AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
>

Critique de Ziliz


Ziliz
  29 octobre 2018
Jean-Claude Tergal a grandi dans du marron, comme beaucoup d'entre nous, nés dans les années 50 à 70.
C'était l'époque. Avant le beigeasse sur les murs, puis le saumon/vert, puis le jaune, et aujourd'hui les moult nuances de gris...
Sa maman était une fée du logis (maniaque de l'ordre et de la propreté) ascendant sorcière - zéro douceur. Pas de sa faute : on ne lui a jamais appris à manifester ses sentiments.

On retrouve la patte Tronchet, évidemment, puisque l'album s'inscrit dans la série des 'Jean-Claude Tergal' : dessins moches, humour parfois scato-lourdaud.

Ces souvenirs et portraits de famille sont quand même bien vus, drôles et émouvants (la tante, le papa, les failles maternelles...).
On s'y retrouve, a fortiori si on est né à peu près à la même époque et issu d'un milieu social équivalent.
Commenter  J’apprécie          250



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (24)voir plus