AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 207044418X
Éditeur : Gallimard (13/04/2012)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 5 notes)
Résumé :

" Ecrivain géographique ", comme il se définit lui-même, Michel Tournier a effectué de fréquents et lointains voyages, mais pour de brefs séjours, écartelé entre un désir de " perpétuelle pérégrination ", de " chasse cosmopolite à la chair, aux images et aux paysages ", et la tentation d " une vie coite, casanière, tapie à l'intérieur d'une forteresse de livres ".

Arlette Bouloumié montre brillamment comment la double culture franco-allem... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
lecassin
  19 janvier 2016
Michel Tournier a tiré sa révérence… hier, 18 Janvier 2016…
Coïncidence ? Sans doute… Je viens de terminer après deux ans d'une lecture appliquée et gourmande l'excellent ouvrage « Voyages et paysages « ; un ouvrage de la collection « voyager avec… » édité par « La Quinzaine littéraire ».
Il s'agit bien sûr de voyager avec Michel Tournier : des textes choisis par Arlette Bouloumié, la créatrice du fonds Tournier à la bibliothèque de l'université d'Angers où elle enseigne la littérature française moderne et contemporaine. Un ouvrage organisé en grands thèmes, autour du voyage : d'abord en France, puis en Europe, puis en Afrique… Enfin en Israël, en Islande, au Canada, au Japon… le tout alimenté par des extraits des divers romans et essais de Tournier. La relation voyage – écrits devient lumineuse… Tournier se définissait parfois comme un écrivain météorologique. Ce remarquable travail d'Arlette Bouloumié nous le montre également comme un « écrivain géographique »…

Et puis ces magnifiques photos d'Edouard Boubat, certaines bien connues, d'autres moins… Un régal.
Deux ans de lecture pour ce magnifique recueil de textes ! Oui … du Tournier, on le savoure, même si on l'a déjà lu il y a bien longtemps…
Il m'est toujours difficile de relire quel que soit l'auteur, probablement de peur d'anéantir l'impression première. Je n'ai donc jamais relu l'oeuvre tant appréciée qui commença pour moi, à l'été 1976 par « Vendredi ou les limbes du Pacifique »…
Ce remarquable ouvrage d'Arlette Bouloumié, magnifiquement documenté, m'en a donné l'occasion, à doses homéopathiques : l'occasion pendant deux ans, au gré de mes envies, de me tourner vers ce style incomparable, à la fois empreint de poésie et d'érudition, porté par un vocabulaire précis dans lequel l'étymologie joue un grand rôle…
Et les grands mythes, également… Michel Tournier n'a jamais manqué d'imagination pour nous les présenter à sa manière.

Un bien bel ouvrage que ce « Voyages et paysages »… Et permettez-moi de réitérer mon indignation, souvent mentionnée ici : Michel Tournier, oublié du Nobel de littérature… Honte !
Bon vent pour ce dernier voyage... l'ogre de Choisel.
Désormais, comme le dirait Julos Beaucarne : « Ton terroir, c'est les galaxies »… Et c'est grand… les galaxies…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          241
Lavieestunlongfleuvetranquille
  20 mars 2014
Michel Tournier nous invite aux voyages, dans tous les sens du terme, avec sa faconde et sa subtilité, qui en font un écrivain majeur de ce siècle.
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
LeFigaro   03 mai 2012
Voyages et paysages est une très belle invitation… au voyage et à l'étonnement.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
lecassinlecassin   13 janvier 2012
Etant né à Paris, je me considère comme étant né nulle part, tombé du ciel, météore. C'est le cas au demeurant de tous les parisiens, lesquels n'existent pas comme tels. Mon père était originaire de Dorignies, près de Douai, ma mère de Bourgogne. Paris est ainsi peuplé de provinciaux qui y passent une carrière et fuient dès qu'ils le peuvent.
Commenter  J’apprécie          70
lecassinlecassin   19 janvier 2014
Michel Tournier cite Léon Blum (en juin 1995) en réponse à une question d'un lycéen qui lui reproche d'avoir, dans le roi des aulnes, "esthétisé la barbarie" : " Le communisme est une technique, le socialisme est une morale et le fascisme une esthétique".
Commenter  J’apprécie          91
lecassinlecassin   20 janvier 2014
Il est tellement plus facile de faire des projets de livres que d'écrire des livres.
Commenter  J’apprécie          260
SepoSepo   21 avril 2014
"Mardi 4 décembre: Au lycée franco-finnois d’Helsinki, je raconte aux enfants l'histoire des deux miroirs qui se rencontrent et se regardent face à face ( Un jour, deux miroirs s'étant rencontrés s'arrêtèrent pour un brin de causette l'un face de l'autre. - Tu vois quelque chose ? demanda le premier. - Non, rien du tout, dit l'autre. - Moi non plus. Et après un silence: - Je me demande bien ce toutes ces femmes nous trouvent d’intéressant pour nous regarder comme elles le font ! ). Plus tard la maîtresse croit devoir m'expliquer: "Ils n'ont pas compris votre histoire parce qu'en Finlande les femmes ne sont pas coquettes. Elles ont autre chose à faire qu'à se regarder dans les miroirs."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SepoSepo   20 avril 2014
Nous étions une bande de saltimbanques logés ensemble dans un drôle de garni, l'Hôtel de la Paix, 29, quai d'Anjou. Il y avait là Yvan Audouard, le fils de Daudet et de Pagnol, Georges Arnaud, l'auteur du Salaire de la peur, dont H.G.Clouzot devait tirer un film magistral, Pierre Boulez, Karl Flinker, Gilles Deleuze, Armand Gatti, et surtout Georges de Caunes qui jouissait d'une notoriété inouïe parce qu'il présentait le tout nouveau journal télévisé de 20 heures sur l'unique chaîne de l'époque. L'inconfort des chambres n'avait d'égal que la beauté du paysage parisien - la Seine et ses quais - qui s'encadrait dans les fenêtres. Il y a encore rue des Deux-Ponts un établissement de bains-douches municipal où nous nous rendions tous en robe de chambre et en savates, faute d'équivalent dans notre hôtel. Nous vivions pratiquement dans les bistrots, et certains en ont gardé des habitudes de nomadisme alimentaire assez peu hygiéniques."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Michel Tournier (50) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Tournier
Enseignante à l'Institut Universitaire Tous Âge d'Amiens, Micheline Foré avait invité Michel Tournier à présenter une conférence dans ce lieu. En raison de problèmes de santé, celui-ci lui proposa plutôt une rencontre chez lui au Presbytère de Choisel. S'en suivirent des échanges amicaux entre l'écrivain et l'enseignante. Leur rencontre eut lieu en mai 2008 en compagnie de sa fille Blandine et de deux amis, Françoise et Jean-Claude Leleux qui filma l?entretien. La librairie du Labyrinthe les remercie tous de lui avoir confié ces images afin de les monter et de les diffuser pour le plaisir de tous.
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

vendredi ou la vie sauvage

qui est le personnage principal

vendredi
robinsson
dimanche
samedi

4 questions
292 lecteurs ont répondu
Thème : Vendredi ou La Vie sauvage de Michel TournierCréer un quiz sur ce livre