AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2262008892
Éditeur : Perrin (12/09/1999)

Note moyenne : 4.11/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Béatrix de Toulouse-Lautrec et sa mère ont été arrêtées par la Gestapo de Lyon en juin 1944, internées au fort de Montluc, puis déportées à Ravensbrück en août et libérées en avril 1945. L'auteur, qui avait vingt ans en 1944 et était alors Mlle de Gontaut-Biron, a raconté son épreuve dès 1946, sans intention de publication, pour se libérer de ce qu'elle venait de vivre. Mais le manuscrit a circulé anonymement, signé "matricule 75 537"; dès 1948, trente-trois ans ava... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
akhesa
  07 octobre 2017
Temoignage interessant d'une jeune fille ayant vécu la vie des camps de concentration
La fin m'a un peu dérangée,face à l'ingratitude et commentaire désobligeant de l'auteur vis-à-vis de la Suède qui a permis à un certain nombre de prisonniers de quitter les camps avant la fin de la guerre;c'est pour moi le seul bémol
Commenter  J’apprécie          130
thedoc
  16 octobre 2015
Dans ce livre, l'auteur Béatrix de Toulouse-Lautrec témoigne de son année passée dans le camp de concentration de Ravensbrück en tant que détenue.
En juin 1944, Béatrix de Toulouse-Lautrec, portant alors le nom de Gontaut-Biron, est arrêtée avec sa mère par la Gestapo de Lyon. D'abord incarcérées au fort Montluc, les deux femmes sont ensuite déportées à Ravensbrück en août de la même année. Elles seront libérées en avril 1945. L'auteur a témoigné de cette terrible épreuve dès 1946, mais sans intention d'être publié. le manuscrit anonyme, signé tout simplement « matricule 75 537 », a finalement circulé dès 1948. Il faudra attendre 1981 pour le découvrir dans sa première édition.
Ce récit, écrit très simplement, témoigne de toute la force mentale de l'auteur. Sans tomber dans le pathos ou dans des descriptions pénibles, Béatrix de Toulouse-Lautrec raconte la vie carcérale de tous les jours avec ses compagnes d'infortune. Dans ces moments des plus angoissants où l'imminence de la mort et l'espoir d'un jour meilleur se côtoient, l'auteur montre également que ces femmes savaient garder confiance en la vie et restaient solidaires face à l'épreuve. L'alternance des dialogues et des scènes révèle toute la spontanéité, l'émotion et la simplicité qui unissaient ces femmes. Face à l'horreur, elles savaient profiter de la moindre petite joie ou lueur d'espoir.
Un beau témoignage, simple et sans ambages, mettant en avant la sollicitude et la confiance en la vie de ces prisonnières.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Adl
  07 mars 2013
Quelle force et quel courage, à cet âge là, de croire encore à la vie malgré les horreurs subies au quotidien. Cette génération était particulièrement forte, mais n'oublions pas que des populations vivent encore cela aujourd'hui. Un très beau témoignage, parce que la vie est belle, contre toute attente.
Commenter  J’apprécie          61
la_chevre_grise
  19 juillet 2011
De courts instants de vie dans le camp de Ravensbrück, des petites touches de peinture qui brossent un tableau effroyable. Ni plus ni moins émouvant qu'aucun autre de ces témoignages de survivants de l'Horreur, celui-ci se distingue surtout par l'absence de descriptions de scènes abominables. L'auteur se concentre sur ces détails qui l'ont faite tenir pendant ces longs mois, que ce soit au fort de Montluc, pendant le voyage vers l'inconnu ou à Ravensbrück. Elle fait de ces détails le coeur d'histoires narrées dans de courts chapitres qui croisent la grande Histoire. Pourtant, les horreurs qu'elle a subies n'en prennent que plus d'évidence.
Une lecture vous vous en doutez qui n'était pas facile, mais nécessaire. J'en suis ressortie comme souvent : éblouie par la force de vie de ces hommes et ces femmes survivants mais dégoutée de l'âme et la nature humaines qui est capable d'aller aux confins de l'horreur avec ses pareils.
Lien : http://nourrituresentoutgenr..
Commenter  J’apprécie          10
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Biographie générale et généalogie>Biographie générale et généalogique (557)
autres livres classés : seconde guerre mondialeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox

Autres livres de Béatrix de Toulouse-Lautrec (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
646 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre