AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782262071219
336 pages
Perrin (01/03/2018)
4.14/5   21 notes
Résumé :
Impliquant plusieurs millions de soldats allemands et soviétiques, plus de dix mille tanks et canons automoteurs, ainsi que des milliers d'avions, la bataille de Koursk fut l'une des plus grandes joutes de la Seconde Guerre mondiale. Rarement autant d'hommes, autant de matériels ont été engagés, et détruits, en si peu de jours et dans un tel espace. Koursk offre ainsi un échantillon concentré de la virulence du conflit germano-soviétique.
Pourtant, et bien qu... >Voir plus
Que lire après Koursk, 1943Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Eu egard a sa brievete et aux dimensions limitees de son theatre, la bataille de koursk est la plus sanglante de la 2eme guerre mondiale et sans doute de toute l'histoire. Rarement autant d'.hommes, autant de materiels ont ete detruits en si peu de jours. c'est nullement la contre-preparation qui ac
Commenter  J’apprécie          320
Roman Töppel est docteur en histoire. Il est né à Bautzen en Allemagne et signe ici « Koursk, 1943, la plus grande bataille de la seconde guerre mondiale« , un ouvrage salutaire en des temps troublés, notamment en Russie où l'histoire est pris au piège du pouvoir politique et de sa doxa. L'auteur démystifie cet immense affrontement en partant du postulat suivant : tous les témoignages de généraux et de maréchaux, qu'ils soient du côté allemand ou russe, sont faux. On a instrumentalisé cette victoire soviétique à la Pyrrhus pour glorifier Staline et l'Union soviétique. Aujourd'hui, encore en Russie Poutinienne, et c'est de ce point de vue édifiant, remettre en cause certains fondamentaux de la propagande soviétique sur cette opération allemande qu'est « Citadelle » et la fameuse bataille de Koursk en Juillet-Août 1943 à l'Est, c'est contrevenir aux devoirs envers son pays, la Russie. Ainsi beaucoup d'historiens russes ou allemands qui ont travaillés sérieusement sur cette question sont censurés en Russie. Cette immense bataille vit s'affronter plusieurs millions de soldats allemands et soviétiques, plus de dix mille blindés et canons automoteurs, ainsi que des milliers d'avions. Rarement autant d'hommes, autant de matériels ont été engagés, et détruits, en si peu de jours et dans un tel espace. La bataille de Koursk s'achève sur une défaite allemande. Aucun des buts poursuivis à l'été 1943 n'a été atteint par les Allemands. S'en suit une contre offensive russe de grande ampleur qui ne s'achèvera véritablement que dans les ruines de Berlin en avril/mai 1945. La force de ce livre c'est sa démonstration magistrale des nouveaux apports de la recherche concernant bien des aspects de la bataille de Koursk. Un affrontement décisif pour la victoire soviétique et à contrario pour la défaite nazie mais Töppel n'hésite pas à bousculer les légendes et parti pris pour nous offrir une vision renouvelée de ce drame humain. La traduction de Jean Lopez fait le reste. On apprend beaucoup de choses. C'est pour moi un des livres d'histoire à recommander en cette année 2018. Une leçon d'histoire.
Lien : https://thedude524.com/2018/..
Commenter  J’apprécie          200
La plus grande bataille de la seconde guerre mondiale s'est soldée par une défaite de l'armée allemande, L'auteur nous décortique en trois phases cette monstrueuse bataille. Dans un premier temps il expose le plan allemand Citadelle et les buts recherchés, Il ne seront jamais atteints. Il nous montre ensuite la mise en place défensive des forces soviétiques.
Sont ensuite décrites les forces en présence, personnels et matériels avec leurs qualités et défauts. On constatera très vite que la supériorité tant au niveau technique que du commandement allemand n'à pas réussit à venir à bout de la masse en effectifs pléthorique des soviétiques.
Enfin l'auteur fait le point sur différentes conclusions historiques erronnés prises principalement sur des documents de propagande soviétique.
Au final, ce livre est d'une grande érudition et très dense. L'auteur a fait ici un travail de recherche phénoménal.
Commenter  J’apprécie          121
Brillant exercice de démontage des récits de propagande à l'aide des archives historiques disponibles, mise en perspectives des chiffres souvent totalement farfelus, critiques acerbes des récits des généraux “écrivains de leur gloire et mémoire“. Un exercice salutaire.
Commenter  J’apprécie          80


critiques presse (1)
LeFigaro
23 mars 2018
Roman Töppel propose un nouveau regard sur la bataille qui a fondé le mythe de la supériorité du socialisme soviétique.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Pour les Allemands, la question se pose ainsi : compte tenu des pertes irremplaçables des deux campagnes précédentes – 1941 et 1942 – et de la lourde défaite du début 1943, quelle stratégie doit-on et peut-on adopter sur le front de l’Est ? La Wehrmacht doit-elle repartir à l’attaque au printemps, dès que possible, afin de prévenir l’offensive soviétique attendue et conserver l’initiative ? Cette solution aurait l’avantage de lui laisser le choix du lieu. Ou bien est-il préférable de rester dans un premier temps sur la défensive et d’attendre l’assaut de l’Armée rouge ?
Commenter  J’apprécie          30
L’armée rouge devait sacrifier 5 hommes, 5 chars, 5 avions pour en détruire un en face.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : seconde guerre mondialeVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus

Autres livres de Roman Töppel (1) Voir plus

Lecteurs (72) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3162 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..