AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : Pressesuniversitaires de Strasbourg (01/03/2017)
Résumé :
Dans ces souvenirs d'enfance et de jeunesse publiés ici pour la première fois, Magda Trocmé reconstitue un parcours tout à fait hors du commun. Elle grandit à Florence dans un milieu aisé mais plutôt original dans la société italienne du début du XXème siècle, qui la rattache à la fois à la petite minorité religieuse des protestants vaudois et aux conjurés décembristes de 1825 en Russie. Perturbée par l'absence de sa mère, morte en couches, et par le remariage de so... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
michfredmichfred   07 juin 2017
Au retour, nous traversâmes des faubourgs affreux avec d'horribles maisons de briques, tristes et mal tenues. J'étais assisse près d'une fenêtre. Je levai les yeux et je vis derrière moi , se tenant à un des anneaux du plafond à cause des cahots de la rue, ce jeune homme pas tout à fait inconnu puisque c'était celui de la cafétéria. Il était blond, les yeux bleus, très grand, très maigre; son long bras se balançait en cadence selon les soubresauts du véhicule et son corps en suivait les mouvements. Il me regardait. Je me sentis protégée. Pourquoi?
"Mademoiselle, dans mon pays, les maisons sont comme celles-ci!
-Où donc?
-A Saint-Quentin, dans le nord de la France."
J'ai pensé: miséricorde! Pauvre homme! Il sort d'une très vilaine ville! Je ne dis rien, mais je pensais que cela devait être un vilain pays. On est gâté quand on a vécu à Florence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
michfredmichfred   07 juin 2017
Alors le ton de la conversation changea. Il me disait: " Comment, vous, élevée dans une école chrétienne, vous raisonnez comme une hérétique, comme une protestante? " Je n'étais donc plus une "convertie" mais une "hérétique" , une "protestante". Alors à quoi bon toutes mes hésitations, toutes mes souffrances? Était-ce possible? J'étais en train de protester, fabriquer toute seule une religion que j'avais abandonnée sans la connaître? Alors que faire, que devenir? C'était simple : ne plus me confesser, ne plus communier et essayer de "penser".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
michfredmichfred   07 juin 2017
Il y a toujours des dames russes dans la maison, et des messieurs aussi. Ce sont des "pensionnaires". C'est à eux qu'il faut toujours dire bonjour et merci. mademoiselle pense que c'est de la politesse. Ces Russes parlent très vite, une jolie langue qui ressemble à de la musique. Ils parlent russe très vite pour que je ne comprenne pas ce qu'ils disent et Grand-Maman me regarde , secoue un peu la tête, et pleure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : récit d'enfanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
832 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre