AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Ode


Ode
  14 septembre 2012
Ne vous arrêtez pas à son titre un tantinet racoleur : cette fiction médiévale gagne vraiment à être lue !

La quatrième de couverture vous apprendra que son auteur, Chantal Touzet, est une artiste éclectique, à la fois comédienne, scénariste pour la télévision et auteur de livres pour enfants. La Saga de "La Reine violée" est son premier roman historique.

Dans la préface, elle explique s'être solidement documentée sur l'histoire foisonnante et la vie quotidienne de la fin du XIVe siècle qui se prête si bien au romanesque. "Jamais vie de femme ne traversa une telle intensité d'événements, de passions et de tragédies : crimes crapuleux et crimes d'Etat, infanticides, reniements, trahisons, émeutes, massacres..." écrit-elle à propos de son héroïne.

Et cette femme, ou plutôt cette enfant, c'est Elisabeth Wittelsbach Visconti d'Ingolstad, princesse de Bavière, qui épousa le roi Charles VI alors qu'elle n'avait que treize ans. En France, elle fut connue sous le nom d'Isabelle, mais L Histoire retiendra le sobriquet d'Isabeau. Ici l'on s'intéresse à ses jeunes années, à son déracinement sur le sol français, à sa souffrance d'être livrée en pâture à un époux dont la beauté n'égale que la folie, au réconfort que lui procurent ses proches, comme Louis, frère cadet du roi et futur duc d'Orléans, ou le mystérieux sire de Bois-Bourdon...

Chantal Touzet souhaitait placer le lecteur en "immersion médiévale". Avec un vocabulaire précis, un style alerte, des personnages fouillés et une plaisante reconstitution historique teintée de magie noire, son pari est réussi. Grâce à ses épigraphes poétiques ou instructives, j'ai même trouvé le lit d'Isabeau de meilleure facture que celui d'Aliénor et c'est bien volontiers que je plongerai dans le deuxième tome de la série.
Commenter  J’apprécie          110



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (11)voir plus