AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Minh Tran Huy (Éditeur scientifique)
EAN : 9782742775545
134 pages
Éditeur : Actes Sud (30/04/2008)
3.94/5   25 notes
Résumé :

Enfant, Minh Tran Huy a découvert les contes vietnamiens avec ravissement, comme on ouvre peu à peu des fenêtres sur un monde inconnu et pourtant familier : le pays des origines. Séduite par leur mélancolie douloureuse, elle s'en est souvenue au moment d'écrire La Princesse et le Pêcheur, un roman dans lequel deux jeunes gens liés au Viêtnam d'une façon différente trouvent - ou s'inventent - une m... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Ortie27
  07 septembre 2021

J'ai découvert une autrice talentueuse et prolifique : Minh Tran Huy qui est française et a découvert son pays d'origine, le Vietnam à travers les contes que lui racontait sa grand-mère quand elle était enfant, dans un français mal maîtrisé.
C'est alors qu'un Viêtnam imaginaire est né, et celui-ci n'existe que dans l'esprit de MTH.
Son éditrice chez @actessud qui avait aimé son roman : La princesse et le pêcheur (que je vais lire prochainement) lui a proposé d'écrire un florilège de contes vietnamiens, c'est ce livre que j'ai eu entre les mains et que je viens de dévorer qui pourrait représenter le cahier que s'échangent les amoureux Lan et Nam.
Comment rester de marbre à la lecture de ses 18 contes très courts et si délicats. Il y en a pour tous les goûts : contes philosophiques, fables chantant des amours impossibles, des héroïnes sacrifiées, des bonheur éphémères et des malentendus tragiques. Et souvent, cela finit mal, ce qui est traditionnel pour un conte Vietnamien.
Vous trouverez dans ce livre de conte : 
L'homme et l'esprit maléfique qui régnait en maître absolu sur le monde. Les deux frères Tan et Lang qui perdent tout suite à un incendie et qui sont recueillis par leur oncle Luu. La légende du roi Huong Vuong et de ses 20 fils qui pour choisir son successeur demande à toute sa progéniture de confectionner LE gâteau qui ravira son palais. La légende expliquant pourquoi la mer est salée. Un autre racontant la naissance du moustique.
En passant par un conte ressemblant à Cendrillon. Et comment les origines du peuple Vietnamien.
C'était très intense, on est sur un 130 pages, et c'était tellement bon, tellement régressif, tellement inspirant. Beaucoup de sagesse et de dureté et une galerie de personnages aux vertus où défauts accentués bien typique des contes forcément. 
Je vous conseille ce livre et je vais prochainement lire : La princesse et le pêcheur et les inconsolés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          201
Lucilou
  31 mars 2021
Dans "La Princesse et le Pêcheur", Nam et Lan se racontent et s'échangent des contes et des légendes vietnamiens, de ce pays qu'ils portent -différemment- en eux. Avant de disparaître, le jeune homme offre même à son amie un petit carnet de cuir noir dans lequel il a commencé de réunir de ces récits sans parvenir toutefois au bout de sa mission... Lan l'achèvera pour lui quelque temps plus tard au cours d'un voyage au Viêt-Nam.
En nous offrant "Le Lac né en une nuit et autres légendes du Viêt-Nam", Minh Tran Huy permet à la réalité de prolonger la grâce de la fiction et c'est si peu fréquent que c'est un cadeau précieux. Elle comble aussi la curiosité et la frustration des lecteurs auxquels ses personnages ont, dans chacun de ses romans, délivré quelques contes en fragments. Enfin, les légendes qui ont tant hanté Lise, Anna, Lan et Nam sont venues à nous, elles vont pouvoir nous hanter à notre tour. Les histoires sont parfois des fantômes plus bavards que les autres.
J'ai eu un tel coup de foudre pour la plume et la sensibilité de Minh Tran Huy, j'ai tant aimé "Les Inconsolés", "La double vie d'Anna Song" et "La Princesse et le Pêcheur" -qui emprunte d'ailleurs son titre à l'une des plus belles et des plus poignantes légendes du recueil- que je ne pouvais pas passer à côté de ce "Le lac né en une nuit et autres légendes du Viêt-Nam". Ce livre, j'en étais convaincue: il me le fallait.
Et s'il n'y avait que cela, encore, pour me convaincre... Mais il m'a fallu compter sur mon amour des contes et des légendes traditionnelles dont j'aime toujours autant la grâce et les épines et sur la fascination qu'exerce sur moi le Viêt-Nam et son Histoire depuis "Indochine" de Régis Wargnier...
Se plonger dans "Le lac né en une nuit et autres légendes du Viêt-Nam" c'est découvrir des récits tristes mais doux, teintés d'amertume et de nostalgie, qui laissent planer bien après leur dernier mot un sentiment diffus de perte, une mélancolie sourde et poignante. Ils sont cruels le plus souvent mais cette cruauté est enchâssée dans le récit avec un tel raffinement, une telle délicatesse -elle confine à la pudeur!- que la blessure paraît légère, bénigne. Elle finit par tuer pourtant, sans bruit et en douceur.
Pas ou presque pas de fins heureuses pour ces contes qui comportent pourtant leur part de magie: on y rencontre des dragons et des princesses belles comme le jour, de bons génies et des tyrans sanguinaires, des amoureux fous et des animaux fabuleux. Si certains d'entre présentent des motifs que l'on retrouve dans de nombreuses traditions ("Tâm et Càm" rappelle Cendrillon alors que "Le royaume des Immortelles" met en scène un motif que l'on retrouve très souvent dans l'imaginaire celtique auquel je tiens tellement), la plupart d'entre eux ont une portée étiologique passionnante et sont autant de chemins qui mènent à la compréhension de l'identité vietnamienne.
C'est beau et poétique. C'est riche et chatoyant. C'est beau même avec tant d'issues tragiques.
Bien entendu, comme dans tous recueils, il y a des légendes qui frappent plus que d'autres. Ici, bien que je puisse dire avoir tout aimé, j'ai eu mes plus belles, mes favorites: "Betel, chaux et noix d'arec", "Le Royaume des Immortelles", "L'ombre du père", "Le rocher de l'attente", "L'arbalète magique" (et c'est sans rapport aucun avec une certaine légende occidentale dont je chante souvent la louange à base d'une autre arme magique!) et surtout, surtout "La Princesse et le Pêcheur".
Comme un cercle enfin refermé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
mariech
  04 avril 2016
Le lac né en une nuit est le titre d'un conte vietnamien célèbre , c'est aussi le titre de ce livre , recueil de contes que nous transmet l'auteur , romancière française d'origine vietnamienne par ses deux parents .
Elle nous confie dans une préface émouvante que ces contes , elle les a entendu maintes fois pendant son enfance , raconté par ses parents nostalgiques du sol natal .
Quel meilleur moyen que les contes pour découvrir un pays lointain , une autre civilisation , dans ce cas précis asiatique .
Les contes parlent d'un pays , de leurs habitants , de leurs coutumes , de leurs différences et malgré tout ont un côté universel , savez vous par exemple qu'il existe une version de Cendrillon , d'origine chinoise qui date de plus de trois mille ans ?
Personnellement depuis quelques années je suis à la recherche de contes du monde entier , une recherche parfois frénétique en bonne passionnée , je ne pouvais pas passer à côté de cette belle découverte que sont ces contes vietnamiens , tour à tour poétiques ou cruels , étonnants par leurs différences ou au contraire par leur familiarité
Une très belle découverte , un beau travail de la part de l'auteur qui a retravaillé ces contes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Gaia7
  16 mai 2016
Il s'agit d'un recueil de contes Vietnamiens, retransmis ici par Minh Tran Huy, une jeune femme dont les origines Vietnamiennes lui ont été contés par ses parents ainsi que sa grand mère. C'est à travers ces contes qu'elle a toute petite commencé à se rapprocher de son pays d'origine.
C'est donc ici un recueil, qui se lit particulièrement bien, l'écriture est belle, poétique, avec un brin de mélancolie, des histoires qui s'achèvent souvent sur une fin triste...
Un très beau recueil, un beau moment de poésie.
Commenter  J’apprécie          80
Bookworm84
  20 septembre 2012
Minh Tran Huy est une romancière française née de parents vietnamiens. Elle explique dans la préface de ce recueil que les contes vietnamiens ont été pour elle son premier contact avec ce pays qu'elle portait en elle. A la demande de son éditrice, elle a rassemblé plusieurs de ces légendes et nous les raconte dans le Lac né en une nuit et autres légendes du Viêtnam.
Le recueil comporte près d'une vingtaine de courts récits issus de ce pays d'Asie, des textes emplis de dragons, de tortues féeriques, de sages ermites, de trésors fabuleux, et de belles princesses immortelles. On y découvre l'histoire fort triste, mais très belle, de la La princesse et le pêcheur où une jeune princesse est charmée par le chant d'un pauvre pêcheur. On apprend Pourquoi la mer est salée avec le récit de la vie de deux frères aux caractères opposés. On découvre comment se déroula la Naissance du moustique, où l'amour démesuré d'un homme pour sa femme est bien mal récompensé. Dans Les deux génies et la princesse, la dispute incessante de deux esprits de la nature pour la main d'une princesse enclenche chaque année la mousson.[Lire la suite de la critique sur le site de Fées Divers]
Lien : http://feesdivers.fr/chroniq..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
soleil23soleil23   24 mars 2012
Comment la mer devint salée


Il y a très longtemps vivaient deux frères, modestes pêcheurs : autant l'aîné, Seo, était de nature hypocrite et envieuse, autant son cadet, Tâm, était pur de traits comme de coeur. En ces temps-là, on pouvait nager dans la mer les yeux grand ouverts car elle n'était pas salée. À la mort de leur père, Seo déposséda son frère et ne lui laissa que quelques filets usés. Mais Tâm ne perdit pas courage et continua à travailler avec ardeur. Pour le récompenser, un génie lui apparut et lui confia une corbeille et la formule magique pour obtenir du précieux sel. Ce fut la fin de la misère pour Tâm. Son frère ne le supporta pas, il lui vola la corbeille une nuit et prit la mer. Pour son malheur...

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AnseaAnsea   07 avril 2017
Savez-vous d'où viennent les moustiques, qui pullulent au Viêtnam? Une légende raconte qu'ils sont nés de circonstances bien particulières... Tout commença avec un couple de paysans pauvres.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Minh Tran Huy (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Minh Tran Huy
Scruter les passions humaines, se placer du côté de la victime ou dans la tête de l'assassin… les journalistes, écrivains et historiens se sont toujours passionnés des faits divers. Récemment les affaires Xavier Dupont de Ligonnès, Laetitia, ont inspiré de nombreuses plumes. Il y a plus longtemps, Alexandre Dumas, Stendhal, Marguerite Duras, se sont aussi appropriés des faits réels pour les mettre en mots.
Que peut apporter un écrivain à une histoire vraie ? Comment expliquer le succès médiatique de telles affaires ? Faut-il y voir une réhabilitation du genre ?
Ivan Jablonka, historien, écrivain, auteur notamment de “Laetitia ou la fin des hommes”, ed. Seuil / réédition Points.
Thibault Raisse, l'un des auteurs de l'enquête de Society sur l'affaire Xavier Dupont de Ligonnès.
Minh Tran Huy, écrivaine et journaliste, auteure de “Les écrivains et le fait divers, Une autre histoire de la littérature”, éd. Flammarion, “La Double Vie d'Anna Song”, éd. Babel et “Les inconsolés”, Acte Sud
L'invité des Matins de France Culture. Comprendre le monde c'est déjà le transformer(07h40 - 08h00 - 2 Juillet 2021) Retrouvez tous les invités de Guillaume Erner sur www.franceculture.fr
+ Lire la suite
>Coutumes, savoir-vivre, folklore>Folklore>Littérature populaire orale (601)
autres livres classés : Contes vietnamiensVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quand les femmes mènent l'enquête ...

Dans "Poulets grillés" de Sophie Henaff, le premier tome d'une série française, la commissaire dirige une équipe de bras cassés. Son prénom est associé à "de Bretagne".

Anne Capestan
Carole Evans
Stephanie Plum
Hannah Swensen

12 questions
70 lecteurs ont répondu
Thèmes : romans policiers et polars , humour , femmesCréer un quiz sur ce livre