AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 221361217X
Éditeur : Fayard (02/04/2002)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Madame Berthe, surnommée la Gargante, règne avec superbe sur une demeure tentaculaire où se passent des événements singuliers. Un jeune écrivain tente de percer le mystère et se retrouve bientôt prisonnier d'un univers tantôt burlesque tantôt dramatique, dans lequel n'existe guère de transition entre la réalité et le rêve, un monde aléatoire où tout n'est plus que redoutables questions.
Par exemple, qui sont ces jeunes femmes qui errent et vaticinent dans ce... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Joualvert
  20 janvier 2017
Le public des ''Douzes travaux d'Astérix'' se souvient sûrement de cette fameuse maison qui rend fou. Malgré tout le bien que je pense de cet épisode, force m'est de constater aujourd'hui que cette maison n'est que de la petite bière à comparer à la maison de la protagoniste de ce roman, pour ce qui est de conduire à la démence. Madame Berthe y trône au sommet d'un cercle de gens influents, d'excentriques et de subalternes étranges voire maniaques. Ennemie de la monotonie et de la banalité, elle mène le bal avec ostentation et magnificence. Les propos qu'elle débite sont comme des feux d'artifices. Un jeune auteur curieux est introduit dans cette maison et cette société, et ses repères avec la réalité en seront grandement ébranlés. Il recueille les dires de madame Berthe qui lui raconte sa vie, une histoire au-delà du rocambolesque et du croyable. Il y a de quoi perdre l'esprit. Ce roman est un joyeux délire !
Commenter  J’apprécie          52
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
JoualvertJoualvert   16 décembre 2016
Madame Berthe parle. Les mots sortent tout seuls de ses lèvres blanches qui ne remuent presque pas. Au début, je tentais d'en comprendre la signification, mais c'était des mots gelés, une sorte de chinois ou d'hébreu avec des chan-tournures si compliquées et si ténébreuses que je n'osais m'aventurer dans leur dédale. Parfois, je guettais le moment où un brimborion de sens apparaissait et hop ! je sautais dans le torrent, et voilà que j'étais propulsé sur une espèce de canot de compétition qui, à toute vitesse, m'entraînait vers des cataractes de phrases d'où je ne sortais que noyé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
JoualvertJoualvert   21 décembre 2016
La grandiose folie de madame Berthe dépassait de si loin les bornes de l'imagination que j'en demeurai sidéré et comme enivré. Il y avait du génie dans ce lyrisme titanesque, une sorte de poésie dévastatrice, à égale distance de l'insanité et du sublime.
Commenter  J’apprécie          30
JoualvertJoualvert   13 décembre 2016
Le monde n'est pas ce que l'on croit d'ordinaire. Nous n'en voyons que le théâtre. Mais derrière ce décor, une vérité existe-t-elle ? Pour ma part, je ne le crois pas. Tout est équivoque. Le leurre est notre seule condition. Il faut donc apprendre à en jouer.
Commenter  J’apprécie          20
MariestherMariesther   28 février 2019
- (...) Et puis, Beltram, je vais vous dire : personne, au fond de lui, n'admet que la mort existe, que la vie n'est qu'un cul-de-basse-fosse, ou que la pesanteur nous empêche de prendre notre envol. Et s'il me plaît, à moi, qu'il y ait une ville dans le ciel ?
- Attention ! fit le gros homme, vous risquez de devenir délirant, vous aussi !
- Ou sage..., répliquai-je
Commenter  J’apprécie          10
JoualvertJoualvert   14 décembre 2016
Tant de distances entre les êtres ! Nos bouches sont pleines de langues mortes. Nos négoces sont de poussière, nos songes font bâiller les mâchoires d'âne. Nulle tanière pour notre exil !
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Frédérick Tristan (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frédérick Tristan
Frédérick Tristan présente l'intrigue de son dernier roman "Les Impostures du réel".
L'ouvrage
Paul, jeune garçon solitaire, ne comprend pas pourquoi sa mère ne l'aime pas et pourquoi elle va jeter de la boue sur une tombe. Son père, toujours absent, garde un lourd secret dans son coeur. Un mystère rôde dans la maison, et l'enfant ne trouve d'évasion que dans le misérable cinéma du village. Les vieux fi lms sont-ils plus réels que la vie ? À Lyon où il fait de précaires études, Paul croit se sauver de son désarroi grâce à l'amour, mais il tombe entre les mains d'une redoutable comédienne qui le viole. le théâtre deviendra-t-il son nouvel univers, plus trompeur encore que l'autre ? Un professeur, qu'il considère à tort comme son ami, lui conseillera de se plonger dans des livres qui, loin de l'apaiser, le bouleversent. Parviendra-t-il à devenir écrivain ? D'étranges circonstances le conduisent à aimer une jeune étudiante que la drogue a menée à la folie. Pourra-t-il la sauver grâce à un héritage inopiné dont il déteste pourtant la provenance ? Empêtré dans une société qu'il ne comprend pas, Paul se libérera de ses angoisses en apprenant la vérité sur ses véritables origines et en s'engageant dans la résurrection mentale de celle qu'il aime. Le personnage principal de cette grande fresque conçue entre 1953 et 2012 aura traversé plusieurs romans de l'auteur, faisant de ce texte essentiel l'un des fi ls conducteurs de l'oeuvre de Frédérick Tristan.
L'auteur
Frédérick Tristan, né en 1931 à Sedan, appartient au club fermé des grands écrivains français contemporains. Poète, romancier, essayiste, graphiste, professeur d'iconologie paléochrétienne, il a publié une soixantaine de livres depuis 1948, dont le Dieu des mouches (1959), Naissance d'un spectre (1969), le Singe égal du ciel (1972), Les Tribulations héroïques de Balthasar Kober (1980), La Cendre et la Foudre (1982), Les Égarés (1983, prix Goncourt), le Dernier des hommes (1993), Réfugié de nulle part (2010), Brèves de rêves (2012). Son oeuvre romanesque est traduit en 22 langues. Il est considéré comme le chef de file de la Nouvelle Fiction.
Pour en savoir plus : http://www.le-passeur-editeur.com/les-livres/littérature/les-impostures-du-réel/
+ Lire la suite
autres livres classés : romanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14986 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre