AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782879018935
768 pages
Sud Ouest (30/11/-1)
3.38/5   4 notes
Résumé :
Maguelonne Toussaint-Samat est indispensable. Comment imaginer s'intéresser à la nourriture sans avoir lu et relu son Histoire naturelle et morale de la nourriture; comment rêver de douceurs sans se passionner pour sa Très belle et très exquise histoire des gâteaux et des friandises ? Elle sait tout sur les aliments. Sachant qu'elle est historienne, on pourrait s'imaginer que son livre de cuisine pourrait être ennuyeux, savant... Eh bien détrompez-vous, c'est le liv... >Voir plus
Que lire après Le Miamissime : Toute la cuisine que j'aime en 800 recettesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Le nom de Maguelonne Toussaint-Samat sonnait familièrement à mes oreilles. Et pour cause, j'avais eu l'opportunité de feuilleter son délicieux La Très Belle et Très Exquise Histoire des gâteaux et des friandises. C'est donc encore plus alléchée que j'ai ouvert le miam..issime.

Et à la lecture des avant-propos et introductions, difficile de ne pas être tenté de tourner et retourner les pages. Jugez plutôt : « Mais on ne devient cuisinier que si on est né gourmand. On ne fait bien que ce qu'on aime. On ne fait bien que ce qui nous plaît et nous amuse. La cuisine ne sera jamais une corvée si vous en mettez, en plus du grain de sel, ce qui est aussi indispensable : beaucoup d'enthousiasme et d'amour. Nous vous le redirons encore : la cuisine est un acte d'amour. » En l'occurrence, elle prêche une convaincue !



Commençons par l'objet lui-même : 22x16 cm, tient ouvert tout seul même sur les dernières pages (en forçant un peu) ce qui est fort agréable et plus que pratique ! Pour le reste, et bien, en 14 chapitres thématiques, Maguelonne Toussaint-Samat donne 800 recettes qui sentent le vécu ! Chose appréciable, ces thèmes ont été choisis par grands domaines d'ingrédients ou de plats. Je m'explique : on commence avec les beurres, condiments, vinaigrettes et sauces ; on continue avec les soupes, les hors-d'oeuvres, les oeufs, les légumes verts, puis les féculents, avant de passer aux poissons et fruits de mer, les viandes rouges, les viandes blanches, les plats complets, les fromages et crèmes ; les gâteaux, desserts et entremets ; les pains, viennoiseries et pâtes ; les petits gâteaux, bonbons et sucreries.

Avec ça, celui qui prétend ne pas y retrouver ses petits est de mauvaise foi ! Si, je l'affirme ! En plus, chaque chapitre est introduit avec une touche d'humour et quelques mots en guise de mise en bouche.



Le plus notable dans tout cela est que chaque recette a été cuisinée par l'auteur qui y va de son petit commentaire, de sa petite histoire, de ses trucs et astuces, de ses variantes. du coup, on apprend une foule de petites choses, et on s'attache à lire chaque ligne, du moins quand l'auteur n'estime pas qu'il suffit d'un « Mélangez bien ces ingrédients » qui suffit à toute l'affaire ! Pas de bla-bla ni de mots compliqués dans tout ça ! Et surtout, aucun scrupule à utiliser les ustensiles que le progrès a mis à disposition des cuisiniers ni à remplacer une sauteuse par une poêle, ou n'importe quelle autre casserole assez grande pour faire l'affaire !

Bref, les recettes de Maguelonne Toussaint-Samat sentent le vécu, le bonheur d'offrir, de partager avec les amis, la famille la préparation et la dégustation de repas traditionnels ou exotiques. Cet aspect en fait un livre beaucoup plus agréable à utiliser que les habituels Larousse par exemple.

Chacun peut trouver son compte dans ce recueil. le débutant complet, le plus-tout-à-fait débutant, le cuisiner chevronné, l'amateur de bonne chère. En tout cas, je ne peux qu'adhérer totalement à sa philosophie de la cuisine et à la passion manifeste qu'elle met à transmettre à son lecteur ce qui a été et reste au centre de sa vie.



Mon seul bémol : la maquette est tout à fait hideuse à mon sens ! Pas une image, du gris et du orange à en avoir le tournis ! le choix de ces couleurs, sans doute justifié me semble donner un aspect à la fois trop austère et violent. Les lignes surlignées, l'utilisation des polices sont peu agréables. Et le manque d'« aération » du texte étouffe un peu ! Dommage vu la qualité du texte. Reste quand même qu'il serait dommage de se priver de cette somme gourmande, simple et érudite pour cette seule raison !

Commenter  J’apprécie          20
Un livre de cuisine, donc, avec plein de recettes, que ce soit sauces, accompagnements, viandes, poissons, fruits de mer, légumes, féculents, hors-d'oeuvre chauds ou froids, dessert alcoolisés ou non, gâteaux, glaces, bonbons, nappages, garnitures,...
Le tout avec trois niveaux (Apprenti, Petit Chef, Grand chef), les doses que contiennent les récipients, l'équivalence degrés/thermostat et des petits historiques pour certaines recettes.
On trouve aussi des variantes aux recettes proposées, en bas de page, ou des conseils pour ce que l'on utilise pas.

La seule chose que je reproche à ce livre c'est l'absence d'images, pour nous donner une idée du final. Il n'y en a pas une seule, on reste dans les tons blanc orange et noir, et je trouve ça un peu dommage et un peu tristounet.

Quelques noms de recettes que contient ce livre:
-Caviar d'aubergine,
-Terrine de légumes à la parmesane,
-Nems, pâtés impériaux et rouleaux de printemps
-Soufflé au riz
-Oeufs frits des pirates
-Flan à l'espagnole
-Pommes de terre à la bretonne
-Saint-Jacques sautées au vin blanc
-Chili con carne
-Carbonnade de boeuf à la flamande
-Tajine
-Escalopes panées "à la milanaise"
-Coucous royal
-Cheese-cake classique
-Yaourt maison
-Apple Pie
-Tarte à la rhubarbe
-Parfait glacé au citron
-Pourim Kuchlich (beignets de fête juive eskenash)
-Croissants
-Chewing-gum écologique
-Sucettes aux fruits
-Roudoudous des Tuileries
-Chocolats pralinés

Et biiiiiiiiiiien d'autres encore!
Commenter  J’apprécie          20
Un recueil actuel de 800 recettes qui se veut guide pour celui qui affectionne l'art évolutif de la cuisine.

Un livre de cuisine... un de plus ? Après la préface de l'incontournable Jean-Pierre Coffe, le Miam... issime se présente comme un traditionnel livres de recettes de cuisine. Avec sa présentation tendance contemporaine aux couleurs gris clair et orange flashy, il attire l'attention ; avec ses pages sans photo mais à la présentation claire, il la retient. Pas d'image ostentatoire ou mensongère dont les livres de cuisine se passent de moins en moins. Ici, le livre-outil renseigne avec précision et invite à la découverte de certaines curiosités insoupçonnées (la salade du ministre ivoirien qui allie l'orange à l'olive) ou de classiques oubliés. C'est l'occasion aussi de tenter des plats que l'on pensait trop audacieux (comme le célèbre tahitien poisson cru au lait de coco - simplissime) et d'avoir plein d'idées pour des smoothies de saison.
Maguelonne Toussaint-Samat est historienne culinaire mais aussi quelqu'un qui semble vouloir transmettre un savoir technique de façon à la fois précise et pratique. Et ça aide bien ! Des fiches jalonnent le bouquin avec par exemple les bons accords fruits-alcool ou viandes-aromates, les 4 cuissons de l'oeuf à la coque, et aussi certains points de vocabulaire culinaire.

http://chezlorraine.blogspot.com/2008/06/le-miam-issime.html
Commenter  J’apprécie          20
Un livre découvert au hasard en passant devant une librairie. Il était en promotion, je me suis dit "allez pourquoi pas", et il a rejoint ma bibliothèque.
Malgré l'absence de photos, ce livre est très bien fait. On commence par les entrées pour finir par les desserts en passant par les plats. Chaque recette est agrémentée de sa petite histoire ou bien d'une variante. J'aime beaucoup l'index par ingrédient, cela permet de trouver une recette en un clin d'oeil suivant ce que l'on a dans le frigo. Parmi les recettes que j'ai déjà testé : le risotto à la milanaise, le gâteau au yaourt, le miamissime au chocolat. Je pense que ce livre va devenir pour moi une sorte de "bible" culinaire.
Commenter  J’apprécie          10
J'ai beau avoir des dizaines et des dizaines de livres de cuisine, je préfère cuisiner à l'improvisation, sans vraiment suivre de méthode.
Et pourtant...
S'il y a un livre de cuisine que je sors régulièrement de l'étagère, pour chercher des idées, vérifier des proportions, ou suivre quand même une recette, c'est vers le Miamissime que je me tourne. D'une certaine manière, c'est devenu ma Bible de cuisine.
Plus qu'à la qualité des recettes, je pense que c'est surtout lié au fait que Maguelonne Toussaint-Samat arrive à rendre ses recettes vivantes dans la manière dont elle donne instructions et conseils.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Mais on ne devient cuisinier que si on est né gourmand. On ne fait bien que ce qu’on aime. On ne fait bien que ce qui nous plaît et nous amuse. La cuisine ne sera jamais une corvée si vous en mettez, en plus du grain de sel, ce qui est aussi indispensable : beaucoup d’enthousiasme et d’amour. Nous vous le redirons encore : la cuisine est un acte d’amour.
Commenter  J’apprécie          40

Dans la catégorie : Cuisine, art culinaireVoir plus
>Economie domestique. Vie à la maison>Nourriture et boisson>Cuisine, art culinaire (667)
autres livres classés : sud-ouestVoir plus


Lecteurs (10) Voir plus



Quiz Voir plus

Les nourritures livresques : la cuisine dans la littérature

Qui est l'auteur de la célèbre scène où le personnage principal est assailli de souvenirs après avoir mangé une madeleine ?

Emile Zola
Marcel Proust
Gustave Flaubert
Balzac

10 questions
455 lecteurs ont répondu
Thèmes : gastronomie , littérature , cuisineCréer un quiz sur ce livre

{* *}