AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2897583592
Éditeur : Guy Saint-Jean éditeur (09/08/2017)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Je vous avais confié à quel point j'étais angoissée d'aborder un nouvel univers et de nouveaux personnages, n'est-ce pas? Finalement, je m'en faisais pour rien. Jaquelin et Marie-Thérèse sont si gentils qu'ils se sont glissés dans ma vie sans le moindre heurt et je me suis surprise à les aimer tout autant que Cécile, Charlotte et les autres. J'ai hâte de savoir ce que la vie leur réserve. Que du bon, j'espère, car ils le méritent bien. Même ce bourru d'Irénée aurait... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
alapagedesuzie
  15 septembre 2017
C'est avec beaucoup d'enthousiasme que je me suis replongée au sein de cette merveilleuse saga familiale. Quel plaisir que de retrouver la famille Lafrance!
L'été vient tout juste d'arriver et Marie-Thérèse approche à grands pas de son accouchement. Elle et Jaquelin ont bien évidemment trouvé le moyen de travailler ensemble et la cordonnerie a rouvert ses portes. Tout semble aller pour le mieux à Sainte-Adèle-de-la-Merci. Il ne reste qu'à annoncer la bonne nouvelle!
Pendant ce temps-là à Montréal, Lauréanne et Émile continuent leur petit bout de chemin. À la suite, d'une visite chez son ami Napoléon, Irénée s'est mis en tête d'acheter un chalet. Mais pour cela, il faudrait bien qu'il vende la maison et la cordonnerie, car il ne cesse de mentionner que la bâtisse lui appartient encore, et ce, malgré que son fils Jaquelin lui verse un loyer tous les mois. Mais puisque son fils a perdu l'usage de son bras et que la cordonnerie est fermée, pourquoi garder un local vide?
Quelle n'est pas sa déception lorsqu'il apprend que son fils a non seulement réussi à rouvrir la cordonnerie, mais qu'en plus, Marie-Thérèse y travaille avec lui. Cela n'en prenait pas plus pour le mettre en colère et le pousser à retourner au village!
Cela ne fait même pas deux jours qu'Irénée est arrivé chez son fils, qu'il réussit à semer la pagaille. Il n'en fallait pas plus pour que Marie-Thérèse accouche. Lorsque Lauréanne et Émile viennent au village, Marie-Thérèse est déprimée et a besoin de repos. Sa belle-soeur décide de l'amener à Montréal pour qu'elle puisse se reposer loin d'Irénée. Les filles suivront la mère à Montréal, les plus jeunes garçons resteront auprès de Jaquelin et Cyrille entrera au collège de Trois-Rivières.
Mais tout cela est temporaire... croyez-vous qu'Irénée restera longtemps au village à travailler auprès de son fils? Et Marie-Thérèse qui est si amoureuse de son Jaquelin ne va-t-elle pas s'ennuyer? Cyrille, quant à lui, finira-t-il par aimer le collège ou voudra-t-il revenir à la maison pour suivre les traces de son grand-père et son père?
Au cours de ce deuxième tome, nous en apprenons plus sur les personnages de la famille Lafrance. Nous passons beaucoup plus de temps avec Lauréanne et Émile. En ce qui concerne Cyrille, l'auteure réussit à nous faire comprendre les doutes qui l'assaillent, mais aussi les aspirations qu'il a pour son avenir. Les personnages sont plus approfondis et je les ai trouvé tellement attachants et authentiques. J'ai ressenti beaucoup d'empathie pour le couple Lauréanne et Émile, eux qui auraient aimé avoir des enfants et qui s'attachent à ceux de Marie-Thérèse et Jaquelin. Peut-être même un peu trop?
L'intrigue est vraiment intéressante, addictive et je dois dire que la fin a réellement piqué ma curiosité. J'attends avec beaucoup d'impatience le troisième tome qui sortira cet automne. J'ai bien hâte de savoir si Jaquelin et Marie-Thérèse réussiront à tenir le cap, surtout avec certains éléments laissés en suspend par l'auteur!

Lien : http://alapagedesuzie.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Letempsdlire
  15 novembre 2018
Nous avons tous un auteur chouchou. Pour ma part, c'est sans contredit Louise Tremblay D'Essiambre. Je possède plusieurs de ses romans et ils sont tous aussi bons les uns que les autres. Je ne prends même pas la peine de lire le résumé, je l'achète instantanément !

Dans cette série-ci, nous suivons la famille Lafrance dans leur vie de tous les jours. Ils ont eu leur part de malheur, les pauvres. Mais ils savent se retrousser les manches à chacune des dures épreuves que la vie leur apporte.
Louise Tremblay D'Essiambre possède un art bien à elle. Elle arrive toujours avec succès à ce que les lecteurs soient imprégnés des personnages. Nous arrivons à nous mettre dans leur peau à chacune des fois et nous vivons les émotions au même rythme qu'eux. C'est comme si nous étions dans la même pièce qu'eux et que nous prenions part à leur quotidien, un peu comme l'auteure, quand elle est assise devant son ordinateur et qu'elle nous mentionne au début de chacun de ses romans qu'il y a tel personnage avec elle et qu'elle l'écoute raconter son histoire. C'est un peu comme ça que je me sens à chacune de mes lectures.
J'aime cette ambiance chaleureuse que Mme Tremblay D'Essiambre sait si bien représenter. Elle sait rendre les personnages vivants et ils sont toujours attachants, même ceux qui sont grognons.
C'est avec une légère tristesse que j'ai refermé le tome 4. Je me doute bien que je les retrouverai dans une prochaine série. Ils ne sont sûrement pas partis très très loin !

Lien : https://letempsdlire.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
alapagedesuziealapagedesuzie   15 septembre 2017
Elle était encore jeune et en santé, certes, mais serait-ce suffisant pour passer l'année? Serait-ce assez pour que, sans relâche, elle arrive à donner le meilleur d'elle-même à ses enfants, à son mari, à tous ceux qu'elle aimait profondément?
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   17 février 2018
Faut dire que Napoléon a des sous. Après toute, il a travaillé comme maçon pendant proche cinquante ans. C’est pas des farces, il y a ben la moitié de Viauville qui a poussé au boutte de sa truelle pis grâce à son mortier. C’est plein de maisons en pierres pis en briques, dans le coin, pis c’est toute Napoléon qui les a bâties, je crois ben!
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   17 février 2018
Faut savoir faire les bons choix dans la vie, pis continuer d’étudier, c’en est un! Jamais je croirai, Cyrille, qu’on va t’obliger à rentrer au Grand Séminaire si jamais t’avais pas la vocation, ajouta alors Jaquelin avec conviction.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   17 février 2018
Une vie bien simple, je l’admets, mais combien riche en amour. Une vie comme on souhaiterait tous en avoir une. Une vie truffée d’espoir, comme chacun d’entre nous serait en droit de l’exiger.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   17 février 2018
Pas de fafinages, avec monsieur Irénée, ni de demi-vérités, avait ajouté son voisin. Ou c’est blanc ou c’est noir. Avec lui, c’est jamais gris. Mais ça a au moins l’avantage d’être clair.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Louise Tremblay-d'Essiambre (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Louise Tremblay-d'Essiambre
Louise Tremblay d'Essiambre nous parle du troisième et dernier tome de la magnifique saga "L'amour au temps d'une guerre".
autres livres classés : historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1635 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre