AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Béatrice Gartenberg (Traducteur)
EAN : 9782013218580
252 pages
Hachette Jeunesse (22/08/2001)
3.57/5   122 notes
Résumé :
Adrien a treize ans trois quart et plein de problèmes. Entre des parents qui se séparent, un vieux monsieur dont il s'occupe, et son amour naissant pour une fille qui se moque de lui, Adrien a parfois du mal à comprendre les relations humaines! Si on ajoute à cela le manque d'argent de poche, les boutons d'acné et la recherche d'un avenir professionnel, sa vie est loin d'être de tout repos...
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
3,57

sur 122 notes
5
5 avis
4
7 avis
3
4 avis
2
2 avis
1
0 avis

cascasimir
  13 octobre 2021
"Y a pas que les grands qui rêvent
Y a pas que les grands qui ont des sentiments." Valentina.

Adrien a une famille dysfonctionnelle et en plus, un bouton d'acné.

Pourvu qu'à la fin du livre, Adrien ait moins de boutons, mais il y a Mamie...
"Grand-mère a pressé mon bouton au menton. C'est encore pire qu'avant."

Des boutons d'acné ? Sa mère et son père ont la grippe en plus. le petit garçon a été obligé de les soigner tous les 2, et a été se coucher à 11h30.
"C'est pas étonnant que je sois si petit à mon âge. Moi qui voulais faire une carrière médicale, j'ai changé d'avis."

"Mon père est de mauvaise humeur, ça prouve qu'il va mieux."
Il s'est disputé avec maman et l'a fait pleurer.
J'ai apporté une tasse de thé à ma mère. "Elle a fondu en larmes. Il y a des gens qui ne sont jamais contents."

Heureusement, qu'Adrien a une petite copine: Pandora (mais Pandora ne le sait pas encore...)
"Il serait temps que je tombe amoureux, j'ai 13 ans 3/4 après tout."

Adrien regarde le mariage de Lady Di:"Le prince Charles avait belle prestance malgré ses oreilles."

"Je voudrais qu'elle m'embrasse sur les lèvres
Pas comme un enfant."
Y a pas que les grands qui rêvent, Valentina.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          802
marie36
  18 septembre 2011
Adrien a donc 13 ans 3/4....Un adolescent dans l'Angleterre du début des années 80 (il nous raconte même le mariage de Lady di et du Prince Charles....), ses complexes, ses questions par rapport aux filles bien sûr, son corps, ses relations avec ses parents.....
Ce qui change, c'est que pour une fois c'est un journal intime d'un garçon, et on y retrouve les mêmes questions que se posent toutes les filles au même âge, c'est à dire un très grand questionnement sur le sexe opposé, des complexes similaires, les mêmes angoisses......
Tout ça nous est raconté sur un ton tellement plein d'humour, comme savent si bien faire les anglais que j'ai toujours envie de conseiller ce livre aux adolescents....Dans la même veine que les romans de Jacqueline Wilson et dans le même ton que le journal d'Aurore de Desplechin (et elle est française)....On a envie de rire, sourire et pourtant c'est parfois grave et très juste aussi.....
Commenter  J’apprécie          310
les5CdeJacquesPrevert
  19 octobre 2012
Je n'ai pas aimé ce livre car je me suis ennuyée,j'ai trouvé que c'était trop répétitif et lassant,par exemple quand Adrien raconte qu'il a des boutons on le retrouve beaucoup trop souvent à mon gout.J'ai aussi trouvé ce livre mal approprié, on croirait presque qu'il veut que ses parents se séparent.En résumé j'ai trouvé ce livre inintéressant et pathétique.
Marie 19/10/2012
************
J'ai lu " journal secret d'Adrien " et je n'ai pas aimé . Il y a plusieurs passages qui se répètent . Il ne fait que dire que quand il rentre chez lui , sa mère est dans la cuisine en train de parler avec M. Lucas . le début ne m'a pas donné envie de continuer à lire la suite . On dirait qu'il veut que ses parents se séparent . Je n'ai pas apprécié ce livre car je n'aime pas ce qui est écrit sous forme de journal intime.
océane 20/11/2012
***********
je n'ai pas aimé ce livre car il parlait de sa vie de ses parents et cet enfant était mal heureux
laura 1 er fevrier 2013
***********
Je n'ai pas aimé ce livre car il y avait plusieurs passages répétitifs .Il dit souvent qu'il a des boutons .Il est aussi très lassant on s'ennuie . Donc c'est pour cette raison que je n'ai pas pu le lire jusqu'à la fin .Et je n'ai rien appris sur ce livre ,il ne m'a pas du tout fait réfléchir. Voilà je que je pense de ce livre .
oceane. 30/11/2012
************
Je n'ai pas aimé ce livre je l'ai trouvé étrange et bizarre.
le personnage que je n'ai pas aimé c'est Adrien je les trouvé pas très gentil avec les personne qui l'entoure,il est possessif.
Ce livre est très complexe il passe d'une chose a l'autre.On ne comprend pas très bien.
Océane 30/11/12
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
ggrosjean
  27 août 2015
Sur 14 critiques au jour où j'écris celle-ci, il doit être vraiment rare que, sur BABELIO, un roman suscite des avis aussi différents ! Je vais augmenter d'une unité, le nombre de ceux qui émettent un avis plutôt négatif. Oui, c'est monotone, ça traîne en longueur. Certains mettent en avant l'humour typiquement anglais. Ah bon. Heureusement que leur humour ne se limite pas à ça, je n'ai pas eu beaucoup d'occasion d'avoir envie de rire pendant cette lecture ! Certes, la traduction française peut nous faire perdre beaucoup, par rapport à l'écriture originale. En veut-on un exemple ? A chaque fois qu'Adrien parlerait de son sexe ( et il est normal que, à 14 ans, un jeune en parle souvent ) il n'emploierait toujours que le même mot : son "truc", c'est aussi lassant que peu vraisemblable. Ces 2 mêmes qualificatifs s'appliqueraient aussi à ses propos concernant ses boutons sur le visage, sauf que, là, ce n'est pas la traduction qui est en cause ! Et la traduction n'est pas en cause non plus, dans la "platitude" du texte, quand Adrien découvre l'amour pour Pandora, ou quand son meilleur copain la lui "fauche" ! Peu crédible, tout ça !
Bref, une fiction écrite par une femme qui a cru que, étant mère de 4 enfants, elle connaissait suffisamment bien les ados pour écrire à la place de l'un d'eux. On ne peut vraiment pas dire que ce soit une réussite. Et pourtant, apparemment, ce livre a eu du succès, peut-être suscité par les ados eux-mêmes, qui n'ont pas une expérience suffisante de la vie pour en voir tous les aspects négatifs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Soundandfury
  24 juin 2012
Sous la forme d'un journal intime, roman jeunesse plein d'humour qui met en scène un ado, lequel se tient pour un grand intellectuel et tente de porter dans son journal intime un regard pénétrant sur le monde et en particulier sur sa famille. Ah, la candeur de la jeunesse...
_______________
Adrian Mole a un peu plus de 13 ans et des prétentions intellectuelles. Il lit beaucoup, écrit des poèmes et espère devenir rapidement célèbre. Il n'en néglige pas pour autant la chair car Adrien est un grand esprit, scientifique et rigoureux, il mesure l'angle entre ses oreilles et son visage et n'oublie pas de mesurer, en général, tout ce qui peut se mesurer à cet âge chez un garçon. Il livre aussi une bataille acharnée contre ses boutons.
Ego-centré, la plupart du temps, Adrian n'oublie pas pour autant de porter un jugement sur le monde extérieur. Ses parents, notamment, en prennent pour leur grade! Son père est un looser, chômeur, trop nul pour retenir sa femme, laquelle s'enfuit en laissant mari et fils se débrouiller.
Abandon maternel qu'Adrian, blasé, accueille avec désinvolture: voilà ce que c'est de se prendre pour une femme moderne, d'aller à des réunions féministes, de lire des romans et de croire qu'une femme peut à la fois travailler et avoir des orgasmes (ndlr : pas forcément en même temps. ça nuit à la productivité).
Qu'une faible femme se farcisse la tête de telles niaiseries et voilà le résultat. En attendant, c'est à Adrian de gérer le quotidien. Surveiller le chien, un psychopathe fugueur, surveiller son père qui se laisse aller, surveiller un petit vieux dont il se charge bénévolement. Brûler méthodiquement les factures qui arrivent dans la boîte aux lettres et en parallèle, s'occuper de sa propre vie sentimentale...
"We exchanged our first really passionate kiss. I felt like doing a French kiss but I don't know how it's done so I had to settle for an ordinary English one."
Du travail en perpective!
Que c'était drôle, léger, piquant , ce petit bouquin. Anglais quoi.
Tous les personnages récurrents, une dizaine, sont délicieux et caricaturaux à souhait. Difficile de ne pas sourire au moins une fois par page.
Le gamin est extra, à la fois enfant et adulte, certaines de ses réflexions, candides ou radicales, sont de petits coups de griffes amicaux aux adultes que nous sommes. L'âge de raison se fait malmener et c'est tant mieux.
Ce volume est le premier d'une série, que je suivrai peut-être, si j'en ai l'occasion.

Lien : http://talememore.hautetfort..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
c.brijsc.brijs   13 novembre 2011
Je me sentais l'âme en révolte alors j'ai mis des chaussettes rouges. C'est strictement interdit, mais maintenant je m'en fiche!
Commenter  J’apprécie          160
CheshiresCatCheshiresCat   10 mars 2019
None of my teachers at school have noticed that I am an intellectual. They will be sorry when I am famous. There is a new girl in our class. She sits next to me in Geography. She is all right. Her name is Pandora, but she likes being called "Box". Don't ask me why.
Commenter  J’apprécie          30
Alban_Alban_   28 mai 2020
Then I went to school. I was feeling rebellious, so I wore red socks. It is strictly forbidden but I don't care any more.

Friday june 5th

Miss Sproxton spotted my red socks in assembly! The old bag reported me to pop-eyed Scruton. He had me in his office and gave me a lecture on the dangers of being a nonconformist.
Commenter  J’apprécie          20
miss-leamiss-lea   17 août 2010
"c'est bien ma veine d'avoir une mere qui s'affirme!"
Commenter  J’apprécie          160
SoundandfurySoundandfury   24 juin 2012
We exchanged our first really passionate kiss. I felt like doing a French kiss but I don't know how it's done so I had to settle for an ordinary English one.
Commenter  J’apprécie          40

autres livres classés : journal intimeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
17851 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre