AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2035053633
Éditeur : Larousse (16/10/2003)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
gill
27 novembre 2012
Cet ouvrage est né de la collaboration des éditions "Larousse", pilier solide de savoir, et de "France-Inter", radio intelligente qui sait parfois être impertinente.
Son auteur, Marie Tourres, est diplômée de l'école de journalisme de Londres. Également auteur d'une étude sur la chronique et les chroniqueurs d'humeur dans la presse française au XX° siècle, elle est, en 2003 à la parution de ce livre, journaliste au bureau parisien du "Times".
Il est préfacé par Philippe Meyer qui a assuré, pendant dix ans, près de deux mille cinq cents chroniques, pour la plupart talentueuses, sur les ondes matinales de "France-Inter".
Le mérite principal de cet ouvrage érudit et richement illustré, est sûrement de ne pas se cantonner à revisiter une période récente mais de plonger dans les profondeurs du temps pour nous remettre en mémoire des chroniqueurs parfois oubliés ou tout simplement inattendus.
De 1830 à nos jours, souvent sur une double page, ou plus, Marie Tourres nous offre une chronique entière signée de chaque nom évoqué, célèbre ou moins connu.
Et l'on voit défiler, chronologiquement, des signatures telles que celles de Jules Vallès, Octave Mirbeau, Georges Courteline, Edmond de Goncourt, Alphonse Allais, Paul Léautaud, Alain Fournier, Guillaume Apollinaire, Erik Satie, Marcel Aymé, Paul Morand, Pierre Dac, Robert Brasillach, Simone Téry, Boris Vian, Pierre Daninos, Major Thompson, François Mauriac, Antoine Blondin, René Goscinny, Robert Escarpit, André Frossard, François Cavanna, Delfeil de Ton, Pierre Desproges, Jean Dutourd, Claude Sarraute, Bertrand Poirot-Delpech, Philippe Meyer, François Reynaert, Jean Amadou, Philippe Bouvard, Guy Carlier, Pierre Georges, Vincent Roca, Yann Moix, François Morel et bien d'autres tout aussi talentueux...
Ce livre est une mine d'or.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Epictete
03 février 2014
Un très bel album, avec des chroniques des médias tels que nous les aimons.
De 1830, avec le Vicomte de Launay, Jules Vallès, puis Cavanna, Mauriac, Vialatte, Jean Dutourd, jusqu'à Yann Moix et François Morel, Guy Carlier, etc,
Tout ce qui compte en termes de chroniques, de "coup de gueule", de billet d'humeur est présent dans cet ouvrage, en cent-dix textes, originaux, amusants, tendres ou colériques, énervés, géniaux, parfois.
On peut ouvrir ce livre à n'importe quel moment, au hasard, et lire une ou deux chroniques. On prend du plaisir, on reste admiratif, on aurait rêvé d'écrire aussi bien, d'avoir autant d'idées.
J'espère qu'on le trouve encore sur le marché.
C'est un très beau document, bien agréable. Bravo à Larousse et France-Inter d'avoir eu cette idée.
Commenter  J’apprécie          50
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
gillgill27 novembre 2012
Voici que par les rues, sur le pavé boueux, depuis huit jours, les violettes fleurissent et les violettes me font rêver...
Que de fois j'en ai mis un bouquet d'un sou dans un verre cassé, sur ma table d'étudiant pauvre !....[...].....
(Jules Vallès - "Violettes" - L'événement - 11 février 1866)

Le conseil municipal a voté la prolongation de la rue Monge : on démolit en ce moment la rue Galande et la rue du Fouarre. Les Gueux qui hantaient le château-rouge iront ailleurs que dans la chambre des morts cuver leur pive quand ils seront poivres : on dort partout sur un oreiller de souliers ferrés...[...]....
(Marcel Schwob - "L'argot de Paris" - Le phare de la Loire - 22 janvier 1889)

Et voici quelques précisions relatives aux dernières dispositions concernant les restrictions alimentaires.
Dorénavant et à partir de la même date :
a) on ne pourra manger de la viande que les jours où il y en a.
b) on pourra cependant en manger les jours où il n'y en a pas, si on s'en est procuré les jours où il y en avait.
c) on aura également le droit de ne pas en manger les jours où il y en a si on veut manger autre chose.
d) les jours sans pâtisserie, on pourra tout de même manger des gâteaux, à condition qu'ils soient fabriqués avec de la volaille, de l'agneau, du lapin ou du chevreau dont la vente est autorisée ces jours-là.
e) en définitive, il appartient à tout un chacun de ne pas s'obstiner à vouloir de tout quand il n'y a rien et à ne rien vouloir quand il y a de tout.
(Pierre Dac - "Et voici quelques précisions" - L'os à Moelle" - 16 février 1940)


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : humeurVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
12732 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre