AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2212571674
Éditeur : Eyrolles (04/07/2019)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 42 notes)
Résumé :
À 34 ans, Louise se décrit elle-même comme « une mouette croisée avec un poisson rouge », elle virevolte, sans apprendre de la vie, sans chercher à panser les blessures du passé. Aussi, quand son dernier CDD n’est pas renouvelé, Louise s’apprête à chercher un énième emploi, sans envie ni projet précis, pour tranquilliser ses parents et son conjoint, Sam.
C’est sans compter sur sa pétillante amie Claire qui, du haut de son mètre trente-quatre, l’incite à « pre... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (32) Voir plus Ajouter une critique
Elodieuniverse
  08 août 2019
Louise se retrouve au chômage à 37 ans. Elle est à un tournant de sa vie. Son entourage, son conjoint comme ses parents, ont la fâcheuse tendance à régir sa vie. Maintenant STOP! C'est le début du changement. Elle décide de se remettre au dessin et à la peinture. Tout bascule quand elle découvre un matin une toile dans sa cuisine représentant une femme sur une plage. Qui l'a peinte? Elle? Ce tableau va la mener jusque Londres et changer le cours de sa vie...
Les peurs, le manque de confiance en soi pourrissent la vie de Louise. Peu à peu, il va y avoir un renouveau dans sa vie mais les blessures du passé ne sont jamais bien loin. En parallèle, on va suivre l'histoire de Raphaël et Marie. Qui sont-ils et quel rapport ont-ils avec l'histoire? Je vous laisse le découvrir. Louise arrivera-t-elle à donner une nouvelle orientation à sa vie professionnelle et personnelle? Ce livre mêle développement personnel et roman. Vous avez d'ailleurs à la fin du livre un cahier pratique permettant de retrouver la confiance en soi et d'oser affronter ses peurs que vous pourrez remplir. (...)
Ma page Facebook au chapitre d'Elodie
Lien : http://auchapitre.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          271
viedefun
  16 janvier 2019
Ma note : 18,5/20
Vous savez, certains livres sont inspirants et apportent de la joie aux lecteurs, ils sont qualifiés du terme « feel good » par les maisons d'Edition….Et bien « Une vie plus belle que mes rêves » fait totalement partie de cette catégorie ! La plume de l'auteure française Marilyse Trécourt est une très bonne découverte pour moi et je vous recommande chaudement ce livre !
Dans « Une vie plus belle que mes rêves », nous ne sommes pas vraiment dans une romance, ni dans une chick-lit, ni non plus dans un drame mais nous sommes plutôt dans quelque chose de plus « élevé », de plus « spirituel », de plus « inspirant » quant au fait de devoir affronter diverses épreuves de la vie, avec le sourire et parfois avec résilience comme le font ici certains de nos personnages...
Je n'ai pas lu d'autres livres de l'auteure (pour le moment…) mais j'ai cru comprendre que beaucoup de ses oeuvres étaient du même genre : positives et bienveillantes.
Alors, « Une vie plus belle que mes rêves », de quoi qu'ça cause, me direz-vous ? Et bien nous suivons Louise, une femme de 37 ans, qui vit en couple, sans enfants mais avec un chat moche qui pue la crevette et qui a des parents « étouffants » (surtout sa mère).
Notre héroïne a du mal à se stabiliser au niveau professionnel, changeant régulièrement de job (qui n'ont parfois rien à voir avec ses diplômes et la voie logique de ses études : le droit) et d'ailleurs, quand nous débutons le récit, le CDD de Louise n'a pas été renouvelé et la voici au chômage….
Ce livre est découpé en deux styles d'écriture distincts : le premier, avec les chapitres consacrés à Louise, notre héroïne, qui s'exprime à la première personne du singulier, nous partageant ses pensées et ses états d'âmes, à notre époque actuelle.
Le second style, dans un nombre de chapitres moindre, nous suivons, à la 3ème personne du singulier, un jeune couple de lycéens à l'époque des années 90 : Raphael et Marie.
Ces trois destins vont évidemment s'entremêler et le lecteur est entrainé à recoller les morceaux du puzzle des vies décrites ici par l'auteure, sans parler de l'intervention des personnages secondaires dont certains ont une énorme importance en tant qu'éléments déclencheurs dans le sens que veut donner Louise à sa vie maintenant qu'elle se retrouve au chômage et qu'à son âge, 37 ans, elle arrive à un tournent de sa vie et doit faire des choix, sans céder à la pression de son compagnon, Sam, ou de sa mère….
« Une vie plus belle que mes rêves » est un livre assez court, qui fait moins de 200 pages et du coup, il n'y a aucun temps morts dans le récit et nous sommes très vite emportés dans le tourbillon des aventures de Louise, qui pourtant, partait de loin puisque même prendre la voiture pour se déplacer dans la ville de Marseille était toute une aventure pour elle ! (une aventure qu'elle n'osait pas effectuer, d'ailleurs, se reposant sur son compagnon qui lui servait de chauffeur afin de ne prendre aucun risque, de peur d'avoir un accident de la circulation….Vous voyez le genre de personne qu'elle était….).
Je vous recommande totalement ce livre, qui, personnellement, m'a fait un bien fou, malgré quelques passages « tristes » qui auraient pu plomber l'ensemble du livre mais qui, finalement, ont apporté un plus au récit et au message que l'auteure voulait nous transmettre sur le bonheur et la nécessité de prendre sa vie en main (avant qu'il ne soit trop tard…).
Il va sans dire que je note le nom de cette auteure dans mes petits papiers et que « Une vie plus belle que mes rêves » ne sera certainement pas le seul livre que je lirai d'elle, c'est clair !
Lien : https://lespassionsdeviedefu..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
FelicieAussi
  09 août 2019
Bonjour à tous,
Je confirme que chez moi, l'humeur du jour (ou du moment, du mois.. voir du semestre..) me dicte un peu mes lectures. N'ayant pas qu'un seul thème de prédilection, je me ballade dans ma bibliothèque au grès de mon état d'esprit. Et par quelle opération du-Dit-Saint, je me retrouve avec une lecture qui répond aux attentes cachées du moment.
« Une vie plus belle que mes rêves » c'est encore une rencontre avec des mots, des émotions. La Félicie profonde, manque cruellement de confiance en soi et n'aime pas forcément les psys. Alors les livres « qui font du bien » remplissent parfaitement leurs fonctions de temps à autre : des héroïnes comme vous et moi, à qui il arrive des tracas comme à vous et moi et qui se posent à un moment de leur vie des questions sur le moi profond, le-qui-je-suis, dans quel état j'ère etc… pour ouvrir enfin leurs ailes et oser dévoiler leur vraie personne. J'aime, j'aime, j'aime…
Dans ce roman, Louise trentaine bien passée, perd son job avec un consentement évident : c'est normal, elle est nulle, il y a mieux qu'elle etc.. Les premiers jours sont assez rudes, la relation avec chéri-plutôt organisé et stressé en rajoute un peu mais elle décide de prendre un peu de temps pour elle afin de se retrouver. Pour ce faire, quoi de mieux que se re-mettre à ses premiers amours : le dessin et la peinture.
Mais un matin au réveil, elle trouve une toile fraichement peinte dans sa cuisine. Elle n'a aucun souvenir de l'avoir faite mais sait aussi que personne n'a pu entrer chez elle pour l'y déposer. le dessin représente quelque-chose qui lui parle mais aussi étrange soit-il, tout est flou dans son esprit. C'est à partir de là que vont commencer ces drôles d'aventures, semées de rêves troublants, oscillants entre l'irréel et l'imaginaire. Aussi, Louise partira en voyage, découvrira les secrets de ses rêves, rencontrera des personnes qui vont éclairer son chemin.. Arrivera-t-elle à s'affirmer et être heureuse de ce qu'elle est ?
En parallèle et dans le passé, nous suivons deux adolescents qui vont très vite tomber amoureux, d'un amour, beau, profond et sincère pour leur âge.. La vie se chargera de leur avenir, malgré eux.
Les deux histoires vont s'entremêler, au début un peu de manière bancale car on ne voit pas franchement ce que pourrait avoir en commun ces personnages. Et puis au fil des rencontres, des rêves, tout s'éclaire.
Partant d'une histoire presque banale, teintée d'une touche de fantastique et de voyages dans les rêves, Marylise Trécourt nous fera plonger au coeur de nos émotions et de nos peurs. de la plus petite et insignifiante peur, à celle qui nous paralyse le corps tout entier, nous empêche de vivre pleinement et être nous même. Des souvenirs douloureux, des histoires que l'on voudrait oublier.. rangés dans une boite au fond de notre coeur mais.. que deviennent ces boites au fil du temps ?
On n'imagine pas assez que beaucoup de choses partent de notre enfance, d'évènements vécus, de l'éducation que l'on reçoit… nous sommes ce que nous avons appris à être. Il est parfois difficile d'ouvrir ses ailes et d'affronter sa vie ou ses peurs.
Avec l'histoire de Louise, ce roman nous offre les clefs de notre épanouissement : il nous permet de dédramatiser nos actes, nous confirme que nous sommes les seuls maitres de notre bien être, et qu'êtres libres de nos choix, nous permet de vivre pleinement nos rêves.
La fin du livre est agrémentée de petits tests et d'objectifs pour gagner (et garder) cette confiance en soi. L'auteure vous invitera à vous poser les bonnes questions sur votre bonheur, vos qualités et vos capacités cachées – car nous en avons tous. Une manière positive et bienveillante d'aller puiser votre nature et l'exposer aux yeux de votre entourage. En bref, vous épanouir...
Lien : https://felicielitaussi.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Etoilelivresque
  02 juillet 2019
Dans ce roman, nous suivons l'histoire de Louise qui se retrouve une nouvelle fois sans travail après des expériences professionnelles d'ailleurs pas folichonnes. En se mettant à la peinture, elle va se retrouver au fur et à mesure mais va aussi devoir élucider un mystère. Si le roman est en soi vraiment réaliste, on peut observer une certaine note de fantastique derrière une peinture créée par Louise et les événements qui vont la relier avec un certain personnage. Cette touche fantaisiste est vraiment plaisante et se fond dans l'imaginaire de l'autrice.
J'ai aimé le fait que le roman débute sur un message de non-culpabilisation autour des personnes qui n'arrivent pas à trouver leur voie professionnelle/à s'épanouir dans un quelconque travail. Il n'est pas évident de trouver sa voie, bien au contraire et l'autrice ne tente aucunement de mettre son héroïne dans une position culpabilisante face à cela. Au contraire, Louise se sent bien mieux dans son travail et peut grâce à ça se redécouvrir elle-même. Elle met toutefois en scène les remarques habituelles des parents/amis/conjoints du style " que vas-tu faire son travail ??? et le loyer ??? et ceci ??? et ça ?? ". Vous devez déjà avoir entendu ce genre de choses, au moins envers d'autres personnes que vous-mêmes. Bref, là-dessus c'était un bon point pour démarrer le roman avec de très beaux messages.
On a aussi un réel suspens qui se crée car le récit alterne légèrement entre le présent et le passé d'autres personnages. C'est seulement à la moitié du roman qu'on va comprendre le rapport entre ces deux histoires et le tout est vraiment bien filer dans une intrigue intéressante. Toutefois, je regrette le fait que certains passages soient un peu mis de côté et décrits trop vite, si bien que certains développements de personnages intéressants passent malheureusement à la trappe. C'est le seul point qui m'empêche d'avoir un joli coup de coeur pour ce roman.
Enfin, l'autrice et la maison d'édition ont créées une véritable interaction autour de ce roman. D'un côté un petit jeu à été créé dans le roman, je vous laisse le découvrir par vous-mêmes, mais surtout, à la manière d'un carnet de développement personnel, l'autrice nous invite à nous interroger sur nous-mêmes en répondant à des questions à la fin du roman. Cela nous permet de nous rendre compte des qualités que l'on considère chez nous, de nos convictions, de notre amour-propre plus ou moins fort mais aussi de nos objectifs et de la façon dont on peu vaincre nos peurs. Sans nous infantiliser, Marilyse Trécourt nous invite à nous interroger sur notre intériorité et sur nos émotions d'une très belle manière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
soleil
  14 juillet 2019
Dans ce roman l'auteur nous invite à côtoyer Louise, ses parents, Sam son conjoint. Sur le papier, Louise pourrait avoir tout pour être heureuse et pourtant elle ne l'est pas. Si peu sure d'elle, elle occupe un poste qui ne correspond pas avec ses études (master en droit) et surtout elle n'ose pas affirmer ses choix professionnels ou personnels. Les rares fois où elle ose parler, elle subit le chantage affectif de ses parents ou les paroles désagréables de son conjoint qui semble lui aussi décider à sa place.
-------------------
J'ai passé un agréable moment de lecture en compagnie de Louise. Il n'y a aucune longueur dans ce récit. Il y a un aspect "magique" à un moment du roman que je n'ai pas aimé mais ceci n'aurait su ternir ma lecture.
L'auteur nous conduit à voir son héroïne s'émanciper progressivement grâce à sa meilleure amie et grâce à sa passion ce qui est enthousiasmant. Je ne me suis pas ennuyée car indépendamment de savoir jusqu'où Louise va évoluer et si elle va tenir le cap, une histoire parallèle racontée est si bien menée, que je n'en ai tiré les conséquences que tardivement. En littérature, j'aime être surprise et l'auteur nous en réserve une autre, une belle, à la fin. On s'attache à l'héroïne si bien que j'ai eu envie plusieurs fois de répondre à sa place !
Il s'agit du premier roman que je lis de cet auteur. Marilyse Trécourt pose la question du regard que l'on porte sur soi et des capacités que l'on a à s'affranchir du regard des autres, de proches, du pouvoir malsain qu'ils pourraient avoir sur nous.
Un roman qui porte à réfléchir tout en restant léger et heureux dans sa construction et dans sa narration.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   24 décembre 2018
Je ne fais pas de vague, j’acquiesce, je souris, je me tais. Je respecte l’autorité, je me soumets au destin, j’accepte mon sort. Après tout, si c’est écrit, à quoi bon me rebeller contre ce qui m’arrive ?
Ce doit être une histoire de karma. J’ai dû être dictateur dans une autre vie. Ou pire, Mère supérieure dans un pensionnat de jeunes filles ! Ou encore mante religieuse zigouilleuse en série. Je ne vois pas d’autres explications. Et me voici propulsée dans cette vie où rien ne se passe vraiment comme je l’espère. J’avoue que ça aurait pu être pire. J’aurais pu me réincarner dans le corps d’une mante religieuse mâle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
KeepCalmAndLoveBooksKeepCalmAndLoveBooks   10 juillet 2019
Retirez vos chaussures et votre ceinture. S'il vous plaît. Je m'exécute sans rien ajouter. La contrôleuse découvre alors ma chaussette jaune à l'effigie des Minions et sa cousine, la chaussette verte sur laquelle les mots "Choco Addict" sont brodés. Je n'ai plus aucune crédibilité.
Commenter  J’apprécie          40
ValDuLucoValDuLuco   06 juillet 2019
- L'important est que tu ne te laisses pas influencer par tes peurs, mais tes envies. De quoi as-tu vraiment envie ?
- Hum... J'ai envie d'être heureuse. Mais aussi, d'être respectée et libre d'être celle que je suis.
En prononçant ces mots, je suis submergée par l'émotion...
- Je viens de comprendre une chose, lui dis-je. Pour y parvenir, je devrais commencer par me respecter moi-même et accepter mes faiblesses et mes erreurs, non ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Entre2LivresEntre2Livres   31 décembre 2018
On peut douter de tout, sauf de soi. Vous faites de votre mieux, toujours, j’en suis convaincue. Nous faisons tous de notre mieux, mais cela ne nous rend ni parfaits, ni infaillibles. Nos erreurs, nous les avons commises avec les informations dont nous disposions à ce moment-là, avec l’intention de réussir. Ce n’est qu’après coup que nous constatons qu’une meilleure solution était possible. C’est ce qui s’appelle l’apprentissage de la vie. Nous apprenons tous de nos erreurs, de nos difficultés. Mais si vous doutez que vous, vous vous rendrez responsable de l’échec d’une situation quand ce n’est pas forcément le cas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   24 décembre 2018
La vérité, c’est que je n’ai ni rêves, ni projets. La seule chose dont je suis sûre, c’est que la vie que je menais jusqu’à présent ne me convient plus, aussi bien ma vie professionnelle, amoureuse que personnelle. Cette prise de conscience me donne le tournis, car cela suppose que je doive en changer tous les aspects, et me terrifie en même temps. J’ai alors tendance à me demander si elle en vaut la peine, s’il n’est pas préférable de m'accommoder des quelques inconvénients de cette existence, plutôt que de chercher à tout réinventer…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Marilyse Trécourt (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marilyse Trécourt
Entretien avec Marilyse Trécourt à l'occasion de la rencontre entre l'auteur et les lecteurs de Babelio.com le 11 juillet 2019. Découvrez les mots choisis par l'auteur pour évoquer son roman 'Une vie plus belle que mes rêves', paru aux éditions Eyrolles.
Retrouvez toutes les critiques de 'Une vie plus belle que mes rêves' sur Babelio : https://www.babelio.com/livres/Trecourt-Une-vie-plus-belle-que-mes-reves/1101053
Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : ?Babelio, le site : https://www.babelio.com/ ?Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio ?Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ ?Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/
+ Lire la suite
autres livres classés : developpement personnelVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Petit safari linguistique ...

Alaska (Cameroun)

Bâtonnet glacé, esquimau
Temps froid
Verglas

10 questions
27 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , afrique , mots , expressionsCréer un quiz sur ce livre