AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070363711
448 pages
Éditeur : Gallimard (13/04/1973)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 31 notes)
Résumé :

Le titre de ce livre est une des phrases mystérieuses que l'on entendait à la radio de Londres, pendant l'Occupation, un message chiffré destiné à la Résistance. Des quatre nouvelles qui le composent, la première, Les Amants d'Avignon, avait paru clandestinement aux Editions de Minuit. Les manuscrits des trois autres, enterrés près de la maison habitée par Elsa Triolet, n'ont vu le jour qu'après la Li... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
oran
  13 juillet 2016
Elsa s'inspire des lieux où elle résida dans une certaine clandestinité pendant la guerre , notamment à Villeneuve les Avignon. (Une plaque apposée sur une belle demeure - Les Saisons- Place de l'Oratoire, nous indique qu'en ce lieu vécurent Aragon et Elsa) Je pense qu'elle a effectivement vu les graffitis sur les murailles ruinées du Fort St André qu'elle décrit longuement et qui a eux seuls constituent une (belle) histoire...
Personnellement j'ai trouvé que l'atmosphère de peur, la pesanteur de la guerre, l'incertitude du lendemain sont particulièrement bien rendues par son écriture
Commenter  J’apprécie          30
Xavierrillon
  13 septembre 2020
Je dois avouer que j'ai été d'abord attiré par le contexte historique de la nouvelle, mais l'histoire m'a un peu frustré. Elle un peu décousue, il y a des lenteurs et des scènes un peu déconcertantes. Petite déception.
Commenter  J’apprécie          00
Jaures95
  09 décembre 2018
Ecrit pendant l'Occupation , ce livre contient 4 nouvelles .
Complètement immergées dans leur époque, ce sont des histoires liées à la Résistance. Ce sont plutôt des histoires de résistants. Elle donne à suivre des tranches de vie plus ou moins longues d'hommes et de femmes ordinaires emportés par les circonstances. sans prédispositions ni pour l'action ni pour l'héroisme , ils sont juste de leur temps troublé.
Le ressort est l'indignation, l'espoir, la peur ...
Ce livre c'est une page d'Histoire au niveau des anonymes qui l'on écrite.
A lire.
Commenter  J’apprécie          10
GB
  31 décembre 2015
Il semble que ce soient des nouvelles qui ont été écrites pendant la seconde guerre mais qui ont paru après la fin de cette guerre. On y parle principalement de résistance. Mais ceux qui n.ont pas connu cette période vont s'ennuyer. Cette oeuvre a mal vieilli. Si on ne connait pas cette auteure on ne devrait pas commencé à lire son oeuvre par ce livre.
Commenter  J’apprécie          20
michfred
  26 janvier 2015
Bof, bof...être la femme d'Aragon -même si elle a ...les yeux d'Elsa- ne confère pas à ses nouvelles le charme ou le talent des romans de son grand homme ...
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
HelenkerrHelenkerr   29 mars 2013
L'importance de l'art dans la vie d'un artiste dépasse l'entendement de la plupart des gens. On comprend la passion chez un savant, chez un révolutionnaire, dans le monde social, mais on l'admet mal chez l'artiste. Vivre et se battre à mort pour la poésie, la peinture, la musique, le théâtre, voilà qui dépasse l'entendement ! Et pourtant je n'ai pas besoin de citer des exemples pour affirmer la réalité de ce combat. Le thème de la gravité de l'art qui ne plaisante pas avec l'artiste, ce qui lui demande sa vie, morale et physique. Ce thème est celui de mes romans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
HelenkerrHelenkerr   29 mars 2013
C'était une femme très agitée à son ordinaire, rien que de l'entendre parler intarissablement comme un robinet qu'on aurait oublié de fermer, on avait l'impression de perdre pied dans toute cette eau.
Commenter  J’apprécie          40
HelenkerrHelenkerr   29 mars 2013
Le "style" est la peau d'une chose écrite et non "son vêtement", l'enlever n'est pas la déshabiller, c'est l'écorcher !
Commenter  J’apprécie          30
nattendrenattendre   06 mars 2011
Récits de Résistance, petites histoires de la grande Histoire, comme si on y était...
Commenter  J’apprécie          40
HelenkerrHelenkerr   29 mars 2013
Ecrire était ma liberté, mon défi, mon luxe. Personne ne pouvait m'empêcher d'inventer une réalité.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Elsa Triolet (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Elsa Triolet
Elsa Triolet et Louis Aragon
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2373 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre