AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782877308014
374 pages
Editions Philippe Picquier (29/09/2005)
3.77/5   40 notes
Résumé :
Enquête du mandarin Tân : 3ème volume

A l'ombre de l'échine minérale du dragon qui sommeille dans la baie d'Ha Long, des cadavres décomposés semblent refuser leur mort et vouloir prendre part aux affaires des vivants. Un naufrage ressuscite les héros mythiques de batailles révolues, tandis que des cimetières subissent des pillages aussi mystérieux que profanateurs. A l'aube de ce XVIIe siècle qui voit le Viêtnam accueillir comptoirs portugais et mis... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,77

sur 40 notes
5
2 avis
4
3 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

lokipg
  14 août 2019
Le mandarin Tân a du pain sur la planche, ce sont pas moins de trois affaires qui lui tombent sur les bras ! Un navire qui se fait couler par des pirates à l'embouchure d'un fleuve. Bilan : deux victimes et une cargaison volée. L'équipage survivant jure que ce sont des morts vivants qui ont fait le coup ! Ensuite, un homme est égorgé dans sa chambre, pourtant fermée de l'intérieur. Et enfin, ce sont des pierres tombales qui disparaissent mystérieusement du cimetière.
Mais que se passe-t-il dans la province de Haute Lumière ?
Après deux enquêtes du mandarin Tân coécrites avec sa soeur Kim, Thanh-Van Tran-Nhut reprend seule les rênes de la série. Et je ne sais pas si c'est lié, mais j'ai constaté un petit changement dans ce tome, qui n'est pas pour me déplaire. En effet, je trouve que l'histoire du Vietnam est plus mis en avant que dans les précédent romans. Il est beaucoup question, notamment, des rapports entre l'orient et l'occident : échanges commerciaux avec les marchands portugais et premiers contact avec les missionnaires jésuites. On aura également une comparaison entre les avancées scientifiques asiatiques et européennes. Ces informations vraiment intéressantes sont distillées sans lourdeur au fil du récit. Elles nous permettent d'en apprendre plus sur un contexte historique assez obscur pour le lecteur occidental (le Vietnam du 17e siècle) et c'était vraiment ce qui manquait dans les tomes précédents.
Quant à l'intrigue principale, elle est plutôt bien ficelée. On sent dès le départ des liens entre les trois affaires, mais le véritable motif restera obscur un bon moment. Les personnages secondaires sont bien travaillés, en particulier dame Aconit et le missionnaire français Hsiu-Tung (en effet, les jésuites adoptaient souvent un patronyme local en plus d'apprendre la langue et les coutumes du pays qu'ils visitaient). J'ai bien aimé aussi une scène en particulier, digne d'un film de kung-fu, qui tranche avec le reste du roman. Pour cette raison, peut-être qu'elle ne plaira pas à tout le monde, mais moi j'ai adoré ce passage.
La Poudre noire de maître Hou m'a beaucoup plu. J'espère que la dynamique de la série va continuer car, jusqu'à présent, je trouve qu'elle ne fait que se bonifier au fil des tomes.
Lien : http://lenainloki2.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
LePamplemousse
  07 août 2013
Troisième tome des aventures du mandarin Tân, c'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé notre jeune magistrat et ses acolytes, le lettré Dinh et le docteur Porc pour de nouvelles péripéties policières.
Cette fois, il s'agit de comprendre comment ce qui semble être des morts-vivants ont pu attaquer un bateau, mais il faudra aussi résoudre le meurtre d'un homme dans sa chambre fermée de l'intérieur tout en enquêtant sur des vols étranges dans les cimetières de la ville vietnamienne dans laquelle nos héros officient.
Le roman nous permet une fois de plus d'être entièrement plongé dans une ambiance historique particulière (le Vietnam) et dans l'univers des alchimistes et des taoïtes.
Le docteur Porc quant à lui, nous emmène dans toutes les gargotes de la ville et les descriptions des plats locaux sont à frémir d'horreur (la soupe de riz au sang caillé est le summum de la gastronomie pour ce brave médecin !).
Les traditions et superstitions locales ont une fois encore une place de choix dans ce roman.
Toujours aussi passionnantes et drôles, je ne me lasse pas des frasques du mandarin Tân.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
jfponge
  08 mars 2015
Le cinquième volume des enquêtes du mandarin Tân le montre aux prises avec de nombreux mystères : un comte est retrouvé la gorge tranchée, noyé dans son sang, des jonques sont attaquées par une armée de morts-vivants, des cadavres surgissent de leurs tombes et dérobent les stèles funéraires, des marchandises précieuses disparaissent au nez et à la barbe de l'administration. Dans le cadre somptueux de la baie du Dragon (la fameuse baie d'Ha Long), Tân, accompagné de son fidèle acolyte le lettré Dinh, va déjouer les traquenards de deux jeunes et belles femmes trop passionnées par leurs idéaux. le combat final, qui associe la puissance et la magie du Kung-fu, verra notre héros bien près de succomber, mais il sera sauvé in extremis par l'amour d'une belle guerrière. Beaucoup de poésie dans ce volume, très bien écrit comme d'habitude, qui ravira les amateurs d'énigmes policières tout autant que d'aventures guerrières aux pays des arts martiaux. En solo comme en duo, une réussite de plus des très talentueuses soeurs Tran-Nhut...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
majero
  19 mars 2017
Suis-je un peu trop confucianiste et pas assez taoïste, mais cette nouvelle aventure du mandarin Tân, bien que plaisante, ne m'a guère passionné.
Madame Aconit, la belle et féline gardienne de prison et Madame Libellule, charmante épouse du vieil eunuque Clémence sont elles liées aux crimes et au vol de stèles funéraires que le jeune mandarin Tân et son ami le lettré Dinh doivent élucider?
Commenter  J’apprécie          60
Galirad
  30 janvier 2015
Rares sont les romans policiers n'étant pas ancrés dans le monde contemporain : celui-ci en fait partie puisque l'histoire se déroule au début des années seize cents.
Là n'est pas sa seule originalité ! Ici point de commissaire mais un mandarin, point d'inspecteur mais un précieux lettré répondant au nom de Dinh. le pittoresque du roman s'étend jusqu'à ses auteurs, car il est écrit à plusieurs : les soeurs Tran-Nhut.
Même si au départ toutes ces nouvelles données déroutent franchement, le lecteur s'adapte assez rapidement. L'ambiance d'Asie du sud-est est incontestablement bien rendue et offre une réelle fraîcheur à la composition. Cependant, l'intrigue manque un peu de pertinence et sans doute aussi de crédibilité.
Heureusement que le roman est délicatement teinté de poésie extrême-orientale, poésie se mariant merveilleusement bien avec une certaine inconsistance générale.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
edwige31edwige31   11 août 2012
Comme une carpe énorme tournant dans un étang trop exigu, le docteur Porc allait venait entre les étagères dégarnies de la boutique avec des claquements de langues irrités.
-Comment se fait-il qu'on ne trouve plus des ingrédientsde base comme la cannelle? avec quoi voulez vous que je soigne les maux de ventre?
Émergeant de derrière le comptoir en bois patiné, Monieur Sum, l'apothicaire , suggéra :
- vous pouvez toujours essayer ces lombrics que je viens de recevoir. eux aussi aident à réduire les ballonnements intestinaux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Thanh-Van Tran-Nhut (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thanh-Van Tran-Nhut
Thanh-Van TRAN-NHUT, invitée du Festival Rochefort Pacifique, présente son dernier roman KAWEKAWEAU
autres livres classés : viêt-namVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2414 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre