AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782756002279
31 pages
Delcourt (17/05/2006)
3.63/5   15 notes
Résumé :
Nous nous sommes un jour rendu compte, après avoir discuté avec bon nombre de personnes - amateurs de littérature, enseignants, prescripteurs... -, qu'ils étaient ennuyés avec la bande dessinée Celle-ci est très présente dans les librairies, les bibliothèques et les programmes scolaires, mais nombreux sont ceux qui estiment ne pas savoir la comprendre. Notre ouvrage tente d'en recenser les bases d'apprentissage, d'écriture et de lecture Et grâce à ses nombreux exerc... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique

Un album cartonné d'une quarantaine de pages dont trente et une en bande dessinée et quatre consacrées à l'énoncé "écrit" d'un certain nombre d'exercices que l'on peut éventuellement effectuer soi-même. Faire par soi-même quelque chose, c'est la bonne méthode pour comprendre les processus et les procédés. Rien ne vaut la pratique et rien ne vaut la mise en pratique immédiate de ce que l'on explique. Donner un exemple - faire une démonstration - éclaire bien plus efficacement que de longues explications obscures.

Sergio García Sánchez qui est souvent un compagnon de route sur les chemins de la narration visuelle de son compère Lewis Trondheim, semble avoir déjà donné dans le thème de 'je raconte comment on fait une BD'. Ici, cela fonctionne comme un dialogue (socratique ?) entre les deux auteurs qui se sont représentés eux-même. le résultat est assez variable. Tant qu'ils restent dans les limites de leur expérience, de leur gout et d'une pratique personnelle de la bande dessinée, le contenu ne manque pas d'intérêt. On apprend et l'on comprend beaucoup de choses surtout grâce aux exemples en situation qui illustrent leurs propos. Cependant, quand ils glissent sur les territoires plus spécifiques de l'histoire de l'art, ou encore de la sociologie de l'art ou même de la technique pure du dessin, les affirmations deviennent plus (très) discutables. En particulier sur les représentations de l'espace dans ce qu'ils nomment les civilisations primitives rapprochées du dessin d'enfant ou encore sur la perspective linéaire qui reste, malheureusement, présentée comme un mécanisme plus que comme une problématique (ce qui est décevant quand on sait la virtuosité avec laquelle Lewis Trondheim a représenté l'espace, justement, dans La Mouche). Il ne s'agit pas de lacunes mais de points de vue superficiels qui n'apportent rien sinon un défaut d'interprétation au niveau du vocabulaire et des notions qu'il recouvre. Ce qui peut laisser des traces gênantes sur le public visé. En l'occurrence, un jeune lectorat (enfin, je suppose). J'ai même relevé un problème conceptuel. Il est question, dans l'énoncé des différents types de dessins, de "représentation abstraite". Ce qui est un paradoxe, ou une impossibilité. Il faut être raisonnable : ce qui est est "abstrait" dans le domaine des arts visuels, c'est bien tout ce qui ne "représente" rien, justement. Il y a confusion avec ce que l'on pourrait nommer une schématisation ou encore une stylisation (confusion qui peut se comprendre quand on sait comment la genèse de l'art abstrait est enseignée dans nos écoles). de mon point de vue, professionnel, puisque c'est mon domaine de compétence, c'est très ennuyeux car ce dérapage s'appuie sur une notoriété et une position d'artiste "professionnel" qui lui donne une sorte de garantie de véracité, une validité, qui n'a pas lieu d'être.

Commenter  J’apprécie          120

Le très célèbre scénariste et auteur de bande dessinée, Lewis Trondheim et le dessinateur Sergio Garcia, nous livrent ici une BD sur la BD ! Il est clair que cet ouvrage n'est pas fait pour vivre une foule d'aventures, s'étouffer de rie ou trembler devant des fantômes. C'est tout bonnement un guide pratique sur comment on peut s'y prendre pour réaliser une bonne dessinée. Echelle des plans, cadrage, lettrage, ellipse, onomatopées, formes des phylactères, répartition des cases dans les planches, les cartouches parmi bien d'autres sont présentés expliqués et mis en situation.

Ce guide en BD est une réussite car ce qui définit et mis en avant est systématiquement mis en image. Le lecteur voit d'emblée la réalisation concrète de ce qui est évoqué.

Commenter  J’apprécie          100

Les dessinateurs et scénaristes Lewis Trondheim et Sergio Garcia ont décidé de se mettre en scène pour nous faire comprendre comment fonctionne une BD : hop !, boum !, outch !, les voici qui nous servent de guides dans la jungle des codes graphiques, et nous expliquent la différence entre un plan américain et un plan large, entre un décor en plongé et un décor en contre-plongée, entre les bulles de pensée et celles qui font parler les personnages hors champ…

L'avis de la rédaction : Instructive et pédagogique, cette BD se lit aussi avec plaisir, comme une véritable histoire. Elle est complétée par une série d'exercices pratiques, destinés aux apprentis dessinateurs.

L'avis de Pomeline, 14 ans : Cette BD est intéressante et donne envie de la lire, car elle explique les différents types de cases, l'illusion du mouvement, la typographie, les couleurs… Seul petit problème : cela fait beaucoup de choses d'un coup…

Commenter  J’apprécie          20

Le lecteur est invité, dans cette autre méta-BD, francophone pour le coup, publiée elle aussi chez Delcourt en 2006, à suivre les aventures didactiques des auteurs dans les arcanes merveilleuses du 9ème art. Échelle des plans, cadrages, ellipses, phylactères, rôle de la couleur… autant de notions qui sont examinées et exemplifiées avec humour. Aux plus acharnés, nos deux compères vont même jusqu'à proposer une série d'exercices d'application ! Si l'ensemble a le mérite d'être concis et de se suivre sans déplaisir, il n'empêche toutefois pas une question de venir par moments tarauder le lecteur : à qui un tel bouquin peut-il bien s'adresser ?! La réponse se trouve en 4ème de couverture où Trondheim et Garcia expliquent qu'ils ont voulu recenser « les bases d'apprentissage, d'écriture et de lecture » de la bande dessinée, à l'intention des « amateurs de littérature, enseignants, prescripteurs... ». Ironique ? Difficile de trancher. Reconnaissons que l'objectif est rempli, mais encourageons le commun des mortels qui s'intéresse aux mécanismes de l'ars graphica, à préférer la fréquentation d'un certain Julius-Corentin Acquefacques, à cet exercice un brin scolaire. En plus il restera fidèle à Delcourt ! A lire en musique: http://bobd.over-blog.com/2015/11/ars-graphica-b-d-apprendre-et-comprendre-vs-the-shape-of-jazz-to-come.html


Lien : http://bobd.over-blog.com/20..
Commenter  J’apprécie          10

Quelle brillante idée, et quel manière ! Bravo, les gars, je suis fier de vous. du bon boulot. Chaque notion est non seulement expliquée mais immédiatement mis en application dans la narration ou le dessin ce qui donne de nombreux passages savoureux, ludiques et stimulants. Mise en abîmes quand tu nous tiens ! Résolument pédagogique, résolument post-moderne, à la fois désinvolte et passionné. On sent qu'il y aurait beaucoup plus à dire, à développer, à découvrir. Ces quelques quarante pages ne sont qu'une mise en bouche, une initiation mais menées avec brio. La classe.

Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation

— Ha ! Ça sent la fin de chapitre, là.

— Oui. Tu as bien compris la leçon.

Commenter  J’apprécie          20

Videos de Lewis Trondheim (78) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lewis Trondheim
Payot - Marque Page - Brigitte Findkakly - Superino à la rescousse !
autres livres classés : techniqueVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus





Quiz Voir plus

lewis trondheim

Quel est le nom de la bande dessinée qui a rendu célèbre Lewis Trondheim ?

Les formidables bavures de Lapinot
Les incroyables aventures de Lapinot
Les formidables aventures de Lapinot
Les formidables aventures de Barbinot

6 questions
90 lecteurs ont répondu
Thème : Lewis TrondheimCréer un quiz sur ce livre