AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de eco


eco
  03 décembre 2013
Les Who ont parlé à leur génération et ont marqué de leur emprunte Rock & Roll les années '60 et '70. Je ne suis pas un grand fan du groupe mais je suis un grand fan d'autobiographies car, pour peu qu'elles soient écrites sans concessions on y apprend beaucoup de choses sur la vie de l'intéressé et l'époque (ou les époques) qu'il a traversé. de plus, c'est l'auteur lui-même qui choisit ce qu'il raconte, ce qui est loin d'être un gage de sincérité mais je préfère les mensonges de l'intéressé plutôt que ceux d'une tierce personne, et on a moins l'impression d'être un voyeur indélicat comme c'est parfois le cas en lisant des biographies non autorisées de gens qui connaissent des gens qui étaient le voisin de la personne en question.
"Who I am" est écrit sans concession à tel point que j'ai eu un peu de mal à entrer dans la vie d'un Pete Townshend égocentrique, vaniteux et grincheux. Mais au fil des pages, cette manière de se décrire sans fioriture ni ornement est finalement tout en son honneur; Pete Townshend nous plonge dans son univers talentueux et névrosé; on y apprend quand même pas mal sur les coulisses du groupe et sur le grand-écart constant entre sa vie de rockstar et sa vie de famille qu'il essaye (plus ou moins) de préserver. On y apprend aussi l'importance à ses yeux de "Tommy", le 1er opéra-rock des Who qui, dès sa création, deviendra en quelque sorte le fil rouge du groupe et de Pete Townshend. le guitariste se révèle plus sympathique que prévu et son histoire est passionnante donc si vous aimez les Who ou si vous aimez les biographies ou si vous aimez les deux, vous ne perdrez pas votre temps en vous plongeant dans la vie de l'auteur des génériques des "Experts"! (Whoooooooooo are you? hou hou, hou hou…)
Commenter  J’apprécie          110



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (10)voir plus