AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782924898253
96 pages
Éditeur : La Peuplade (12/03/2019)

Note moyenne : 3/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Récit poétique bouleversant, L'oeil soldat présente l'univers d'un jeune homme halluciné et du pacte qu'il passe avec le Diable. Ce pacte lui permet, par un simple jeu de paupières, de changer de sexe, de couleur et d'époque. Devenu ainsi soldat en un clignement d'oeil, il ne peut soudain plus taire l'horreur de la guerre. Pendant qu'il pleut des morts, une pensée adolescente à fleur de peau fait rage. Qu'y a-t-il derrière ce qui est ? Combien de fois encore faut-il... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
nathavh
  01 juin 2019
C'est l'auteur de "L'orangeraie" pour ne citer que son roman le plus connu, il est québecquois et c'est avec joie que j'ai eu l'occasion de le rencontrer en mars chez Tulitu (la belle librairie bruxelloise où l'on peut s'approvisionner en littérature québécquoise).
C'est un récit poétique qu'il nous propose, un récit au rythme implacable. C'est fulgurant, je l'ai lu en partie à voix haute pour percevoir la force et la puissance des mots qui racontent le chaos, la guerre, la violence.
C'est puissant. Un jeune homme dont j'ai perçu l'histoire de la naissance à ce jour, fait un pacte avec le Diable. Il peut en un clignement de paupière changer de sexe, de couleur et d'époque. Il est devenu soldat.
Le récit est divisé en deux parties.

L'oeil gauche
Ce sont des vers qui nous décrivent sa vie, son parcours, le déchirement entre le Bien et le Mal, tuer, obéir. Plutôt qu'un discours voici des extraits :
Qui dort
dans mes draps d'enfant
moi ou le corps
agité
de ma pensée ?
---
On me donne le choix
entre le mal et le bien
Cela me paraît peu
y a-t-il autre chose ?
Je gratte le mal
trouve le bien
Je gratte le bien
trouve le mal
---
S'il y a Dieu
il y a le Diable
qui me prouvera
que l'un n'est pas l'autre

---
J'ai raté l'enfance
son train est parti sans moi
---
Je dois
accomplir le mal
avec tout le bien
disponible
Ou le bien
avec tout le mal
du pareil au même
me chante le Diable
---
Il pleut des morts
mais cette pluie
ne lave rien
n'étanche rien

2. L'oeil droit
Le style est différent, successions de mots.
C'est la description de la guerre, d'un génocide, de la haine, l'horreur.
En voici quelques extraits
faut-il que la langue
pour désintégrer
les mots prières
les mots attentats
se suicide ?
---
les mots tombent sur la terre
la transforment en boue
les mots entrent dans ses entrailles
lui volent sa pesanteur
je sens les phrases
grouiller sous mes bottes
j'agrandis ma bouche
avec la barre d'un cri
je dégueule plus fort
mot crasse
mot orage
salive acide
syllabes meurtrières
barbelés de cris
mot génocidaire
mot pétrole
mot diamant de sang
combien d'autres fois
faut-il coudre nos bouches
charniers où notre langue
se décompose ?

C'est fort, puissant, un récit qui interpelle. A lire ♥
Ma note coup de ♥

Lien : https://nathavh49.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Fanou87
  03 juin 2019
Il signe un pacte avec le diable. Dorénavant il sera eux, lui, elle. Il sera mille visages, mille vies, il sera aussi soldat. Et il connaîtra peur, le sang et la mort. En un clignement d'oeil, il verra la laideur du monde.
Qu'il est difficile pour moi de transcrire mon ressenti face à ce livre-poésie. Qu'il est difficile tout simplement de donner un avis sur ce genre-là.
Celui-ci est divisé en deux parties et j'ai largement préféré la deuxième. Et de loin. Je crois n'avoir tout simplement pas compris la première partie du texte.
Je suis un peu déçue par cette lecture car ayant lu et adoré L'orangeraie, je m'attendais à apprécier ce livre de Larry Tremblay.
J'ai même été jusqu'à relire le recueil pour être sûre de ne pas avoir loupé le coche. Mais non. Même si la partie où il évoque la guerre m'a convaincue, je reste néanmoins frustrée de ne pas avoir apprécié ce récit.
Un raté pour cette lecture.
Lien : https://pagesversicolores.wo..
Commenter  J’apprécie          00
ThomasSpoketcompagnie
  31 décembre 2019
Larry Tremblay revendique l'influence de la prose du Transsibérien de Cendrars, où se mêlent récit et poésie, et de ce point de vue L'Oeil soldat est donc un récit poétique.
Voici de brèves remarques sur la première partie du récit seulement : un jeune homme passe un pacte avec le Diable pour changer d'identité en un clin d'oeil, mais finit par le piéger.
L'oeil soldat du titre représente une menace violente, associée à la religion. Dieu, pour Larry Temblay, est un autre nom du Diable, qui juge et fige l'homme dans la peur du changement. Or le personnage principl aspire à un changement radical de son être, il veut vivre et voir la vie par les yeux des autres.
Le lecteur curieux pourra lire la suite de mes réflexions sur le blog.
Lien : https://thomasspok.blogspot...
Commenter  J’apprécie          00
Charybde2
  30 mai 2019
Terrible prison du regard guerrier, décryptée en fulgurances poétiques d'une somptueuse cruauté.
Sur le blog Charybde 27 : https://charybde2.wordpress.com/2019/05/30/note-de-lecture-loeil-soldat-larry-tremblay/
Lien : https://charybde2.wordpress...
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
LeDevoir   25 mars 2019
Dans sa pièce Cantate de guerre (2009) comme dans son roman L’orangeraie (2013), Larry Tremblay tente de comprendre pourquoi l’humanité a encore recours à la barbarie meurtrière des armes afin de résoudre ses conflits.
Lire la critique sur le site : LeDevoir
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
Charybde2Charybde2   30 mai 2019
CES MOTS-LÀ :

bout de la langue
plaine en sang
dents de fer
contrebande
paquet de poison
éternité sombre
fiestas hilares
asphyxie
paysage désolant
jet de bave
note larguée
symphonie misérable
gueules cassées
yeux durs
billes sans larmes

les mots tombent sur la terre
la transforment en boue
les mots entrent dans ses entrailles
lui volent sa pesanteur

je sens les phrases
grouiller sous mes bottes
j’agrandis ma bouche
avec la barre d’un cri
je dégueule plus fort

mot crasse
mot orage
salive acide
syllabes meurtrières
barbelés de cris
mot génocidaire
mot pétrole
mot diamant de sang

combien d’autres fois
faut-il coudre nos bouches
charniers où notre langue
se décompose ?

que neige-t-il dans nos phrases ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Charybde2Charybde2   30 mai 2019
Qu’y a-t-il derrière ce qui est ?
Je devine que la jeunesse crépite
des braises entre les dents
L’angoisse installe
un poste de douane
au milieu de ma chambre
Pour entrer
dans le sommeil
je montre
un passeport phosphorescent
Je caresse les hublots de mon rêve
Commenter  J’apprécie          10
Charybde2Charybde2   30 mai 2019
Je me remémore en conduisant
Les chants de Maldoror
deux capsules de bière
prennent la place
de mes yeux
Commenter  J’apprécie          30
Charybde2Charybde2   30 mai 2019
Une foule en parachute
descend du ciel brûlant
m’encercle
Elle est venue goûter
au paquet de mots stockés
dans mes poumons
Je déroule une pensée
en tirant sur le barbelé
de la phrase
Commenter  J’apprécie          10
ThomasSpoketcompagnieThomasSpoketcompagnie   31 décembre 2019
Le livre terminé
je suis hanté
par des châteaux brumeux
des bals masqués
en des contrées rêvées
des histoires d'amour
et de coups de feu
La fiction
provoque en duel
le réel
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Larry Tremblay (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Larry Tremblay
Larry Tremblay - L'oeil soldat
autres livres classés : récit poétiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
854 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre