AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Dominique Peters (Traducteur)
EAN : 9782266095549
347 pages
Éditeur : Pocket (03/02/2002)
3.76/5   27 notes
Résumé :
Ce n'est pas facile d'élever ses propres enfants. Ça l'est encore moins d'élever ceux d'une autre. Belle-mère, marâtre, usurpatrice, intruse. Il n'y a pas de guide à l'usage des femmes qui s'éprennent d'un homme qui a déjà deux enfants... Du courage, de la patience, de l'amour, Josie et Elizabeth en ont à foison. Mais cela leur suffira-t-il pour affronter des enfants hostiles et désorientés, parer les attaques d'une ex-épouse dépressive ou faire face au fantôme d'un... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
charlottelit
  26 mars 2012
dans le style inimitable de Joanna Trollope, une histoire poignante d'un remariage : famille recomposée
et comme les enfants trinquent !!
les parents souffrent mais adultes ils peuvent tourner la page
les enfants sont malmenés atrocement et qui peut le deviner ?
derrière la façade bien pensante que se passe t-il dans les maisons ?
qui pense au bonheur des enfants ? qui les défend ? qui les respecte ?
trépident roman à lire d'une traite !
Elizabeth relève le gant et prend son destin en main
Commenter  J’apprécie          140
IsaLise
  21 avril 2012
A vrai dire, il m'a fallu insister un peu (environ une quarantaine de pages) pour entrer dans l'histoire. Dans un premier temps, je l'ai jugée peu intéressante...
Tout commence par un mariage, ou plus exactement un second mariage ! Chacun s'épie, on devine qu'ils cherchent leur nouvelle place au milieu de cet amour qui va les obliger à vivre ensemble sans s'être choisis. Mais lorsque l'écriture n'est pas unique, j'ai besoin d'être rapidement happée par le récit et ce n'était pas le cas, la présentation me semblait un peu longue et peu vivante.
Et puis, tout à coup Nadine ! La mère de trois des enfants entraînés dans une histoire où ils n'ont pas de place, une femme peu équilibrée, mère possessive et même destructrice malgré son affirmation "je vous aime". L'amour peut-il suffire ? Est-ce la douleur qui la pousse à malmener ainsi ses enfants, à les oublier ? Ou bien le problème est-il plus ancien, plus profond ? Peut-on tout imposer sous prétexte de souffrance et d'amour ? Comment les enfants pourront-ils accepter Josie, cette femme qui a volé leur père ? Et cette dernière, parviendra-t-elle à se faire accepter, à supporter l'hostilité permanente de ces enfants perdus ?
Son petit garçon semble, quant à lui, supporter assez bien tous ces changements, il est heureux également de voir de nouveau battre le coeur de son père. C'est sans compter sur Robin, demi-soeur née d'un premier mariage qui n'a jamais fait le deuil de sa mère...
Vous l'aurez compris, les histoires s'enchâssent et on jongle entre les différents foyers tandis que les personnages centraux sont résolument les enfants. L'intérêt de cet ouvrage : avoir su mettre en évidence ceux-ci en choisissant de présenter l'histoire par les yeux des parents.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
valamars
  17 mai 2015
Livre qui se lit très facilement sans difficulté aucune. Ce livre m'a touché, fait écho car il parle des belles-mères. Ce n'est facile d'élever les enfants d'une autre, on ne sait trop bien où se placer, on a toujours peur de mal faire et malgré tous nos efforts on reste l'intruse. Je trouve que le ressenti de la belle-mère est très bien exprimé. Puis est évoqué aussi l'espoir qui nait peu à peu d'une autre vie possible, ce couple croit en sa seconde chance, ils essaient de construire un couple mais ce n'est pas facile avec les enfants qui se retrouvent ballotés entre leur ancienne vie et la nouvelle, la rancoeur des uns, le bonheur des autres. Les parents essaient de refaire leur vie comme on dit mais Est-ce que l'on demande leur avis aux enfants, qui trinquent un peu au passage. Est-ce que leur nouvelle vie et pire que celle vécue auparavant où leurs parents vivaient certes sous le même toit mais passer aussi beaucoup de temps à se disputer. C'est quoi le moins pire ? Roman dans lequel les lecteurs pourront se retrouver. ce n'est pas de la grande littérature comme on peut dire mais il permet de poser des mots sur des situations vécues, devenues en quelque sorte un peu banales aujourd'hui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
petitepom
  27 janvier 2016
Ce livre relate un fait divers de plus en plus d'actualité, le problème des familles recomposées.
Le couple centrale est Josie et Matthew, chacun a des enfants, qui tentent de vivre ensemble, mais cela n'est pas simple, surtout pour Josie, car les enfants de Matthew, ont une mère peu équilibrée qui sème le doute dans la tète de ses enfants.
D'une autre coté, l'ancien mari de Josie, envisage de refaire sa vie, mais sa fille envahissante, rend, là aussi, le vie impossible à la future belle mère.
On s'attache à tous ces personnages qui constituent une famille comme on en voit de plus en plus de nos jours
Commenter  J’apprécie          00
steph5977
  21 février 2021
Un coup de coeur pour ce livre que j'ai dévoré en une journée et demie. J'ai eu un peu de mal au début à m'y retrouver parmi tous ces personnages, à tel point que j'ai du faire une espèce d'arbre généalogique pour que cela soit clair dans la tête. Mais une fois tous les protagonistes bien en place, je n'ai plus décroché de ma lecture. L'histoire est tellement juste et les sentiments des personnages vraiment bien développés, je me suis complètement reconnue dans le rôle de Josie. Je recommande absolument ce livre !
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
valamarsvalamars   31 octobre 2014
C'est comme si, continua Duncan en la regardant dans les yeux, les belles-mères en étaient venues à représenter tout ce que nous craignons le plus : la maternité qui tourne mal. Nous avons tant besoin d une mère, si profondément, que l'idée d'une mère non naturelle est littéralement monstrueuse. Alors nous faisons de la belle-mère la cible de toutes ces peurs - elle porte le chapeau pour les mauvaises mères. Tu vois, si tu considères que ta belle-mère est méchante, jamais tu ne te sentiras coupable ni en colère contre ta vraie mère, dont tu as si désespérément besoin qu'elle soit une bonne mère.
- Oui, dit Elisabeth après une profonde inspiration.
- Alors on exagère la méchanceté des marâtres pour justifier, d'une manière humaine et détournée, le fait que nous soyons si injustes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
charlottelitcharlottelit   26 mars 2012
Je suppose que j'ai l'âge de jardiner, se dit-elle.
N'est-ce pas à la quarantaine que les gens commencent,
quand ils se rendent compte que c'est leur seule chance
de faire naître et croître quelque chose de vivant ?

(Trollope parle des femmes sans enfant)
Commenter  J’apprécie          130
valamarsvalamars   31 octobre 2014
Qu'il devrait y avoir des cours pour belle-mères en puissance. Que la maternité vient au bout de neuf mois de préparation et accompagnée de tout un cortège d'émotions très utiles, mais que devenir belle-mère, c'est comme recevoir une bombe à retardement dans les bagages de l'homme qu'épouse.
Commenter  J’apprécie          40

autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4215 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre