AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782897588298
252 pages
Éditeur : Guy Saint-Jean éditeur (13/11/2019)

Note moyenne : 3.42/5 (sur 12 notes)
Résumé :
À l’automne 1931, la jeune Agnès Lafrance réalise son rêve: elle sera institutrice. Cependant, à son arrivée dans le village des Laurentides où on l’a assignée, elle déchante. Rien ne se passe comme elle l’avait imaginé… S’installant tant bien que mal dans son nouvel environnement, elle se console en songeant à l’immense bonheur de contribuer à l’éducation – et à la vie – de tous ces enfants qu’elle aime déjà. Les liens créés avec Honorine Théberge, son époux Romual... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Waterlyly
  11 décembre 2019
Saint-Clément des Laurentides, 1931. Agnès réalise enfin son rêve de devenir institutrice et est donc mutée dans cet hameau bucolique et charmant. Pourtant, si tout en apparence est plaisant, elle va vite déchanter. En effet, elle va résider dans une petite chambre au-dessus de la salle de classe, et à sa grande surprise, celle-ci se trouve dépourvue d'électricité et d'eau courante. Agnès tient bon, puisqu'elle ne sera là que l'espace de quelques mois. Mais voilà, sa famille, son amie Marion, son fiancé Fulbert lui manquent terriblement. Heureusement, tout ne sera pas qu'adversité. Elle fera la rencontre de belles personnes, notamment celle de la famille Théberge.
Ce roman est une véritable pépite de douceur et une parenthèse enchantée le temps de 400 pages. Je ressors vraiment conquise de ce très beau récit qui m'aura fait passer par beaucoup d'émotions. L'auteure aura su maintenir mon intérêt de la première à la dernière ligne.
J'ai été en immersion totale dans ce petit village si particulier. Louise a su créer une espèce de huis-clos, mais est restée toujours dans la bienveillance. J'ai été captivée et j'ai adoré me promener dans les rues de Saint-Clément des Laurentides, accompagnée de personnages touchants et particulièrement gentils.
J'ai été très touchée par les personnages, en particulier par le benjamin de la famille Théberge, Jean-Baptiste. Je l'ai trouvé si attachant et drôle. L'auteure m'a beaucoup touchée dans sa description de cette famille pour qui ce n'est pas toujours facile, mais qui pourtant garde bien en tête la volonté d'aider autrui.
Agnès est attachante à souhait. J'ai été captivée par ses avancées et même si ce n'est pas toujours évident pour elle, que ce soit au niveau de son quotidien comme au niveau de sa famille, elle reste forte et affirmée. Elle ne perd jamais espoir et son optimisme est beau à voir.
Outre le bon moment de lecture que m'a offert Louise, j'ai beaucoup aimé les belles valeurs qu'elle a réussi à véhiculer au travers de son texte. En effet, ici, bienveillance, écoute, générosité et solidarité seront de mise et c'est très touchant de lire une histoire de cet acabit.
La plume est douce et entraînante. C'est vraiment très facile à lire, les pages défilent sans même s'en rendre compte et le tout est d'une grande fluidité. Les chapitres sont peut-être un peu longs et il n'est donc pas forcément évident d'arrêter sa lecture en cours de route. Mais cela n'altère en rien le plaisir de lecture.
Une véritable parenthèse de douceur dans un décor somptueux et dépaysant, le tout accompagné de personnages touchants au possible. Ce roman est une petite gourmandise. Je ne connaissais pas cette auteure et c'est une grande découverte pour ma part. Elle m'a conquise avec son récit et nul doute que je m'essaierai à d'autres de ses romans.
Lien : https://mavoixauchapitre.hom..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
alapagedesuzie
  21 janvier 2020
Lorsque j'ai terminé la saga Histoires de femmes, j'étais triste de quitter les personnages mais j'étais également curieuse de lire la prochaine saga de cette auteure. Mais en lisant le synopsis de ce premier tome, l'auteure a su encore une fois me surprendre! Eh oui l'auteure nous revient avec les personnages que j'aime tant!
Ce fut également un réel plaisir de retrouver la plume de cette auteure. Elle est si fluide et dynamique que l'on se plonge facilement au sein de cette époque. Plus rien n'a d'importance autour et les pages défilent à vive allure. La fin arrive bien trop rapidement.
Cette fois-ci, l'auteure a choisi de mettre en scène notre belle Agnès au coeur tendre. Tout au long de ma lecture, j'étais captivée mais je ressentais un certain malaise. La peur était au rendez-vous. Cette crainte n'était pas sans raison. L'auteure aborde un sujet assez délicat. Et elle le fait avec respect et sans jugement, ce qui n'est pas donné à tous les auteurs de pouvoir le faire avec autant de doigté. Malgré tout c'est tragique et cela ne peut me laisser insensible!
Mais au-delà de cet élément tragique, il y a également beaucoup de joie qui parsème le roman et l'on doit cela essentiellement au petit Jean-Baptiste. Quel gamin incroyable! Il m'a fait sourire plus d'une fois et ses répliques permettent d'alléger l'ambiance qui entoure nos protagonistes. Il est tout simplement adorable et je me suis attachée à lui.
J'ai également apprécié le personnage d'Honorine, la mère de Jean-Baptiste. Une femme douce, compréhensive et qui a un grand coeur. L'amitié qui se développe entre elle et Agnès est attendrissante.
Et puis, c'est toujours un plaisir de retrouver les personnages des sagas précédentes dont Marion, Fulbert et la famille Lafrance. Bref, je dois avouer que j'ai bien hâte de lire la suite pour voir l'évolution des personnages dont celui de Juliana, la soeur de Jean-Baptiste!

Lien : http://alapagedesuzie.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
MilleetunepagesLM
  11 janvier 2020
Le commentaire de Lynda : COUP DE COEUR!
Pour ceux qui ont lu la série ''Une simple histoire d'amour'', vous allez être heureux de retrouver certains personnages. L'auteur Louise Tremblay D'Essiambre a des doigts de fée quand il s'agit de bien définir chacun des rôles de ses personnages, et pour cette raison vous pouvez lire cette série sans avoir lu la précédente. Nous sommes en 1931 à St Clément des Laurentides, un petit village de peu d'habitants. On retrouve l'église, la boulangerie, le magasin général et l'école du rang. Agnès réalise son rêve de devenir une enseignante, mais des sacrifices doivent venir avec cette joie. Elle va demeurer en haut de la classe où il y a peu de commodités. L'eau courante et la toilette sont à l'extérieur, mais elle s'encourage, car dès juin, elle retournera chez elle, car son fiancé Fulbert va faire la grande demande à son père. Pour occuper ses moments tranquilles, Agnès va écrire à sa famille et à son amie Marion pour leur donner des nouvelles régulièrement. Dans cette nouvelle série, nous allons découvrir la famille Théberge, Romuald veuf et père de quatre enfants se voit dans l'obligation de courtiser Honorine pour prendre soin de la famille et Jean-Baptiste s'ajoutera. Dès leur rencontre avec Agnès, une amitié se crée, la famille Théberge fera partie de la vie d'Agnès, principalement Jean-Baptiste le jeune élève qui est dans sa classe, et qui est hyperactif et je cite ''Il peut faire perdre patience à une statue de plâtre''. Sa soeur Juliane est tout le contraire, elle est réservé, et même un peu trop au goût d'Agnès qui va tenter de découvrir ce qui se cache sous cette tristesse. Jérémie, le frère de Jean-Baptiste et de Juliana, est quant à lui un peu différent des autres, il est très fort physiquement, on ne peut en dire autant mentalement, un simple d'esprit qui semble bien inoffensif. Comme à son habitude, Louise Tremblay D'Essiambre nous décrit le village d'une manière tellement juste qu'on dirait y être, et par son habilité à nous décrire les familles, on a l'impression des connaître et de vivre avec eux, leurs joies et leurs peines. Cependant ce n'est pas tout, vous vous doutez sûrement que l'auteur nous a fini le dernier tome en suscitant beaucoup de questions dans notre esprit. Et voilà, c'est comme ça que se termine ce premier tome et si j'avais le pouvoir de mettre de la pression sur l'auteur pour écrire au plus vite le deuxième tome, je crois que je le ferais. J'attends la suite avec impatience.
Lien : http://lesmilleetunlivreslm...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
letempsdlire
  10 janvier 2020
Pour mon plus grand bonheur, une nouvelle série de mon auteure préférée ! Encore une fois, je me suis plongée dans une merveilleuse histoire. J'y ai retrouvé Agnès, Marion et tous pleins d'autres personnages de la série précédente, Histoires de femmes. Mais des nouveaux venus se sont joints à eux, entre autre la famille Théberge, et je peux déjà dire que je les aime déjà !
Ce roman-ci est en quelque sorte une suite de la série précédente, en ce qui concerne Agnès, car le livre est plus concentré sur elle. Nous apprenons à mieux la connaître. Elle est maintenant institutrice dans une école de rang, à Saint-Clément des Laurentides. Elle est toujours aussi amoureuse de Fulbert, avec qui elle se mariera à la fin de son année scolaire.
Chacun des membres de la famille Théberge gagnera assurément votre coeur. Il y a, entre autre, le petit Jean-Baptiste qui bouge constamment et est un vrai moulin à paroles. Juliana, jeune fille renfermée, a de plus en plus de difficultés à vivre avec un lourd secret. Jérémie, quant à lui, est considéré comme un simple d'esprit. Et bien sûr Honorine, la maman, qui deviendra vite une amie pour Agnès.
Si vous aimez les romans québécois et désirez passer un bon moment, je vous suggère ce nouveau livre de Louise Tremblay D'essiambre. Si vous connaissez l'auteure, vous savez que votre lecture sera une valeur sûre ! Mais prenez votre temps pour le déguster, car il faudra patienter pour le tome 2 !

Lien : https://letempsdlire.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ManonCC
  24 janvier 2020
J'ai retrouvé avec plaisir les personnages d'Agnès, de sa famille et de son amie Marion, de la série "Histoires de femmes". S'y ajoute de nouveaux personnages touchants et colorés. Ce tome 1 m'a laissée sur ma faim. Il me tarde de lire le suivant...
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
alapagedesuziealapagedesuzie   21 janvier 2020
Rien n’est compliqué en soi. Ce sont nos choix et nos désirs qui rendent les choses plus complexes.
Commenter  J’apprécie          40
ManonCCManonCC   24 janvier 2020
Les mères ont une façon de faire, et les pères en ont une différente. Faut bien que les enfants finissent par apprendre le bon sens, d'une manière ou bien d'une autre... C'est pour ça, pour ne pas prendre de chance, que les mères parlent d'une façon et que les pères parlent autrement.
Commenter  J’apprécie          00
ManonCCManonCC   24 janvier 2020
Même s'il m'intimidait avec sa manière de nous parler en bougonnant et en disant des gros mots, ton grand-père me manque beaucoup.
Commenter  J’apprécie          10
ManonCCManonCC   24 janvier 2020
Mais quand tu fais les choses par amour, ça finit toujours par ben aller. Oublie jamais ça, Agnès... L'amour pis le respect de l'autre, c'est le secret d'un couple uni.
Commenter  J’apprécie          00
ManonCCManonCC   24 janvier 2020
Le bleu de ses yeux était un morceau de ciel d'été (...)
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Louise Tremblay-d'Essiambre (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Louise Tremblay-d'Essiambre
Louise Tremblay d'Essiambre nous parle du troisième et dernier tome de la magnifique saga "L'amour au temps d'une guerre".
autres livres classés : enseignantsVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2265 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre