AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2330093063
Éditeur : Actes Sud (15/11/2017)

Note moyenne : 3.81/5 (sur 8 notes)
Résumé :
À soixante-seize ans, Marcel a passé le plus clair de sa vie à l’ombre – enfermé à vingt-trois ans dans l’étrange asile de Nominingue, au fin fond des Laurentides, il est toujours au pied de ses mystérieuses et menaçantes montagnes, plus de cinquante ans plus tard, bien qu’on l’ait laissé sortir. Ces montagnes, il les peint, avec beaucoup de ciel. Il peint aussi la mer, qu’il n’a jamais vue « en vrai ». Et comme dans une tardive tentative de libération, le voilà qui... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
manU17
  08 janvier 2018
Rencontrer un peintre et découvrir un écrivain. En lisant le peintre d'aquarelle, j'ai rencontré Marcel, et j'ai découvert la plume de Michel Tremblay.
Marcel, c'est un homme de 76 ans qui décide un jour de se mettre à l'écriture d'un journal intime. Et il en a des choses à dire. Une vie pas commune.
Enfermée à l'âge de 23 ans à l'asile de Nominingue, bourgade au coeur des Laurentides, il y passera la plus grande partie de sa vie. La peinture d'aquarelles et ses séances avec son psychiatre vont lui permettre d'apprendre à vivre avec sa schizophrénie. 53ans plus tard, il a quitté l'asile mais pas la ville. La vente de ses toiles l'aide autant à survivre que ce qu'il exprime à travers elles l'aide à vivre. Un jour, un besoin impérieux s'empare de lui, écrire son journal intime…
Le roman d'une vie. Un roman grave sur la maladie et sur la fin de vie qui n'est pourtant jamais plombant, au contraire. L'écriture sensible de Michel Tremblay en fait une histoire emplie d'humanité, un récit émouvant et Marcel est un des personnages les plus touchants qu'il m'ait été donné de rencontrer.
Un coup de coeur !

Lien : http://bouquins-de-poches-en..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          322
traversay
  23 juin 2018
Inlassablement, depuis des années, le maître québecois Michel Tremblay a peint des personnages d'extraction modeste aux vies tumultueuses, tout au long de l'histoire du XXe siècle, et plus particulièrement dans sa chère ville de Montréal. le meilleur de son oeuvre se trouve dans ses trois sagas : Les chroniques du plateau Mont-Royal, Les cahiers de Céline, La diaspora des Desrosiers. Bienveillance, sens du burlesque et du pittoresque, analyse fine des bouleversements sociaux qu'a connu le Canada : ses romans sont sources d'un plaisir sans cesse recommencé. Les livres "solitaires" qu'il a écrit par ailleurs, et qui n'appartiennent à aucune série, sont d'une toute autre trempe : plus modestes, moins denses mais tout aussi sensibles et touchants. Ainsi est le peintre d'aquarelles, confession d'un homme au crépuscule de sa vie, qu'il a passé, pour la plus grande part, dans un asile psychiatrique, bourré de médicaments qui l'empêchaient de connaître ces crises où apparaissaient sa mère disparue et son chat imaginaire. le récit, sous forme de soliloque, évoque une grande douleur contée avec une infinie douceur. Délicatesse de la plume de Tremblay avec quelques embardées humoristiques vite réprimées. Ce n'est pas le tout meilleur livre de l'écrivain québecois mais, pour ceux qui ne le connaîtraient pas encore, une introduction possible au restant de sa délectable production.
Lien : https://cin-phile-m-----tait..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          182
Parfumart
  09 avril 2018
Agréable à lire, gentil, touchant, sensible. On sent la maîtrise d'un grand écrivain sachant ne pas le crier. Un peu comme Eric Emmanuel Schmitt, qui vous désarme l'air de rien. Donc bon. Mais pas une lecture mémorable pour moi.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
manU17manU17   28 décembre 2017
La montagne, c'est ma réalité. Je suis entouré depuis mes vingt ans des plus vieilles montagnes du monde - du moins, c'est ce qu'on dit -, elles ont été mon premier sujet quand je me suis mis à pendre sur les conseils du docteur Bazin, qui prétendait que ça me ferait du bien - il avait raison. Sans doute parce qu'elles étaient là, omniprésentes, un rien étouffantes, pas trop parce qu'elles ne sont pas très hautes, et surtout à cause de l'incessante transformation de leurs teintes. Le nombre de verts que j'ai dû inventer pour leur rendre justice, le nombre d'heures que j'ai passées, au début, à essayer de dessiner chaque feuille, chaque branche, chaque nervure de branche ! Avec le temps, j'ai appris à m'éloigner de ce qui est vrai, de ce qui existe, de ce que j'ai sous les yeux pour me contenter - ce n'est peut-être pas le bon mot - de suggérer les choses : ce ne sont pas des portraits de la nature que je fais, mais des interprétations. Pour me faire du bien. M'éloigner des explosions de couleurs que j'ai en dedans de moi et qui ont déclenché tant de crises. Oui,le docteur Bazin avait raison. Je transfère mes explosions sur le papier et je m'en trouve mieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
manU17manU17   30 décembre 2017
Je donnerais tout ce que j'ai peint dans ma vie pour produire un Monet ou un Van Gogh. Ou un ciel nocturne de Turner (Turner a été un grand impressionniste, du moins dans ses ciels torturés, un siècle avant que les vrais apparaissent).
Commenter  J’apprécie          140
donaldguertindonaldguertin   17 juin 2018
« J’ai zappé un bout de temps entre RDI et LCN, question de me tenir au courant des dernières turpitudes de nos politiciens, à mon avis les êtres les plus méprisables de la création, qui se sont bâti une carrière en mentant et en prétendant qu’ils ne mentent pas. Ils passent leur temps à mentir, puis à le nier. En tout cas, c’est ce que je retiens d’eux du fond de mon salon de Nominingue où je reste souvent pétrifié devant leur arrogance. Rien d’autre. » (61)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Michel Tremblay (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Tremblay
Entretien avec Michel Tremblay - Centre culturel canadien à Paris mars 2012
autres livres classés : visionsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Le tableau mystère [1]

1. Quel écrivain et journaliste a passé une grande partie de son enfance au château du Clos Lucé à Amboise ?

François de Closets
Jules Vallès
Louis Aragon
Gonzague Saint Bris

7 questions
280 lecteurs ont répondu
Thèmes : déduction , peinture , mystèreCréer un quiz sur ce livre