AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Béatrice Gartenberg (Traducteur)
ISBN : 2013218583
Éditeur : Hachette Jeunesse (22/08/2001)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 109 notes)
Résumé :
Adrien a treize ans trois quart et plein de problèmes. Entre des parents qui se séparent, un vieux monsieur dont il s'occupe, et son amour naissant pour une fille qui se moque de lui, Adrien a parfois du mal à comprendre les relations humaines! Si on ajoute à cela le manque d'argent de poche, les boutons d'acné et la recherche d'un avenir professionnel, sa vie est loin d'être de tout repos...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
marie36
  18 septembre 2011
Adrien a donc 13 ans 3/4....Un adolescent dans l'Angleterre du début des années 80 (il nous raconte même le mariage de Lady di et du Prince Charles....), ses complexes, ses questions par rapport aux filles bien sûr, son corps, ses relations avec ses parents.....
Ce qui change, c'est que pour une fois c'est un journal intime d'un garçon, et on y retrouve les mêmes questions que se posent toutes les filles au même âge, c'est à dire un très grand questionnement sur le sexe opposé, des complexes similaires, les mêmes angoisses......
Tout ça nous est raconté sur un ton tellement plein d'humour, comme savent si bien faire les anglais que j'ai toujours envie de conseiller ce livre aux adolescents....Dans la même veine que les romans de Jacqueline Wilson et dans le même ton que le journal d'Aurore de Desplechin (et elle est française)....On a envie de rire, sourire et pourtant c'est parfois grave et très juste aussi.....
Commenter  J’apprécie          230
les5CdeJacquesPrevert
  19 octobre 2012
Je n'ai pas aimé ce livre car je me suis ennuyée,j'ai trouvé que c'était trop répétitif et lassant,par exemple quand Adrien raconte qu'il a des boutons on le retrouve beaucoup trop souvent à mon gout.J'ai aussi trouvé ce livre mal approprié, on croirait presque qu'il veut que ses parents se séparent.En résumé j'ai trouvé ce livre inintéressant et pathétique.
Marie 19/10/2012
************
J'ai lu " journal secret d'Adrien " et je n'ai pas aimé . Il y a plusieurs passages qui se répètent . Il ne fait que dire que quand il rentre chez lui , sa mère est dans la cuisine en train de parler avec M. Lucas . le début ne m'a pas donné envie de continuer à lire la suite . On dirait qu'il veut que ses parents se séparent . Je n'ai pas apprécié ce livre car je n'aime pas ce qui est écrit sous forme de journal intime.
océane 20/11/2012
***********
je n'ai pas aimé ce livre car il parlait de sa vie de ses parents et cet enfant était mal heureux
laura 1 er fevrier 2013
***********
Je n'ai pas aimé ce livre car il y avait plusieurs passages répétitifs .Il dit souvent qu'il a des boutons .Il est aussi très lassant on s'ennuie . Donc c'est pour cette raison que je n'ai pas pu le lire jusqu'à la fin .Et je n'ai rien appris sur ce livre ,il ne m'a pas du tout fait réfléchir. Voilà je que je pense de ce livre .
oceane. 30/11/2012
************
Je n'ai pas aimé ce livre je l'ai trouvé étrange et bizarre.
le personnage que je n'ai pas aimé c'est Adrien je les trouvé pas très gentil avec les personne qui l'entoure,il est possessif.
Ce livre est très complexe il passe d'une chose a l'autre.On ne comprend pas très bien.
Océane 30/11/12
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
ggrosjean
  27 août 2015
Sur 14 critiques au jour où j'écris celle-ci, il doit être vraiment rare que, sur BABELIO, un roman suscite des avis aussi différents ! Je vais augmenter d'une unité, le nombre de ceux qui émettent un avis plutôt négatif. Oui, c'est monotone, ça traîne en longueur. Certains mettent en avant l'humour typiquement anglais. Ah bon. Heureusement que leur humour ne se limite pas à ça, je n'ai pas eu beaucoup d'occasion d'avoir envie de rire pendant cette lecture ! Certes, la traduction française peut nous faire perdre beaucoup, par rapport à l'écriture originale. En veut-on un exemple ? A chaque fois qu'Adrien parlerait de son sexe ( et il est normal que, à 14 ans, un jeune en parle souvent ) il n'emploierait toujours que le même mot : son "truc", c'est aussi lassant que peu vraisemblable. Ces 2 mêmes qualificatifs s'appliqueraient aussi à ses propos concernant ses boutons sur le visage, sauf que, là, ce n'est pas la traduction qui est en cause ! Et la traduction n'est pas en cause non plus, dans la "platitude" du texte, quand Adrien découvre l'amour pour Pandora, ou quand son meilleur copain la lui "fauche" ! Peu crédible, tout ça !
Bref, une fiction écrite par une femme qui a cru que, étant mère de 4 enfants, elle connaissait suffisamment bien les ados pour écrire à la place de l'un d'eux. On ne peut vraiment pas dire que ce soit une réussite. Et pourtant, apparemment, ce livre a eu du succès, peut-être suscité par les ados eux-mêmes, qui n'ont pas une expérience suffisante de la vie pour en voir tous les aspects négatifs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Soundandfury
  24 juin 2012
Sous la forme d'un journal intime, roman jeunesse plein d'humour qui met en scène un ado, lequel se tient pour un grand intellectuel et tente de porter dans son journal intime un regard pénétrant sur le monde et en particulier sur sa famille. Ah, la candeur de la jeunesse...
_______________
Adrian Mole a un peu plus de 13 ans et des prétentions intellectuelles. Il lit beaucoup, écrit des poèmes et espère devenir rapidement célèbre. Il n'en néglige pas pour autant la chair car Adrien est un grand esprit, scientifique et rigoureux, il mesure l'angle entre ses oreilles et son visage et n'oublie pas de mesurer, en général, tout ce qui peut se mesurer à cet âge chez un garçon. Il livre aussi une bataille acharnée contre ses boutons.
Ego-centré, la plupart du temps, Adrian n'oublie pas pour autant de porter un jugement sur le monde extérieur. Ses parents, notamment, en prennent pour leur grade! Son père est un looser, chômeur, trop nul pour retenir sa femme, laquelle s'enfuit en laissant mari et fils se débrouiller.
Abandon maternel qu'Adrian, blasé, accueille avec désinvolture: voilà ce que c'est de se prendre pour une femme moderne, d'aller à des réunions féministes, de lire des romans et de croire qu'une femme peut à la fois travailler et avoir des orgasmes (ndlr : pas forcément en même temps. ça nuit à la productivité).
Qu'une faible femme se farcisse la tête de telles niaiseries et voilà le résultat. En attendant, c'est à Adrian de gérer le quotidien. Surveiller le chien, un psychopathe fugueur, surveiller son père qui se laisse aller, surveiller un petit vieux dont il se charge bénévolement. Brûler méthodiquement les factures qui arrivent dans la boîte aux lettres et en parallèle, s'occuper de sa propre vie sentimentale...
"We exchanged our first really passionate kiss. I felt like doing a French kiss but I don't know how it's done so I had to settle for an ordinary English one."
Du travail en perpective!
Que c'était drôle, léger, piquant , ce petit bouquin. Anglais quoi.
Tous les personnages récurrents, une dizaine, sont délicieux et caricaturaux à souhait. Difficile de ne pas sourire au moins une fois par page.
Le gamin est extra, à la fois enfant et adulte, certaines de ses réflexions, candides ou radicales, sont de petits coups de griffes amicaux aux adultes que nous sommes. L'âge de raison se fait malmener et c'est tant mieux.
Ce volume est le premier d'une série, que je suivrai peut-être, si j'en ai l'occasion.

Lien : http://talememore.hautetfort..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
yuukikoala
  29 avril 2014
Quand j'étais petite j'adorais ce livre. C'était un de mes préférés, je ne jurais que par lui et tout et tout. Enfin non pas à ce point mais presque. Il faut dire que j'avais raison en un sens, déjà la couverture est trop classe je trouve, ensuite si on omet les sous-entendus racistes, homophobes et sexuels, ce livre est vraiment bien et drôle. Bon, j'abuse un peu, y a pas tant de sous entendus racistes et homophobes que ça. Juste une sur quelques pages. Mais bon. L'histoire est simple : Un gamin pris dans une histoire de divorce, dans l'adolescence (et c'est d'ailleurs fou, mais y sait même pas ce qu'est l'acné et y parle de mal nutrition. Ca m'a fait trop bizarre), et dans pleins de trucs encore mais tous liés à l'adolescence. Adrien est sympa, franchement, il y beaucoup de phrases chez lui qui m'ont fait rire, mais y en a d'autres qui m'ont fait grincer des dents. En plus, je sais pas, mais même si j'ai été très naïve à son âge, je l'étais pas comme lui. Donc, en fait, j'avais l'impression qu'il avait entre sept et seize ans. Mais pas quatorze ans. Bon, et puis les autres personnages étaient pas très intéressants, sa mère qui trompe son père, son père qui déprime et qui s'occupe super pas de son gosse, le chien était drôle, la grand mère pas intéressante, Pandora, fade, etc. Et puis finalement, au moment ou il y a eut une énième remarque grincante, j'ai laissé tomber. Je me disais que ça servait à rien de lire un tel bouquin qui ne se finissait pas, qui trainait en longueur même si généralement les journaux se lisent vite. Alors, j'ai sauté jusqu'à la fin, et je me suis rendue compte que ça devenait de pire en pire, et là, je me suis demandé une chose : Comment j'ai fait étant petite pour ne pas voir tous les sous-entendus bon sang de bon soir ?! Ce livre était super malsain, et la fin vaux rien. On dirait le début en fait. Youpi. Bref, j'ai laissé tomber.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
c.brijsc.brijs   13 novembre 2011
Je me sentais l'âme en révolte alors j'ai mis des chaussettes rouges. C'est strictement interdit, mais maintenant je m'en fiche!
Commenter  J’apprécie          140
miss-leamiss-lea   17 août 2010
"c'est bien ma veine d'avoir une mere qui s'affirme!"
Commenter  J’apprécie          150
CheshiresCatCheshiresCat   10 mars 2019
None of my teachers at school have noticed that I am an intellectual. They will be sorry when I am famous. There is a new girl in our class. She sits next to me in Geography. She is all right. Her name is Pandora, but she likes being called "Box". Don't ask me why.
Commenter  J’apprécie          20
SoundandfurySoundandfury   24 juin 2012
We exchanged our first really passionate kiss. I felt like doing a French kiss but I don't know how it's done so I had to settle for an ordinary English one.
Commenter  J’apprécie          30
CheshiresCatCheshiresCat   06 avril 2019
Bert was in a terrible state. He had lost his false teeth. He had them since 1946, they have got sentimental value for him because they used to belong to his father.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : journal intimeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14778 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre
.. ..