AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782413013365
Delcourt (05/06/2019)
4.72/5   434 notes
Résumé :
En exil loin de son pays natal, Hakim trouve un peu d'espoir dans la naissance d'un fils. Mais de petits boulots en difficultés, la complexité du monde le rattrape une nouvelle fois et sépare sa famille.
Livré à lui-même avec son enfant, Hakim va tenter de survivre, malgré les obstacles et la précarité, jusqu'à envisager le pire : monter sur un canot de fortune pour trouver un salut...
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (60) Voir plus Ajouter une critique
4,72

sur 434 notes
5
51 avis
4
8 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

Cancie
  10 août 2019
Avec L'odyssée d'Hakim, Fabien Toulmé nous livre le témoignage d'un réfugié syrien et de sa famille, installé en 2015 à Aix-en-Provence. Dans le tome 1, intitulé : de la Syrie à la Turquie, il nous raconte dans un premier temps la vie de Hakim en Syrie et pourquoi il a dû fuir son pays, puis son arrivée à Antalya en Turquie après différentes tentatives d'installation à Damas, puis à Beyrouth au Liban, et Amman en Jordanie.
Si, à Antalya, il ne trouve pas davantage de travail, il rencontre Najmeh, une jeune syrienne installée avec sa famille et l'épouse. Devant les difficultés pour tous à trouver un travail, ils décident de partir pour Istanbul qui semble offrir plus de possibilités, d'autant que Najmeh est enceinte et va bientôt accoucher d'un petit Hadi. Les petits boulots précaires qu'Hakim va trouver vont bien vite ne plus suffire à les faire vivre. Les parents de Najmeh décident alors avec leurs économies restantes de partir pour la France et vont pouvoir plus tard faire venir leur fille. Hakim va devoir rester seul avec son fils, n'ayant pas tous les papiers nécessaires. Il va tenter tout ce qui est possible pour pouvoir reconstituer la famille.
Fabien Toulmé a eu une superbe idée pour nous faire le petit résumé du tome 1. Il a pris le prétexte d'emmener sa fille avec lui pour l'entretien prévu avec Hakim pour la suite de son histoire et il va, durant le trajet en voiture lui faire part de ce qu'il sait. Il révèle ainsi les principales étapes qui ont jalonné la vie d'Hakim dans le premier opus, ceci, tout au long d'une longue route sinueuse que l'on suit avec eux.
Hakim va donc tenter de rejoindre sa femme et sa famille, en France. Pour cela, il doit d'abord se rendre à Izmir en Turquie pour pouvoir rejoindre la Grèce. Que de terribles décisions à prendre, pour lui et son petit garçon ! de nombreux et terribles écueils vont jalonner son parcours.
J'ai retrouvé dans ce deuxième tome les mêmes intérêts et qualités que dans le premier. En fait, Hakim, ce migrant est comme nous, ce qui le motive est universel, c'est tout simplement le droit à une vie heureuse et les situations qu'il vit nous touchent beaucoup et nous partageons avec lui son amour pour sa famille, pour son tout jeune fils, son désir ô combien naturel de reconstituer la cellule familiale dans un lieu apaisé, son souhait de trouver un travail stable et nous le comprenons bien lorsqu'il dit : "Quand on doit faire vivre sa famille, on est plus facilement tenté de contourner les règles".
On ne peut que frémir et contenir sa colère lorsqu'on constate l'immense commerce qui est développé sur le dos des réfugiés autour de leur détresse.
Ces hommes et ces femmes prêts à tout pour bénéficier d'une simple vie décente qui devrait être le lot de chacun sont vraiment de vrais héros. Les aider et les accueillir devrait être un acte spontané. Il faudrait cesser de les culpabiliser. Hakim a cette réflexion tellement réaliste : " Comme partout, quand on est pauvre et que ça va mal, on se dit que c'est la faute des étrangers".
Cette bande dessinée documentaire, L'odyssée d'Hakim, écrite, dessinée et mise en couleur par Fabien Toulmé se lit d'une traite. Avec un dessin simple, très efficace centré sur les personnages et les émotions, allié à des couleurs sobres, c'est un témoignage poignant, bouleversant, plein d'humanité.
Lien : http://notre-jardin-des-livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          773
Fandol
  13 août 2019
Que j'étais impatient de connaître la suite de L'Odyssée d'Hakim, histoire que chacun devrait lire afin de combattre les réflexions, attitudes, décisions nauséabondes qui ont cours dans nos pays dits évolués !
Fabien Toulmé a donc livré le tome 2, de la Turquie à la Grèce, nouveau bel album, n'oubliant pas de résumer de façon originale ce qui s'est passé de grave et de très important dans la vie d'Hakim, au cours du tome 1, dans son pays, la Syrie, et son parcours jusqu'à Istanbul (juillet 2013).
L'histoire d'Hakim et de son fils, Hadi qui vient de naître, est toujours aussi prenante, inquiétante, émouvante et dessinée simplement, avec talent. Dangers, arnaques, profiteurs de tout poil, les réfugiés sont à la merci de la cupidité de leurs semblables et même de leurs compatriotes… Je nuance tout de même car Hakim a pu constater, au cours de son périple, que l'espèce humaine comptait encore quelques éléments dignes d'en faire partie. Mais que dire de ce personnel de l'ambassade de France à Istanbul qui rejette un contrat de mariage validé par un avocat syrien, pour une erreur de date ?
Fabien Toulmé conte cette odyssée de façon tellement humaine avec les détails du quotidien et les moments les plus intenses de la traversée en bateau pneumatique, d'Izmir (août 2015) à Samos, île grecque.
Ces gens quittent tout, mettent leur vie en danger, donnent beaucoup d'argent, pas pour leur plaisir mais pour échapper au sort qui leur est fait dans leur propre pays, en guerre. Ils visent un eldorado, comme le titrait Laurent Gaudé dans son roman, mais nous savons que beaucoup périssent en Méditerranée, victimes de passeurs sans foi ni loi comme la traversée Izmir – Samos le démontre.
Heureusement, dans son odyssée, Hakim rencontre, de temps à autre, comme je l'ai laissé entendre plus haut, des gens qui ont un coeur énorme, qui sont généreux ou tout simplement serviables, permettant à cet homme, jamais téméraire, d'avancer avec son fils, encore bébé.
La fin du livre me laisse en Grèce (septembre 2015) alors qu'un car emmène un groupe de réfugiés vers la Macédoine… J'attends maintenant la troisième et dernière partie qui permettra à Hakim et à son fils, d'atteindre notre pays où Najmeh, son épouse, l'attend, à Aix-en-Provence, là où les entretiens entre Hakim et l'auteur se sont déroulés.

Lien : https://notre-jardin-des-liv..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          700
BurjBabil
  26 novembre 2020
L'essentiel est très bien dit par d'autres sur cette BD.
Ce tome s'intéresse essentiellement à la partie Turco-grecque du périple. On retrouve en dessin ce que le commun des occidentaux connaît de cette migration venue d'orient. Ce sont les images les plus médiatiques : plages, bateaux, mer, sauvetage ...
Le parti pris de l'auteur est de se placer à hauteur humaine. Pas de (géo)politique, il est en empathie avec les individus qui décident de se rendre en Europe, et avec ce jeune Syrien qu'il interviewe en particulier.
C'est au minimum instructif et très joliment écrit.
Commenter  J’apprécie          370
bidule62
  01 novembre 2021
Hakim décide de quitter le Moyen-Orient : il veut rejoindre sa femme qui est parvenue en France. Avec lui, son bébé....
En face de lui la Méditerranée....
Ce tome est très dur. Difficile quand on est parent de ne pas s'imaginer à sa place avec son enfant.
Encore une fois une BD qui prouve le grand talent de ce 9e art qui rend accessible à un grand public des faits si douloureux.... faits qu'il convient de connaître et d'appréhender.
Commenter  J’apprécie          310
basileusa
  26 janvier 2021
J'ai trouvé ce tome 2 plus émouvant, alors que le tome 1 était pourtant déjà bien difficile : guerre, torture, injustice ... Nous suivant Hakim de la Turquie à la Grèce mais cette fois la donne change car il a un enfant. Son beau-père, lassé de ne pas trouver de travail dans un pays qui commence à rejeter les réfugiés, rejoint la France. Une fois là-bas il est possible pour sa femme et sa fille de les rejoindre. Mais pas Hakim et son fils qui devront attendre des papiers de mariage . Les voilà seuls en Turquie, avec heureusement l'aide généreuse de quelques Syriens de connaissances ou de passage. Une solidarité qui fait chaud au coeur dans un pays étranger. Mais devant les blocages administratifs, Hakim prend la décision de rejoindre sa femme en traversant la Méditerranée grâce à des passeurs. Commence alors le stress, la peur, l'inconnu, d'autant plus qu'il est responsable de son fils. Tout ce qu'on voit à la télé mais en immersion totale. C'est effrayant, glaçant et révoltant. Et il raconte que le pire arrivera ensuite en Europe ....je vais donc lire ce dernier tome en Europe en espérant y voir quand même un peu d'humanité.
Challenge BD 2021
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240


critiques presse (5)
LaPresse   19 septembre 2019
« Comment pouvait-on passer si vite d’une vie confortable et sans histoire à un tel enfer ? »
Tout est là, dans cette phrase, capté par la grande sensibilité de Fabien Toulmé, qui poursuivra sa série avec la suite de ce voyage à la fois fascinant et horrifiant.
Lire la critique sur le site : LaPresse
Sceneario   10 septembre 2019
Une très belle série, décidément, qui nous permet de comprendre ce que les réfugiés ont vécu avant de parvenir en Europe, et pourquoi ils ont quitté - généralement avec déchirement - leur patrie. Une fois encore, les immenses qualités narratrices de Fabien Toulmé - et son joli coup de crayon - touchent au coeur. Un livre salvateur.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Bedeo   08 août 2019
Le premier tome avait été touchant, le deuxième est clairement un ton au dessus avec une scène à glacer le sang car elle est vraie, et arrive chaque semaine, chaque jour sur des eaux qui nous sont tellement proches. Ode à la fraternité, L’Odyssée d’Hakim est un chant à entendre plus souvent.
Lire la critique sur le site : Bedeo
LaFabriqueaBulles   22 juillet 2019
L’Odyssée d’Hakim, tome 2, nous mène de la Turquie à la Grèce. La suite de l’histoire de ce jeune réfugié syrien, interviewé par Fabien Toulmé, est encore plus bouleversante que le premier opus.
Lire la critique sur le site : LaFabriqueaBulles
BDGest   18 juin 2019
Les histoires les plus simples sont les plus belles, malgré ses prémices atroces, L’odyssée d’Hakim fait partie de celles-ci. Une lecture généreuse à faire partager autour de soi, pour savoir et pour comprendre.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (31) Voir plus Ajouter une citation
CancieCancie   10 août 2019
(Â Istanbul, un syrien)
-Tu veux vivre comme nous, comme des rats, toute ta vie ?
(Hakim)
- Mais si on coule, on meurt.
(Le syrien)
- Mais ici, on ne vit pas. On est comme morts !
Commenter  J’apprécie          373
BurjBabilBurjBabil   22 novembre 2020
-Tu va partir avec ta femme?
-Pour le moment juste avec ma fille. Ma femme nous rejoindra après.
-Tu n'as pas peur pour ta petite?
-Si. Mais on n'a pas le choix. Il n'y a aucune issue pour nous ici. C'est même de pire en pire. Si on reste, on finira dans la rue. C'est comme mourir mais en plus lent, en plus douloureux. Et je ne veux pas ça pour ma famille. On est entre les mains de Dieu.
Commenter  J’apprécie          170
FandolFandol   13 août 2019
Comment pouvait-on passer si vite d'une vie confortable et sans histoire à un tel enfer ? Par quel concours de circonstances me retrouvais-je dans la peau du miséreux fuyant son pays au péril de sa vie ?
Commenter  J’apprécie          310
FandolFandol   13 août 2019
(Louise, fille de Fabien Toulmé) :
Je pensais pas que les réfugiés étaient aussi gentils. Ils sont bien habillés. Ils sont polis.
(son père) : - Ha ha ! Mais oui, ce sont juste des personnes qui ont fui leur pays ! Des gens comme nous. Mais leur vie est compliquée, même s'ils ont des aides, ils vivent loin des leurs et ne savent pas quand ils pourront les revoir.
- Moi j'aimerais pas devoir vous quitter pour aller dans un autre pays.
- Personne n'aimerait.
- J'espère qu'un jour tout ira mieux dans leur pays pour qu'il puissent se retrouver.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
pgremaudpgremaud   09 décembre 2019
C'est vraiment à partir de ce moment-là que je me suis rendu compte du profit que tiraient certaines personnes des réfugiés.
Le business de la détresse.
Le business était bien visible là où m'avait déposé le chauffeur de taxi : le quartier de Basmane, une espèce de marché à ciel ouvert de l'immigration.
Partout des Syriens, mais aussi des Irakiens, des Afghans, qui attendaient leur départ vers l'Europe.
Des passeurs qui discutaient avec leurs clients (...)
Des commerces qui vendaient le kit de survie du "parfait" réfugié (...)
Des hôtels qui garantissaient une bonne connexion internet (gratuite !) pour permettre d'être averti rapidement de la date d'un embarquement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Lire un extrait
Videos de Fabien Toulmé (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fabien Toulmé
Fabien Toulmé vous présente son ouvrage "Suzette ou le grand amour" aux éditions Delcourt.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2529481/fabien-toulme-suzette-ou-le-grand-amour
Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
autres livres classés : syrieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quiz-Ce n'est pas toi que j'attendais

De quelle origine est la femme de Fabien ?

Brésilienne
Algérienne
Bulgare

9 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : Ce n'est pas toi que j'attendais de Fabien ToulméCréer un quiz sur ce livre