AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2894553161
Éditeur : Guy Saint-Jean éditeur (01/03/2009)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 26 notes)
Résumé :
Après les secrets et les tourments de Laura et d’Antoine, c’est Évangéline, leur grand-maman, qui prend place au centre de cette suite attendue de la vie d’une famille attachante.

Évangéline Lacaille a la réputation d’être une femme plutôt distante, froide et intransigeante. À la mort de son mari, il y a plusieurs années, elle a appris à serrer les dents pour traverser la vie, veuve avec deux jeunes enfants. Puis les garçons ont grandi et avec le temp... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
ManonCC
  21 août 2018
Le style d'écriture, avec ses dialogues truffés d'expressions populaires et sa poésie, m'interpelle à coup sûr, car il me donne l'impression de revivre une partie de ma jeunesse, de retrouver des membres de ma famille qui ne sont plus de ce monde. Cependant, ce qui m'a rendue absolument accro aux romans de cette série, ce sont les personnages, qui sont particulièrement touchants, mais surtout, qui évoluent constamment. L'auteure explore sans retenue l'esprit, le coeur et le vécu d'Évangéline, de sa famille, et des gens qui les entourent (notamment certains personnages de ses précédentes séries, « Les années du silence » et « Les soeurs Deblois »). J'ai résolument adopté les membres de la famille Lacaille, et je ne peux les laisser continuer leur vie sans en être le témoin privilégié. Heureusement que je me suis déjà procuré les cinq tomes suivants.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
ManonCCManonCC   21 août 2018
Les chars, constata-t-elle à mi-voix, c’est comme les robes. On dirait qu’y a quèqu’un de malfaisant qui s’amuse à changer la mode chaque année juste pour nous donner envie de dépenser. Ça devrait être interdit, des affaires de même…
Commenter  J’apprécie          20
ManonCCManonCC   21 août 2018
--Quand je disais, Bernadette, que ça serait pas une bonne affaire, c’te voyage-là ! Regardes-y l’allure, astheure. Habillée comme une fille de Westmount, a ‘veut manger plein d’affaires qu’on connaît pas, a’ voudrait qu’on lise des livres au lieu de regarder la tivi… Calvaire ! A’ parle même pus comme nous autres !
Commenter  J’apprécie          00
ManonCCManonCC   21 août 2018
Elle imaginait déjà Laura avec la grande robe des finissants et le drôle de chapeau carré sur sa tête (…) Oui, elle aimerait bien qu’au moins un de ses petits-enfants fasse de grandes études. Ce serait sa revanche à elle sur l’injustice qui faisait qu’elle ne savait pas mieux lire ou écrire.
Commenter  J’apprécie          00
ManonCCManonCC   21 août 2018
Le cœur d’Évangéline cogna un grand coup de contentement et elle se mit à battre la mesure du bout du pied. Dieu qu’elle aimait la musique !
Commenter  J’apprécie          10
ManonCCManonCC   21 août 2018
Les arbres étaient fouettés par le vent et la pluie tombait à grosses gouttes, en diagonale, comme des larmes de colère zébrant le paysage…
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Louise Tremblay-d'Essiambre (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Louise Tremblay-d'Essiambre
Louise Tremblay d'Essiambre nous parle du troisième et dernier tome de la magnifique saga "L'amour au temps d'une guerre".
autres livres classés : abus sexuelsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1603 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre