AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Elena Zayas (Traducteur)
ISBN : 275290360X
Éditeur : Phébus (11/02/2010)

Note moyenne : 3.17/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Le jour de Noël 1838, Victor Ros reçoit une visite inattendue : Demóstenez López, humble fossoyeur, vient quérir l’aide du célèbre détective madrilène. Le corps du colonel Ansuátegui, assassiné, a été mutilé dans la chambre mortuaire du cimetière où il reposait. Apparemment, on lui aurait coupé le doigt pour s’emparer de sa bague. Qu’avait-elle de si spécial pour que l’on se donne tant de mal ? En effet, l’unique entrée de la chambre mortuaire était surveillée par d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
mediathequelespennesmirabeau
  23 avril 2014
Victor Ros débute son enquête un soir de réveillon n'écoutant que son bon coeur. Celle-ci aura pour première conséquence de le brouiller temporairement avec son épouse qui ne supporte pas de voir l'une de ses amies mise en cause. Ses investigations l'entraîneront jusqu'en Andalousie où se trouve peut être la clef de l'énigme.
L'auteur crée une série de personnages variés à la psychologie fouillée qui lui permettent de décrire les différents niveaux sociaux de l'Espagne au XIX° siècle. Il dote son inspecteur d'une intelligence redoutable et d'une capacité de raisonnement hors du commun. Ce personnage est d 'autant plus attachant qu'il rencontre autant de difficultés dans sa vie privée que dans sa vie professionnelle.
Le rythme du roman est haletant et le suspens ne retombe jamais. L'intrigue, quant à elle, est subtile et réserve de multiples rebondissements bien orchestrés. Ce roman est passionnant et révèle un auteur à suivre.
Commenter  J’apprécie          00
Fantine
  22 septembre 2010

C'est aussi passionnant, haletant que le premier polar de Jeronimo Tristante (Le Mystère de la Maison Aranda).
A mon avis, Jeronimo Tristante est un jeune auteur qui promet, et, surtout qui a un bel avenir devant lui.
Il est pratiquement impossible d'en parler sans en dévoiler l'intrigue.
Le mieux est de le lire, voire même de le "dévorer" de toute urgence !!!
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   10 mai 2016
Vous avez envie de donner une petite fête chez vous avec des amis, des proches, vous savez, un groupe de personnes avec lesquelles vous vous sentez vraiment bien. Mais, si vous donnez une fête, il faut inviter toutes vos connaissances, car sinon, certains pourraient en prendre ombrage. Quelles dépenses ! Servir à boire et à manger à tant de pique-assiettes, par obligation… car il y a des gens que l’on se doit d’inviter mais dont on se passerait bien. Alors, les « assauts » sont faits pour cela. Disons qu’un groupe d’amis fait soudain irruption chez vous, un soir, dans l’intention de vous rendre visite et en même temps d’organiser une petite fête. Les connaissances ou les amis plus ou moins éloignés n’auront aucune raison de se fâcher, du fait qu’il s’agit de réjouissances, disons, improvisées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   10 mai 2016
Parce qu’il me semble évident que les gens perdent ainsi leur assurance, ils en arrivent à croire que j’ai un don surnaturel, que je lis dans leurs pensées, cela les impressionne et je ne fais aucun effort pour les en dissuader. C’est ce qui m’intéresse. Ils deviennent nerveux. Tous. Même les innocents. Bien entendu, cela conduit le véritable coupable, qui se sent observé, à commettre une erreur.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   10 mai 2016
À l’évidence, elle était belle. Son visage n’était plus celui de la jeune fille que Victor avait rencontrée sur la promenade du Prado, la maternité lui avait donné une beauté plus épanouie, encore plus sereine. Son teint était toujours aussi blanc, même si l’on remarquait un léger fard rose sur ses joues ; elle en faisait usage dans le but « d’avoir meilleur mine ».
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   10 mai 2016
Ce ne sont pas des cours. Nous bavardons. Trois heures de conversation par semaine. Je ne m’intéresse plus à la grammaire anglaise, désormais je veux pouvoir communiquer en anglais. Parler cette langue et la comprendre, c’est tout.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   10 mai 2016
Par votre faute, certains bons camarades sont tombés, mais croyez-moi, votre heure viendra aussi. Les camarades oublient jamais, et je suis sûr qu’ils arriveront à vous faire payer la facture.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : espagneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1756 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre