AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Rosalie Guillaume (Traducteur)
ISBN : 2265069507
Éditeur : Fleuve Editions (12/01/2006)

Note moyenne : 3.97/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Une planète Séparatiste occupée abrite en son sein un centre de recherche sur les armes bactériologiques que quatre troupes de clones sont chargées de saboter. Contraints de s'allier à des indigènes, faute d'effectifs et d'armes. Ils voient rapidement leur mission tourner à l'opération commando. La menace s'amplifie lorsque Darman, le spécialiste des escouades de démolition, se retrouve isolé de ses pairs. Mais sa rencontre avec une Padawan lui redonne espoir... jus... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Skirata
  06 septembre 2017
J'ai eu le coup de coeur pour cette saga, qui m'a surprise par son point de vue. Pas fan de la prelogie, j'aime au moins les clones, tout comme je suis une gaga des pauvres troopers de l'originale. J'ai commencé à faire gaffe à eux avec The Clone Wars seulement (je vous ai dit que je m'en fichais de la prelo!), où j'ai pris conscience de l'état de servitude dans lequel vivent ces braves gars, bien que dans la série - au début surtout- cela ne soit pas soulevé: ces mecs, considérés comme des droïdes (leurs noms sont des numéros de série...) ou des sous-êtres, sont tout ce qu'il y a de plus humain, aussi différents les uns des autres que vous et moi ; ils ont simplement le même patrimoine génétique (pas le même cerveau, pas comme les "clones" de Th. Zahn...). Ces humains ont été créés pour servir de chaire à canon, et cela ne choque personne à commencer par les Jedi. Quel comble pour des gens se disant "Humanistes" que d'employer des esclaves!
Voici mon état d'esprit quand j'ai commencé la saga Republic Commando, sur laquelle j'avais des doutes, étant une adaptation de jeux vidéo. J'ai été prise aux tripes! Ils s'agit de la Guerre des Clones du point de vue de certains clones, et des gens gravitant autour d'eux. Les personnages sont attachants, l'histoire globale des 5 livres est prenante (J'ai lu le 1 en une nuit), bien que les histoires ponctuelles de chaque tome le soient moins. Mais ces histoires ponctuelles permettent de développer les personnages plus que de faire avancer l'intrigue, car K. Traviss aime ses clones et ses Mandaloriens, ça se ressent à chaque page. Sur une base plus ou moins établie, elle a développé la culture mandalorienne, qui a été inculquée aux clones héros par leur sergent Mando'a. Elle a échafaudé par exemple la langue, introduite il me semble dans le jeu vidéo, ne se contenant pas de balancer dans les livres des mots par ci par là, mais des phrases entières (par forcément traduires). Traviss intelligemment se sert de la langue pour nous faire entrer dans l'univers Mando'a, car une langue reflète la culture dont elle fait partie: il n'y a par exemple pas de genre (un mot pour "père" et "mère": "buir"; etc) et les insultes ne sont pas sexistes mais font référence à la stupidité, la saleté, la lâcheté de l'interlocuteur [une liste de vocabulaire, que ce soit militaire ou Mando'a, figure à la fin du tome 2].
Pour mon plus grand plaisir, les Jedi sont dépeints comme des pourritures, des être imbus de leurs personne à qui le pouvoir est monté à la tête. Ils prônent et pratiquent tellement la doctrine du détachement émotionnel qu'ils arrivent à être complètement déconnectés des autres êtres vivants, à commencer par les clones, qu'ils utilisent sans sourciller dans leur guerre sans fin.
Quitte à être un peu trop manichéenne, Traviss ne fait donc aucune concession concernant les Jedi. Et ça fait tellement du bien. Car les films survolent complètement cette dimension de la guerre, et TCW édulcore à fond la condition de vie et le statut servile des clones.

Bref, TCW est gentillet voire stupide (ordre 66). RC est bien plus réaliste, logique et prend aux tripes.
Treviss a d'ailleurs claqué la porte et n'a pas terminé le dernier tome, suite à TCW... (ce qu'elle avait en tête pour ce dernier volume est sur le net ;) )
Au vu des questions éthiques intéressantes qu'il soulève, RC peut être lu comme une saga à part entière de SF. Il est d'autant plus facile d'entrer dedans, et tant que non initié, qu'il n'y a quasiment aucun personnage du film: quelques-uns sont vaguement mentionnés par-ci par-là comme Palpi et Grievous, et aucun Jedi connu ne vient montrer le bout de son nez.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mayartemis
  16 janvier 2016
Totalement frustrée par le dernier film Star Wars qui n'a apporté absolument rien de nouveau à la série, j'ai voulu me consoler avec un livre tiré de la licence. Il y en a beaucoup mais mon choix s'est très vite porté sur la série Republic Commando car elle a été écrite par une auteure que j'aime beaucoup : Karen Traviss. J'ai en effet eu un gros coup de coeur pour sa série Les Guerres Wess'har qu'il faut encore que je relise pour pouvoir écrire une critique digne de ce nom. Et comme je m'y attendais, je n'ai pas été déçue. J'ai retrouvé tout ce qui m'avait séduit lors de ma première rencontre avec l'auteure, transposé dans l'univers Star Wars.
Et l'univers de Star Wars, je l'adore ! Il est tellement riche en cultures différentes, on croise des personnages improbables et des bêtes bizarres, mais c'est pourtant un monde très structuré où la politique est très importante et rythme les films et les livres. Et c'est pour ça que j'ai eu envie de me plonger dans les romans : afin de pouvoir explorer plus en profondeur cet univers si vaste à peine survolé dans les films.
Republic Commando nous plonge ainsi au coeur d'une structure relayée au second plan dans les films : celle des clones qui, dans l'épisode II, devient l'armée de la république. le livre s'ouvre d'ailleurs lors de la bataille de Geonosis où les clones sont envoyés pour secourir Obi-wan, Anakin et Padmé qui y sont retenus prisonniers. le lecteur est ainsi directement plongé dans leur quotidien fait d'explosifs, de noms de code et d'adrénaline et peut voir l'envers du décor, ce que le film ne montre pas. Mais cette introduction laisse vite la place à une autre planète et à la vraie mission, plus dangereuse car le nouveau commando formé va se retrouver seul et devoir se faire extrêmement discret.
Ce qui me fascine avec Karen Traviss c'est que ses récits sont toujours précis, ses descriptions pointus et vraiment réalistes. Rien ne se passe jamais comme prévu, ses personnages doivent sans cesse trouver de nouvelles stratégie et composer avec les moyens du bord. Les manoeuvres sont ainsi complexes et semblent tellement réelles ! le lecteur doit vraiment réfléchir et retient très souvent son souffle devant les actions dangereuses que doit mener le commando.
La psychologie des personnages est elle aussi très poussée. L'auteure réussit à rendre ces clones si anonymes dans le film, terriblement humains dans les livres. le fait qu'ils viennent chacun d'un autre commando et qu'ils n'aient pas eu le même instructeur les rend au final très différents. Avant cette mission, ils ont chacun vécu une vie qui les a changé. Si Niner est sérieux car il a été habitué à être aux commandes, Fi, tout au contraire, ne manque pas une occasion de faire des blagues, tandis que Atin est rongé par le remord. Darman, le clone que l'on suit principalement dans l'histoire, c'est sa rencontre avec la padawan Etain qui va le construire et le dévoiler aux lecteurs. de plus, le récit alterne différents point de vue, ce qui rapproche forcément le lecteur de tous les personnages.
Si la question des clones soulevait déjà des problèmes dans le film, ce livre est définitivement un moyen d'aller plus loin. Est-ce vraiment digne des jedis d'utiliser une telle armée ? Ils ont beau avoir été créé pour ça, n'être que des clones, ils n'en restent pas moins des humains. Ces questions vont surtout être soulevées par la padawan qui accompagne le commando, car elle va avoir beaucoup de mal à les diriger et à les traiter en soldats en sachant qu'ils n'ont pas vraiment eu le choix et pourraient mener une autre vie.
Le film m'a extrêmement déçu car il n'a pas su assouvir ma curiosité pour l'univers de Star Wars vu qu'il n'a apporté absolument rien de neuf (même pas un nouveau petit vaisseau, c'est trop demander ?) Avec le premier tome de Republic Commando j'ai cependant pu découvrir un nouveau point de vu : celui des clones et de leur place très controversée au sein de la république. Et tout ça sous couvert d'une mission vraiment prenante et haletante dont la réussite n'est vraiment pas garantie . Une série a vraiment découvrir si vous aimez l'univers de Star Wars, car personne ne saura autant vous y immerger que Karen Traviss.
Lien : http://bookshowl.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
exarkun1979
  11 août 2012
Hard Contact raconte l'histoire de quatre commandos clones de la République dirigés par une Padawan et qui ont pour mission de saboter une usine d'armes chimiques des Séparatistes. Durant un moment, la mission tourne mal et la padawan et les clones font connaissance. La Padawan se rend alors compte que les quatre clones, malgré qu'ils soient complètement identiques sont totalement différents de caractère.
Le plus intéressant dans ce livre, c'est de voir que les clones sont des humains même s'ils sont des produits industriels. C'est aussi bien de voir qu'ils ont tous une personnalité bien à eux. Il y a même un des clones qui tombe en amour avec la Padawan.
À mes yeux, Karen Traviss est une excellente écrivaine de Star Wars. J'ai lu le second tome des Republic Commando et c'était quand même bien réussi.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SflaggSflagg   15 février 2015
Etain se demanda s'il avait l'air moins sinistre hors de son armure grise que dedans. l'armure lui donnait l'air d'être plus grand et fort qu'il était, mais même sans elle, il était bâti si solidement qu'il était évident qu'il avait passé sa vie à s'entraîner à la force physique et manger des protéines adéquates.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Karen Traviss (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Karen Traviss
Star Wars Republic Commando: Trailer
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2720 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre