AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Sara Doke (Traducteur)
ISBN : 2811201874
Éditeur : Milady (02/10/2009)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 17 notes)
Résumé :

Enfants, ces trois-là étaient inséparables. Puis Marcus Fenix, Dominic et Carlos Santiago se sont battus côte à côte à Aspho Fields, la bataille épique qui changea le cours des guerres pendulaires. Il y a une autre guerre désormais, une guerre pour la survie même de l'humanité. Mais tandis que la dernière forteresse humaine sur Sera se prépare à un nouvel assaut de la Horde locuste, des... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
finitysend
  09 décembre 2016
GTEARS OF WAR TRAVISS
Une bonne novélisation ...
J'ai passé un très bon moment à la re- lecture de ce roman aux objectifs assez modestes .
Les personnages sont biens construits et l'univers et l'intrigue sont également bien posés.
Je n'ai pas été pénalisé par mon ignorance du jeu vidéo éponyme .
L'auteur démontre clairement son habilitée à mettre en scène des univers de soldats dans une perspective intimiste , car le ton est juste .
L'auteur met en place soigneusement les personnages et l'univers est approché en rapport intime avec eux .
Les nombreuses scènes de combats avec des ennemis variés sont impeccables et cette apocalypse guerrière aux allures de survie , impacte efficacement le lecteur .
Un excellent moment de distraction , dont l'intérêt va bien au-delà de l'intérêt éventuel ou non du lecteur , pour le jeu vidéo .
Sans prétention mais efficace , distrayant et agréable ...
Un bon moment de science-fiction militaire tout de même ..
Commenter  J’apprécie          440
Saiwhisper
  21 mars 2016
J'aime beaucoup lire des romans adaptés de jeux vidéos, car ils me permettent de replonger dans les jeux et d'éveiller mes souvenirs ou, au contraire, apportent plus d'informations sur les personnages ou l'univers. Avec ce premier tome de Gears of War, on découvre un contenu inconnu. C'est une sorte de prélude au jeu.
Ce fut une lecture très intéressante, car elle m'a permis d'apprendre beaucoup de choses comme la création du rayon de l'aube, mais surtout le passé de Dom', Marcus Fenix et Carlos Santiago. Je savais ce qu'il s'était passé pour ce dernier, mais je ne pensais pas découvrir un tel passé. Ce que j'ai lu m'a fait comprendre pourquoi les protagonistes sont si proches... Par ailleurs, j'ai apprécié leur début dans l'armée et leur évolution. Quand on pense à ce qu'ils sont devenus dans le jeu, on constate qu'ils ont parcouru un sacré chemin ! Pour ceux qui craignent de ne rien comprendre au jargon militaire, rassurez-vous : c'est assez compréhensible.
Karen Traviss met très bien en scène les combats. C'est dynamique, efficace et distrait le lecteur. Par contre, je dois avouer que je m'attendais à plus de combats avec les locustes. Au final, il y en a peu : ce sera plus des batailles entre humains. Cela m'a surprise, toutefois j'ai tout de même savouré chaque bataille. Par ailleurs, certaines scènes sont assez émouvantes et d'autres amusantes. Parmi les scènes de guerre rythmées, l'auteure a su judicieusement placer l'humour et le ton de la saga.
J'ai donc été conquise par ma lecture qui m'a appris des choses que j'ignorais. Par contre, peut-être est-il préférable de jouer au jeu pour vraiment apprécier les personnages, l'ambiance et l'univers ? E. C.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32
fnitter
  11 février 2012
Vaut pour les deux épisodes :
Ne connaissant le jeu que de nom, j'ai pris ce livre, non comme une novellisation du jeu, mais comme un roman à part entière.
Il manque quelques explications sur les locustres leur origine et leurs buts et un passage par wiki a été nécessaire.
La narration est un peu froide et présente quelques longueurs.
Néanmoins on suit avec intérêt le combat pour la vie de Marcus, sa puissance, ses faiblesses et ses états d'âme.
De la bonne sf militaire, réaliste pour le monde dans laquelle elle évolue.
Commenter  J’apprécie          80
SebastienCreo
  24 août 2012
Lorsque j'étais plus jeune je cherchais des romans inspirer des films tout genre confondus pour dire que je lisais. Maintenant je suis plus vieux, j'ai moins besoin de ce prétexte pour pouvoir lire étant donné que je lis n'importe quoi. Mon approche au romans inspirer des jeux vidéos que je ne connaît pas quand je pense à Halo de William C. Dietz que j'ai trouvé moyen. Ce roman est dans cette veine. Un jeux ou livre ou les aliens (insectoïde tout comme dans Starship troopers de Robert E. Heinlein) ont envahit la terre. Et des hommes comme Marcus Fenix, Dominic et Carlos Santiago essais des les éléminer. L'auteure Karen Traviss ne nous met pas en contexte; on ne sait ni comment ils ont arrivé ici, ni pourquoi, ni d'où ont-ils pu bien venir ? Seul un fan peut connaître une partie des réponses ou toutes les réponses. le fait aussi qu'on part dans le temps alourdie l'histoire et brisant le rythme de celle-ci.
Commenter  J’apprécie          01
blaknal
  04 février 2014
Etant fan de la série, je dois avouer avoir retrouvé le ton, l'humour et la désolation qui ressortent du jeu,
Un bon moment, un ton en accord avec le monde et son inexorable destinée
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
fnitterfnitter   23 mars 2014
Je ne sais pas pourquoi vous gémissez. Oui les soldats méritent plus de rations que le reste d'entre nous. Ils se battent pour nous protéger, toute la journée, tous les jours. C'est un boulot dur et lourd. Vous voudriez des avortons maigrichons pour nous défendre des Locustes ? Nous serions tous mort à présent. Les femmes enceintes ont plus de rations parce qu'elles aussi en ont besoin, mais le reste d'entre nous -- on vit plus longtemps quand on consomme moins de calorie de toute manière. (...) Pourquoi ne fermez-vous pas tous votre gueule et ne remerciez pas Dieu d'être encore en vie ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
fnitterfnitter   22 mars 2014
Discours de recrutement :
La vie militaire attire les jeunes pour toutes sortes de raisons : le devoir, la camaraderie, donner un sens à sa vie, l'occasion de tester ses limites, apprendre un métier, s'échapper de chez soi, l'aventure... même le patriotisme. Mais aux jeunes qui ne disposent pas d'un foyer aimant et stable, l'armée offre une famille avec toute la sécurité et le sens qui vont avec. Ils désirent une structure, de l'approbation, de l'attention et les règles claires que leurs parents auraient dû leur offrir et que nous pouvons leur donner.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
fnitterfnitter   03 février 2014
Physiquement, les membres des commandos ne sont pas très différents du citoyen moyen, sauf qu'ils sont bien plus en forme lorsqu'on en a fini avec eux. Mentalement, par contre, il sont -- ou ils deviennent -- d'une autre espèce. Nous les entrainons pour qu'ils comprennent et croient qu'ils sont capables de tout faire. C'est l'état d'esprit, la confiance en soi absolue et la ténacité qui les rendent unique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
fnitterfnitter   02 février 2014
Je n'ai jamais rencontré un soldat qui savait qu'il était un héros. Ce n'est pas de la fausse modestie. Ils décident juste de faire quelque chose qui doit être fait selon eux, généralement pour leurs camarades, parce que, s'ils ne le font pas, des gens vont souffrir d'une manière ou d'une autre. Pour eux, cette compulsion est bien plus forte que la peur. Le fait que nous trouvions cela exceptionnel est tristement accablant pour la race humaine. Si c'était le cas, il n'y aurait pas de guerre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
fnitterfnitter   17 décembre 2013
Les fusils et les bombes ne tuent pas les gens. Les scientifiques malins qui conçoivent une meilleure méthode de destructions tuent des gens -- des tas de gens. La plupart de mes soldats ne pourraient pas fabriquer grand-chose de plus mortel qu'une lame ou un arc. Alors vous me pardonnerez si je pense que ça pue quand mes soldats sont traités de "tueurs de bébés" alors que vos collègues cultivés reçoivent des bourses de recherche. Et tout ça avant que vous commenciez à inventer d'autres merdes que vous êtes incapables de contrôler.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Video de Karen Traviss (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Karen Traviss
Star Wars Republic Commando: Trailer
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2783 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre