AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2021356531
Éditeur : Seuil (16/03/2017)

Note moyenne : 3/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Le mythique 36 quai des Orfèvres s’apprête à fermer ses portes, ses services déménagent en 2017. Un monde s’évapore. Du musée de la Mondaine au repaire du « gang de Creil » en passant par le club de la Poularde, la saga de la Rouquine, les labos des experts ou le bureau 315 où Gainsbourg sirotait son pastis, Patricia Tourancheau arpente le 36 depuis bientôt trente ans. Elle raconte, comme un feuilleton policier, ses histoires d’hier et d’aujourd’hui. Maquerelles, ba... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
VivianeB
  09 avril 2017
L'auteur a réuni dans ce livre des chroniques qu'elle a écrite sur le 36 quai des Orfèvres en relatant ses rencontres avec des policiers au fort caractère et parfois bordeline, en parlant des relations entre indics et policiers et en relatant des fait-divers. J'ai très vite calé car l'auteur évoque de multiples sujets, je m'attendais plus à un livre historique sur le 36 quai des Orfèvres, alors que ce sont des chroniques, du coup je me sentais un peu perdue. Je n'ai pas trop aimé.
Commenter  J’apprécie          80

Les critiques presse (4)
Liberation   06 avril 2017
Entre aventures au Quai des Orfèvres et portrait d’une époque révolue.
Lire la critique sur le site : Liberation
Telerama   29 mars 2017
Patricia Tourancheau joue d'une écriture d'une vivacité réjouissante, d'une connaissance encyclopédique de son sujet et d'un enthousiasme communicatif.
Lire la critique sur le site : Telerama
Culturebox   20 mars 2017
Sorte de polar du réel qui retrace l'histoire mouvementée de la mythique adresse.
Lire la critique sur le site : Culturebox
LeMonde   17 mars 2017
La journaliste Patricia Tourancheau brosse une chronique vivante et savoureuse du siège de la police judiciaire.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Citations & extraits (5) Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   06 avril 2017
Gainsbourg a passé des après-midi entiers, enfoncé dans un fauteuil à griller ses Gitanes, à me regarder bosser, à ricaner et à commenter . L’artiste adorait rester des heures, assis dans l’un de ces deux antiques fauteuils en cuir avec accoudoirs, installés en contrebas du siège du chef de la brigade criminelle, là où, depuis des lustres, prennent place les suspects récalcitrants. « Vers 2 heures du mat’, les inspecteurs qui ne parvenaient pas à obtenir des aveux amenaient le détenu dans ce bureau, le plus luxueux du 36 et le seul moquetté, pour l’impressionner », raconte Patrick Riou à Gainsbourg, fasciné. C’est ce qu’on appelle « le coup de la moquette », un cérémonial organisé au 315 avec cigarette et café, « considération et respect » du patron de la Crim’ pour l’assassin, afin d’essayer de lui délier la langue, et ça marchait. Acoquiné à ce grand poulet, Serge Gainsbourg buvait ses histoires de faits divers et venait à tous les pots de la Crim’ s’enfiler des doubles Pastis 51.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   06 avril 2017
Pour surmonter sa timidité, ce fils de résistant breton, élevé à la dure, a hésité entre deux « métiers d’autorité » : magistrat ou policier. Devenu commissaire, il a commencé en 1974 à la 9e BT de la police judiciaire, alors basée à Créteil (Val-de-Marne), dans des préfabriqués « aussi pourris que les flics, efficaces certes, mais violents et corrompus pour la plupart », écrit-il dans son livre autobiographique. Atterré par leurs « méthodes courantes » – « extorsions d’aveux, passages à tabac, vols durant les perquisitions, procédures mensongères » –, le débutant décide de « monter au feu », avant de renoncer sur les conseils d’un policier honnête : « Tu ne peux pas dénoncer ça tout seul. T’as pas les reins. Tu es trop jeune, tu vas te faire broyer. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   06 avril 2017
« On dit qu’Œdipe roi, de Sophocle, est une grande tragédie policière, racontez l’histoire. » Également bien inspiré à l’oral, grâce à Miou-Miou dans La Femme flic dont elle incarne le rôle dans le film d’Yves Boisset, le candidat expose sa vision de l’emploi des femmes dans la police. Mais son problème, c’est qu’il reste le frère de. Pourtant, Richard et Gérard ne se ressemblent pas. C’est l’intello et le casse-cou, l’introverti et la grande gueule, le dépressif et l’optimiste, « le crépusculaire et le solaire », dit joliment le cadet qui s’est escrimé à sortir de l’ombre : « Il a fallu que je me fasse un prénom dans la police. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   06 avril 2017
À l’époque, les policiers œuvrent « main dans la main avec les juges ». « On atténuait la responsabilité de petits voyous ou, s’ils allaient en prison, on les aidait à cantiner, on mettait un billet de notre poche », en échange de tuyaux ultérieurs pour coincer des plus gros : « C’est donnant-donnant. » Quant aux braqueurs chevronnés comme « les perceurs de coffres yougoslaves, des durs qui nous insultaient, on les secouait, car si on les dérouille pas, c’est eux qui te mettent des coups de boule ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   06 avril 2017
À l’époque, les magistrats ne sont pas dans la défiance par rapport aux policiers et les suivent. Je défendais les gentils. Maintenant, les juges les voient plutôt comme des méchants et ont tendance à les assassiner.
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Patricia Tourancheau (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patricia Tourancheau
Patricia Tourancheau sur Abdelhakim Dekhar 2013-11-21
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1182 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre