AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2859208925
Éditeur : Le Castor Astral (27/10/2011)

Note moyenne : 2.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Tomas Tranströmer (1931-2015) est né et mort à Stockholm. Il a reçu le prix Nobel de littérature en 2011. Son ouvre est traduite en plus de soixante langues. En France, Le Castor Astral est son éditeur historique depuis 1989. " Un poète de première importance, d'une incroyable intelligence. Je lui ai emprunté plus d'une métaphore. " Joseph Brodsky, prix Nobel de littérature 1987 " Une poésie visionnaire. Une étonnante maîtrise de l'image. Une coupe vive dans la réal... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   28 mars 2015
A deux heures du matin : clair de lune. Le train s’est arrêté
au milieu de la plaine. Au loin, les points de lumière d’une ville
qui scintillent froidement aux confins du regard.

C’est comme quand un homme va si loin dans le rêve
qu’il n’arrive à se souvenir qu’il y a demeuré
lorsqu’il retourne dans sa chambre.

Et comme quand quelqu’un va si loin dans la maladie
que l’essence des jours se mue en étincelles, essaim
insignifiant et froid aux confins du regard.

Le train est parfaitement immobile.
Deux heures : un clair de lune intense. Et de rares étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
coco4649coco4649   07 novembre 2015
OISEAUX DU MATIN


Je réveille la voiture
au pare-brise saupoudré de farine.
Je revêts mes lunettes de soleil.
Le chant des oiseaux s’obscurcit.

Tandis qu’un autre homme achète un journal
au kiosque de la gare
non loin d’un grand wagon de marchandises
entièrement rougi par la rouille
et qui scintille au soleil.

Pas de vides nulle part ici.

À travers la tiédeur printanière, un corridor glacial
où quelqu’un vient à grands pas
nous dire qu’on le diffame
même en plus haut lieu.

Par une porte dérobée dans le paysage
la pie arrive
noire et blanche. Oiseau de Hel.
Et le merle qui s’agite de-ci, de-là
jusqu’à charbonner tout le dessin,
à part ces habits blancs sur une corde à linge :
un chœur de Palestrina.

Pas de vides nulle part ici.

Merveille que de sentir mon poème qui grandit
alors que je rétrécis.
Il grandit, il prend ma place.
Il m’évince.
Il me jette hors du nid.
Le poème est fini.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Tomas Tranströmer (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tomas Tranströmer
Vidéo de Tomas Tranströmer
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
707 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre