AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur 40 éléphants, tome 3 (9)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  

Ajouter une critique
Alfaric
  12 février 2019
Le tome 2 m'avait quelque peu déçu car on n'avait pas réussi à calibrer le format de la série, et la narration et le rythme en pâtissaient fortement : tel n'est pas le cas dans ce tome 3 intitulé "Dorothy, la poinçonneuse" qui forme une histoire complète en 1 seul volume…
Après avoir vidé son trésor de guerre pour se débarrasser du gang 100% masculin d'Art Stocker le gang 100% féminin des « 40 éléphants » repart de zéro et doit de nouveau gravir tous les échelons pour s'emparer du quartier de South London :
- il y a toute une partie humoristique réussie avec les autorités qui ne savent plus à quels saints de vouer, et qui sont obligé de combattre le mal par le mal en opposant à la criminalité féminine une police féminine..
- il y a toute une partie tragique réussie qui emprunte peu ou prou à "M le Maudit" du génial Fritz Lang, puisque Scotland Yard échouant à mettre la main sur un tueur de nonnes, les mafieuses décident de se chargee elles-même de la situation...
Sauf que les femmes mafieuses et les femmes policières ont la même idée au même moment : se déguiser en nonnes pour parsemer South London d'appâts pour le tueur en série… et celles qui connaissent bien Dorothy la soupçonne d'être elle-même responsable des meurtres, et celles qui ne la connaissent pas encore assez bien ne veulent pas croire à sa culpabilité. Car entre fausses pistes et vrai suspens nous découvrons dans des flashbacks à la Sergio Leone tout en niveaux de gris le triste passé de Dorothy et ses camarades,
Graphiquement la série est toujours bien stylée et bien soignée : elle se prêterait merveilleusement à un film d'animation (mais on est dans un pays ou les preneurs de décision se savent faire que du Disney quand ils ne aplatissement pas devant la Disney Corporation, donc une fois de plus c'est mort). Attention je préfère prévenir quand même : pesez bien le pour et le contre avant de lire la page 57, car la dernière planche fait basculer le récit du « happy end » ou « sad end » !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
tchouk-tchouk-nougat
  25 avril 2019
Florrie fait désormais partie du gang de voleuse des 40 éléphants qui après s'être débarrassé des leurs rivaux masculins tentent de se refaire une santé financière. Mais des meurtres de religieuse met la police sur les dents.

Ce tome est centré, comme son nom l'indique, sur Dorothy. Un brin enfant candide, un brin fêlée. Grace à de nombreux retours en arrière nous connaissons petit à petit son enfance et les raisons de sa déraison.
Le scénario flirte avec le côté loufoque et drôle notamment grâce à la scène de course-poursuite dans les rues de la ville entre une voleuse déguisée en mariée et une armée de police féminine.
Commenter  J’apprécie          150
SophieWag
  24 mars 2019
Un tout petit peu moins bien que les tomes précédents. On retrouve la même époque et les mêmes protagonistes mais l'histoire d'une serial killer qui s'attaque à des nones est un peu alambiquée à mon gout. On passe tout de même un bon moment!
Commenter  J’apprécie          60
aure_lit
  16 mars 2019
C'est toujours un plaisir de retrouver les aventures de Florrie et de ses éléphants. Ce dernier tome nous emmene à la poursuite d'un tueur en série de nonne. Comme les précédents il se lit rapidement et les planches sont toujours aussi jolies, la lecture n'en ai donc que plus agréable. A découvrir sans tarder!
Commenter  J’apprécie          40
pilou62200
  11 avril 2019
En termes d'intérêt, je trouve ce troisième tome en perte de vitesse.
Certes, l'auteur nous amène une nouvelle histoire, dans l'histoire : l'enfance agitée d'un des personnages, qui va rejaillir sur la vie du clan. Qui nous amène toute une série de flash-back, sur l'enfance malheureuse qui va justifier la violence de ce personnage, devenu adulte.
Malgré ce petit supplément d'âme, j'ai moins accroché.
Commenter  J’apprécie          30
croix59
  10 février 2019
Série très sympa sur la pègre londonienne dans les années 20.
C'est Dorothy ici qui tient la vedette, on en sait un peu plus sur son enfance traumatique et sur ses cotés psychopates nés dans un couvent et une partie des raisons qui la font craindre de ses propres amies.
Tout comme on suit une bande de femmes, on assiste à la naissance d'une brigade de policières qui sont sensés combattre les 40 éléphants et une meurtrière de nonnes...
Dessin dynamique.

Commenter  J’apprécie          30
SdImag
  24 avril 2019
La Perte de l'innocence

Kid Toussaint fait montre de ses talents de conteur d'histoire avec ce one-shot solidement charpenté où il remet en scène des personnages patiemment mis en place lors du premier cycle des 40 Eléphants…

Tirant vers l'épure et rehaussé par les subtiles couleurs de Hubert, le trait élégant de Virginie Augustin immerge le lecteur dans le Londres des années 20 et donne vie avec maestria à des personnages aux caractère affirmé, parfois inquiétants, mais toujours profondément attachant car tragiquement humains.

Oscillant entre burlesque et thriller Dorothy, la Poinçonneuse est un album particulièrement enthousiasmant dont nous vous recommandons chaudement la lecture tant pour sa construction scénaristique impeccable et son final ébouriffant que pour son dessin envoûtant.
Lien : http://sdimag.fr/index.php?r..
Commenter  J’apprécie          10
Lalo65
  22 avril 2019
Pas mal mais néanmoins moins trépidant que les tomes précédents. Cette bande dessinée se laisse lire mais est un peu plus brouillonne et un peu moins bien construite que le tome 1 qui avait le charme de la nouveauté et qui plantait bien le décor et que le tome 2 qui complétait parfaitement l'histoire ! Je reste un peu sur ma faim dans ce troisième opus.
Commenter  J’apprécie          10
Salocin
  14 février 2019
Les 40 éléphants ont bien du mal à remonter la pente avec les déconvenues qu'elles ont subies précédemment. D'autant plus que la police londonienne a embauché une armée de policières pour en finir avec le gang féminin. Seulement, un mystérieux tueur de bonnes s?urs rode dans le quartier et met tout le monde sur les nerfs. D'autant plus que le tueur pourrait être parmis les 40.
Une nouvelle aventure de ce gang pas comme les autres moins accès sur les problèmes de la pègre que sur des considérations plus universelles. C'est assez réussi d'autant plus que je pense que ça peut être lu sans avoir besoin de connaître en détail les histoires précédentes (résumées au début de l'album).
Commenter  J’apprécie          10
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1635 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre