AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de isanne


Marilou est une petite fille choyée, écoutée - un peu trop ?! - par ses parents. Elle se dévoile un peu capricieuse, un peu égoïste : quand ses parents lui expliquent que la famille déménage et quitte la ville pour passer plus de temps ensemble, Marilou ne raisonne qu'en départ, perte des amis, regrets de quitter ce qui a été son lieu de vie jusque là.

Même si on comprend les réticences de Marilou et cette peur du saut dans l'inconnu qu"elle entrevoit, la seule perspective d'avoir ses parents plus proches et plus disponibles devrait l'aider à être curieuse de cet avenir et que dire de cette vie plus coloriée en vert qu'en gris ? Et puis, la découverte d'un nouveau lieu, d'une nouvelle vie devrait l'émoustiller plutôt que de la rendre grognon.

Là où les générations précédentes se seraient confiées à un ours en peluche ou une poupée, Marilou trimballe sa tablette numérique partout, comme un confident, un miroir des pensées, un remède contre l'adversité ou l'incompréhension supposée es adultes...

Une fois sur place, dans la maisonnette nichée au creux d'une clairière - que Marilou trouve laide d'emblée, la chambre qui est la sienne ne lui plaît guère et sa phobie des insectes lui fait rejeter tout ce qui évoque le mot "campagne" en bloc...

Si la nature vous fait rêver, elle fait cauchemarder Marilou !

C'est heureusement sans compter deux amis bienveillants qu'elle se fait malgré elle - sortes de Laurel et Hardy animaux ! - qui lui font miroiter les bonheurs de vivre loin de la ville... et le plaisir d'avoir des amis - idéalisés, rêvés ou réels, on ne sait - qui sont toujours là, pleins de ressources, pleins d'enseignements, toujours à se chamailler gentiment, à se couper la parole, à écouter tout bonnement et également là pour la tirer d'un mauvais pas. - du à la fameuse tablette, d'ailleurs !

Il suffisait que Marilou ouvre les yeux et surtout son coeur à ce qui l'entoure, regarde vers l'avenir au lieu de regretter un passé pas si folichon au demeurant - les couleurs des vignettes le traduisent bien ! - pour que finalement la "nouvelle vie" soit pleine de surprises, de découvertes et de nouvelles amitiés insectes et animaux en tout genre… Et même d'engagement pour ceux qu'elle considérait, il y a peu, comme des ennemis avérés, là voilà protectrice de toute vie, y compris celle des fourmis ! La métamorphose… !

Une BD pour nos jeunes citadins - et les autres - pour leur dire d'une certaine façon, qu'un peu de décroissance et l'éloignement du numérique peut permettre de regarder le monde autrement et surtout avec plus d'attention et y découvrir des merveilles qui sont là à les attendre depuis si longtemps déjà !

Un grand merci aux éditions Delcourt et à Babélio pour cette proposition de lecture partagée !

Commenter  J’apprécie          343



Ont apprécié cette critique (33)voir plus