AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782800174839
184 pages
Dupuis (28/02/2020)
3.99/5   104 notes
Résumé :
Lorsqu'il fait un burn-out, Jean, bibliothécaire qui semble être passé à côté de sa vie, décide de retrouver Rémy-Bé, le chanteur de sa jeunesse (lorsqu'il se voyait encore révolutionnaire et contestataire). Fasciné par la désinvolture et la liberté de ton des chansons, Jean voit dans cette recherche improbable l'occasion de renouer avec le personnage qu'il n'a pas osé être. Enregistrés sur une vieille cassette audio, les morceaux l'ont suivi pendant des années, seu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
3,99

sur 104 notes
5
11 avis
4
11 avis
3
1 avis
2
1 avis
1
0 avis

marina53
  16 décembre 2020
Bibliothécaire dans une médiathèque, Jean, complètement débordé et dépassé par la surabondance des nouveautés, fait un burn-out. Aussi, pour aller de l'avant, il fait le tri chez lui et se débarrasse de tous les livres, films, disques et revues qui traînent dans toutes les pièces, jusque dans les toilettes. Et par hasard, il tombe sur une cassette vieille de plusieurs décennies qu'il pensait avoir perdu, celle de Rémy Bé, chanteur engagé des années 70, composé de titres qu'il connait par coeur. À cause du souvenir de la pochette du disque dudit chanteur représentant le Viaduc de Morlaix, le voilà aujourd'hui au coeur de la ville bretonne à la recherche du chanteur perdu... Une première étape qui le conduira bien loin de la Bretagne...
Parce qu'un chanteur a longtemps bercé ses jeunes années et parce qu'aujourd'hui ce dernier reste étonnamment introuvable et semble avoir disparu aux yeux du public, Jean décide de partir à sa recherche. de Morlaix à l'île aux Nattes en passant par Berck-sur-Mer, c'est un véritable jeu de piste, truffé de rencontres incroyables (aussi bien celle avec le fils du chanteur disparu que celle avec Pierre Perret) et de hasards qui font parfois bien les choses, qui attend notre héros. Empli d'humanité et de tendresse, cet album, largement autobiographique (un brin arrangé comme le souligne Tronchet), puisque derrière Rémy Bé et Jean se cachent Jean-Claude Rémy et Didier Tronchet, se révèle passionnant, de par son authenticité et toutes les émotions qu'il dégage. Graphiquement, le trait épais et les planches le plus souvent bichromiques (dans les tons ocre, violet ou bleu) siéent parfaitement à cette quête.
Les photos en fin d'album sont réellement touchantes ainsi que la postface.
Hasard du calendrier ou pas, au même moment, le fils du chanteur, Alain Rémy, alias Gaston, sortait un album lui aussi autobiographique, "Sur la vie de ma mère"...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          682
Crossroads
  30 octobre 2021
Tronchet, pour moi, c'est juste synonyme de déconne. Point.
Le vil raccourci que voilà.
Le chanteur perdu présente une facette des plus surprenantes de ce dessinateur à l'humour noir usuel.
Jean ne va pas bien.
Pour preuve, ce burn-out qui vient perturber son morne quotidien.
De là comme une envie d'errance en remettant la main sur une vieille cassette audio (celle où l'on se flinguait un doigt à chaque rembobinage manuel), symbole d'une époque pourtant révolue mais des possibles lendemains qui (re)chantent.
Un chanteur idolâtré frôlant, alors, pourtant l'anonymat le plus total mais qu'à cela ne tienne, Jean, fort d'une nouvelle détermination sans faille, se fera fort de retrouver ce troubadour qui, en des temps reculés, lui fit le plus grand bien.
Voyage en nostalgie que ce Chanteur Perdu.
Basé sur sa propre expérience, Tronchet trousse le parcours d'un homme qui renaît en s'appuyant paradoxalement sur un passé qui n'est plus, de par le fait.
L'on traverse les époques et leurs marqueurs distinctifs en compagnie de notre détective en herbe, intrigué par la tournure finale d'une telle quête.
Pour les amateurs de Tronchet, son style est immédiatement identifiable.
Pour les autres, c'est l'occasion de se pencher sur un coup de crayon inimitable qui dit tout sans en faire des caisses.
Perso, j'écoutais « B-E-2N, Y-B, mon nom à moi,
C'est Benny B, oui tu l'as
Deviné ».
Jean versait plus dans le Rémy Bé.
Je respecte.
Chacun ses délires.
Moi, j'ai arrêté.
Jean, ça l'a sauvé.
Faites votre choix, rien ne...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          391
jamiK
  22 décembre 2020
Il n'y a pas si longtemps, je ne connaissais de Didier Tronchet, que sa veine “Fluide Glacial”. Avec “Vertiges de Quito”, et maintenant avec "Le chanteur perdu", j'ai découvert une autre facette de cet auteur, et la surprise est plutôt agréable. Ici, on s'éloigne encore de l'humour pur et dur, pour une forme de reportage. Didier Tronchet nous fait suivre son enquête sur un chanteur perdu, un chanteur du milieu des années 70, dont il ne possédait qu'une cassette et un jour de déprime (sans doute la seule part de fiction dans le récit), il décide d'en retrouver sa trace. Ce chanteur perdu est bien réel, ce n'est pas une fiction, ce chanteur n'aurait enregistré qu'un seul album et aurait ensuite disparu de la circulation. Didier Tronchet arrive à nous faire partager ses émotions et à nous attacher à ce personnage, à nous émouvoir à partir des paroles de ses chansons. le chanteur se dévoile au fil de l'enquête et la surprise est au bout du chemin, on en ressort bouleversé, ce récit prend une dimension de leçon de vie, une ode à la liberté, ce n'est pourtant qu'une simple enquête. La manière de raconter de Didier Tronchet touche juste, ni emphase, ni spectaculaire, juste ce qu'il faut pour faire partager sa propre émotion. À la fin de ma lecture, je me suis précipité sur le site de l'auteur pour découvrir ces chansons, pour prolonger l'émotion. C'est un bel hommage à un artiste sensible, qui n'a jamais cherché la gloire ou la célébrité, qui avait juste des choses à dire et qui n'a apporté qu'à ceux, très rares, qui ont pris le temps de l'écouter. Cette bande dessinée c'est aussi une démonstration sur la véritable valeur de l'art, qui se trouve non dans sa valeur pécuniaire, ni la quantité de fans, mais dans sa capacité à être perçue par son public.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
dgidgil
  12 août 2022
Jean, un bibliothécaire en plein burn-out, décide de faire le vide dans son appartement pour retrouver énergie, motivation et sens à sa vie. Il retrouve alors une vieille K7, d'un chanteur des années 70, qu'il a écouté en boucle durant des années. Mais ce chanteur, Remy Be, n'a pas connu un grand succès et est ainsi tombé dans les oubliettes, loin de la gloire.
Néanmoins, la voix, les textes de ce chanteur ont marqué à jamais le fameux Jean.
Ce dernier décide alors de retrouver Remy Be, et de rencontrer son idole. Mais pas si simple lorsque l'homme semble n'avoir laissé aucun indice!
Pourtant, c'est dans un roadtrip, aux multiples rencontres parfois impropables, parfois touchantes, que Jean s'embarque!
J'ai aimé cette histoire, où l'on croise Pierre Perret, Georges Brassens, entre autres, où l'on voyage à Morlaix, à Berck, Paris et dans l'Océan Indien.
L'écriture et les situations alternent entre touchantes et drôles. J'ai ainsi suivi l'enquête improbable et les péripéties de Jean avec amusement. Les dessins, dont les teintes varient en fonction des lieux et moments sont agréables et apportent aussi leurs lots de plaisir supplémentaire pour l'oeil.
Une bien sympathique découverte d'autant qu'elle est en grande partie réelle !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Sokleine
  11 juillet 2022
C'est avec ce roman graphique nostalgique que je découvre Didier Tronchet. Je ne le connaissais pas du tout.
Mais récemment à la médiathèque mon oeil a été attiré par l'illustration du célèbre viaduc de Morlaix, une pittoresque ville bretonne où j'ai eu le plaisir de séjourner plusieurs fois. Qu'à cela ne tienne ! Me voilà embarquée dans un road-trip à la recherche improbable d'un chanteur perdu.
Le narrateur, Jean, bibliothécaire de quartier à Paris, est en dépression, en véritable burn-out. "Il n'en pouvait plus des vagues successives de nouveautés littéraires ... à classer sans les avoir lues". Il ne supportait plus "le nivellement permanent, la dictature de la nouveauté, la course au toujours plus...". Au bout du rouleau, il se remémore sa jeunesse dans les années 70. Etudiant en lettres, rebelle, contestataire, il "souhaitait que le vieux monde s'écroule", il voulait "en construire un autre sur les décombres fumants de l'ancien...". Alors que toute la jeunesse se passionnait pour les groupes rock anglo-saxons, Jean, lui, avait été touché et écoutait en boucle les paroles sensibles et audacieuses d'un chanteur contestataire Rémy-Bé, qui semble totalement méconnu aujourd'hui. Aucune trace, aucune référence nulle part même sur Internet.
Et pourtant Jean, en pleine déprime, avec le sentiment d'être passé à côté de sa vie et de ses rêves, va se lancer dans la quête de cet artiste talentueux avide de liberté.
Peu de chances de le retrouver, quelques indices dans les textes des chansons, des souvenirs, des déductions hasardeuses et au fur et à mesure de belles découvertes, quelques aventures et des rencontres souvent chaleureuses.
Pour le plus grand plaisir du lecteur, Didier Tronchet nous fait revivre toute une époque, celle des années 70. On y côtoie aussi Georges Brassens et Pierre Perret.
Le récit de ce roman graphique est dynamique, agréable à lire. Comme le narrateur, on s'évade en se laissant guider par le hasard des recherches. Cette quête nous emmène en voyage de la Bretagne, jusqu'à Berck-Plage en passant par Paris pour finalement atterrir sur une petite ile paradisiaque près de Madagascar.
Mi fiction mi autobiographie l'auteur rend ici un bel hommage à un chanteur oublié car, oui, Rémy-Bé a bien existé. Il se nomme en réalité Jean-Claude Rémy et vit simplement à l'autre bout du monde, comme nous l'apprend un bref dossier documentaire en fin d'ouvrage. Didier Tronchet a effectivement retrouvé "son idole", après moult recherches et c'est sa quête émouvante qu'il nous conte dans cet ouvrage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130


critiques presse (4)
ActuaBD   07 juillet 2020
Sur les traces d'un chanteur à la carrière avortée, un récit pudique et riche de détails autour de l'amour de la musique.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Sceneario   22 juin 2020
Un bel album qui renoue avec le Tronchet délicat et émouvant, sans jamais tomber dans le pathos facile !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Auracan   15 avril 2020
Didier Tronchet nous convie à un étonnant jeu de piste(s) en nous invitant à la recherche de son Chanteur perdu. L'auteur s'est inspiré de sa propre expérience pour construire son récit. Le personnage central, marqué pour toujours par les chansons d'un artiste aujourd'hui complètement oublié, et surtout par leurs textes, s'engage dans ce qui devient une véritable quête.
Lire la critique sur le site : Auracan
Telerama   07 avril 2020
Un bibliothécaire dépressif décide de retrouver la trace d’un chanteur oublié, qu’il adorait lorsqu’il était étudiant. En se basant sur son propre vécu, Didier Tronchet narre avec finesse une quête fascinante.
Lire la critique sur le site : Telerama
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
marina53marina53   16 décembre 2020
Le médecin a été formel.
- Vous faites un burn-out...
- Un quoi ?
- Du surmenage si vous préférez. C'est quoi votre métier : urgentiste, commercial dans les Telecom... prof de banlieue ?
Un burn-out chez un petit bibliothécaire d'arrondissement, c'était la honte...
Commenter  J’apprécie          260
marina53marina53   16 décembre 2020
En arrivant à Morlaix, le TGV emprunte le Viaduc... C'est, paraît-il, le rendez-vous des candidats au suicide... Un bref instant, je les ai imaginés se jetant dans le vide, sans doute par grappes... Après tout, à quoi d'autre occuper son temps à Morlaix en novembre ?
Commenter  J’apprécie          170
carrecarre   16 mars 2020
Voilà, c'est moi là ... Je suis devenu bibliothécaire dans une médiathèque ...
Moi, le rebelle... Je classe, je répertorie, j'archive ...
Un peu comme si James Dean était devenu chauffeur d'autobus ...
Commenter  J’apprécie          180
SokleineSokleine   10 juillet 2022
Mais quand le mal est trop profond
Et la débine et l'abandon
Si durs, revient la tentation
De la corde et du tabouret
Que cette idée au début peine
Habituelle et souterraine
Devient relance quotidienne

Et puis un jour, drôle de jour,
Un jour d'hiver, un fait divers
Chien écrasé, au Cap Gris-Nez

P. 57
Commenter  J’apprécie          90
carrecarre   05 mars 2020
C'est fou comme les rêveries peuvent d'un coup perdre leur charme au contact de la réalité.
Commenter  J’apprécie          220

Lire un extrait
Videos de Didier Tronchet (43) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Didier Tronchet
Didier Tronchet et Christian Durieux proposent une adaptation du roman de Jean-Claude Dubois. Dans cette superbe relecture, ils insufflent une dose de folie douce, un dessin élégant, joyeux et mélancolique. En librairie dès le 24 août.
autres livres classés : nostalgieVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4483 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre