AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 978B0072XZC8I
Éditeur : 88Seeds (27/01/2012)

Note moyenne : 4/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Le capitaine Chalmez est assis dans une salle d'attente. Il sera bientôt reçu en entretien pour un poste en temps que spationaute. Sa vie se joue à cet instant : ce poste, c'est sa raison de vivre, sa vocation depuis toujours. Mais la vie vous emporte parfois dans son courant et vous réserve des surprises...Dans cette nouvelle surprenante, qui donne à réfléchir sur nos pensées et sur nos actes, Jean-Philippe Touzeau nous emmène dans un long voyage dont on ne peut pa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Missbouquin
  08 février 2012
Je ne me suis pas posée la question une seule seconde à peine ce texte terminé (je ne dis pas à peine ce livre fermé puisque c'était un fichier PDF ...), de ne pas en parler ici. C'est bien simple, cette nouvelle, d'une trentaine de pages, se lit rapidement une première fois, plus lentement une deuxième. Et j'ai dû laisser passer quelques temps avant d'en parler, laissant mûrir la réflexion que ce texte a déclenchée en moi.
Dans ce court texte, on sent un style maîtrisé, abouti, associé à une profondeur d'esprit et de réflexion qui m'a beaucoup touché.
La nouvelle est divisé en 4 parties :
- le prologue, avec l'introduction du personnage essentiel du texte, et l'évocation d'une mystérieuse mission dans l'espace.
- le début d'une nouvelle histoire (ce qui déstabilise ...) avec la partie "Obscurité" où l'on voit l'humanité basculer au-dessus du seuil de 50% qui représente l'équilibre entre négativité et positivité de la planète.
- Une troisième histoire avec la partie "Lumière" dont je ne vous parlerai pas sous peine de dévoiler l'intérêt de la nouvelle, et le début de notre compréhension d'où Mr Touzeau veut en venir ...
- L'épilogue qui donne la clé de tout et m'a laissé ... rêveuse ...
Dans ce texte dystopique, Jean-Philippe Touzeau propose une réflexion sur l'histoire de l'humanité et la condition humaine; nous incitant à prendre du recul vis-à-vis de la vie que nous menons actuellement, une vie de confort où tout nous semble dû, et où pourtant les hommes ne sont pas heureux. Or pour Jean-Philippe Touzeau, sans optimisme, sans bonheur, il n'y a pas de créativité possible et l'humanité ne peut que régresser. En forçant le trait et en frôlant le catastrophisme, il nous fait faire un véritable voyage vertigineux dans le temps qui interroge l'homme particulier, la société et le genre humain tout entier.
Au final, j'en suis venue à me dire que la forme de la nouvelle était parfaite pour ce texte. Il ne nécessitait pas forcément plus de développement, nous laissant une interprétation et un niveau de réflexion assez libres. Et la conclusion c'est qu'on en ressort plutôt optimistes nous aussi !
Lien : http://wp.me/p1Gkvs-C3
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Sand94
  13 mars 2012
Il serait dommage d'en dire plus et ainsi de dévoiler le ressort de cette nouvelle écrite simplement mais avec justesse. Bien construite, elle ménage un certain suspens, et nous interroge sur notre façon de vivre en société, et aussi sur le rôle sociétal de l'art. Dans une société de technologie et de consommation, ou chaque appareil se remplace dès que le précédent est cassé, l'homme a tendance à croire que tout est facilement remplaçable, échangeable sans que cela influe sur notre comportement, et pourtant…Pour retrouver le sens des choses, ne faut-il pas revenir au début, retrouver les premiers émois que provoque la simple contemplation d'une fleur, par exemple.
Si cette nouvelle est une dystopie, elle laisse cependant une fin ouverte qui justifie pleinement son titre.
En peu de pages, Jean-Philippe Touzeau parvient à nous faire croire à son histoire et on en voudrait encore plus, un roman peut-être. A bon entendeur…
Lien : http://leslivresdegeorgesand..
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
MissbouquinMissbouquin   08 février 2012
Si, à cet instant exact, quelqu’un, quelque part dans le monde, avait embrassé avec douceur son ou sa partenaire en le ou la serrant très fort dans ses bras…

Si quelqu’un avait dit un grand merci du fond du cœur à une action désintéressée dont il avait été l’heureux destinataire…

Si quelqu’un avait pardonné une petite faute commise par un ami ou une amie…

… Oui, à ce moment précis, le pôle négatif serait repassé sous la barre des 50 %.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MissbouquinMissbouquin   08 février 2012
La balance a penché.

Les scientifiques le savent. Tout dans notre univers est vibration. Nous sommes des vibrations, nous émettons des vibrations, les animaux aussi, les plantes également, les minéraux encore plus. C’est comme un courant électrique qui circule à grande vitesse et qui est partout.

Rien dans notre monde n’est figé.

Tout vibre.

Comme le courant, il alterne entre un pôle positif et un pôle négatif.

Et la lutte est constante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
449 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre