant pour mettre en exergue le fait que ces réfugiés sont des personnes ordinaires, malheureusement condamnées à fuir leur pays en guerre pour survivre. Une lecture indispensable
Lien : https://mesechappeeslivresqu..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

critiques presse (6)
BDGest   30 octobre 2018
Cri du cœur et démonstration implacable de ce qu’est le déracinement, L’Odyssée d’Hakim pèche un peu par la forme. Il s’agit néanmoins d’une lecture indispensable pour mieux comprendre les autres et leur quotidien.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   22 octobre 2018
Le livre a beau faire plus de 250 pages, on le dévore de bout en bout. Une fois encore, Fabien Toulmé démontre son immense talent de narrateur, tout comme sa capacité à capter et à retranscrire les émotions, tant dans les textes que dans les dessins.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDZoom   05 octobre 2018
Le parcours d’Hakim est longuement, rigoureusement raconté. Contrairement au grand-père de Jérémie Dres, Hakim accepte de témoigner de tout ce qu’il a vécu et subi. Et près de 270 pages n’y suffiront pas !
Lire la critique sur le site : BDZoom
Bedeo   02 octobre 2018
Première étape d’un voyage qui s’annonce mouvementé, L’Odyssée d’Hakim part d’un sujet d’actualité trop politisé, pour le rendre humain et fraternel, individuel et universel, actuel et éternel tout à la fois.
Lire la critique sur le site : Bedeo
LaFabriqueaBulles   01 octobre 2018
L’Odyssée d’Hakim, c’est le récit biographique d’un jeune réfugié syrien interviewé pendant de longs mois par Fabien Toulmé. Si Hakim est un pseudonyme, ce jeune homme que la guerre a forcé à tout quitter est bien réel. Il a choisi de témoigner. Cette BD porte sa voix.
Lire la critique sur le site : LaFabriqueaBulles
BoDoi   13 septembre 2018
Avec des mots simples et un trait rond et limpide, Fabien Toulmé produit un document accessible au plus grand nombre. Toutefois, ces choix narratifs ont un revers important : ils ennuient trop souvent. En effet, sans parler du témoignage lui-même, toujours intéressant et touchant, c’est la mise en scène et le découpage qui s’avèrent poussifs.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
CancieCancie   06 février 2019
Jamais je n'aurais imaginé que ça m'arriverait.
Et je me rends compte que n'importe qui peut devenir "un réfugié".
Il suffit que ton pays s'écroule.
Soit tu t'écroules avec, soit tu pars.
Commenter  J’apprécie          160
CancieCancie   06 février 2019
Finalement, nous, les exilés, on est peut-être un peu comme des plantes.
Quand on les déracine et qu'on les met dans un pot, elles continuent de pousser, mais avec moins de force et d'envie.
Commenter  J’apprécie          40
CancieCancie   06 février 2019
Il n'y a pas beaucoup d'avantages à être un réfugié. Mais s'il y en a un, c'est qu'on n'a pas grand-chose à déménager !
Commenter  J’apprécie          60
cdicollegeguisthaucdicollegeguisthau   23 janvier 2019
Parce que, même si ça semble évident, il me paraît utile de souligner que les "migrants", ce n'est pas une entité.
C'est un ensemble d'individus, de nationalités, d'histoires, avec des raisons différentes, de vouloir quitter leur pays.
Commenter  J’apprécie          20
MuBoDocMuBoDoc   23 janvier 2019
Il est beaucoup plus difficile de ressentir de la compassion pour des chiffres cités en fin de journal que pour des personnes dont nous connaissons l'histoire, ou au moins dont nous arrivons à l'imaginer.
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Videos de Fabien Toulmé (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fabien Toulmé
Camille aime : "Venenum" de Fabien Toulmé en coéditions Lyon BD et Musée des Confluences, 15,95 ?. Une BD empoisonnante !
autres livres classés : syrieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quiz-Ce n'est pas toi que j'attendais

De quelle origine est la femme de Fabien ?

Brésilienne
Algérienne
Bulgare

9 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : Ce n'est pas toi que j'attendais de Fabien ToulméCréer un quiz sur ce livre